Changer d'édition

Kawasaki remporte une édition irrespirable
Sport 21.04.2019

Kawasaki remporte une édition irrespirable

Kawasaki: David Checa, manager Gilles Stafler, Jeremy Guarnoni et Erwan Nigon (de gauche à droite).

Kawasaki remporte une édition irrespirable

Kawasaki: David Checa, manager Gilles Stafler, Jeremy Guarnoni et Erwan Nigon (de gauche à droite).
Photo: AFP
Sport 21.04.2019

Kawasaki remporte une édition irrespirable

La Kawasaki N.11, en tête durant l'immense majorité des 24 Heures du Mans Motos, a arraché dimanche, au bout d'un suspense incroyable, une victoire qui ne s'est dessinée qu'après 23h53 d'une course folle.

(AFP) - La Kawasaki N.11, en tête durant l'immense majorité des 24 Heures du Mans Motos, a arraché dimanche, au bout d'un suspense incroyable, une victoire qui ne s'est dessinée qu'après 23h53 d'une course folle.


(FILES) In this file photo taken on September 21, 2018 Repsol Honda's Spanish rider Marc Marquez (L) and Ducati Team's Spanish rider Jorge Lorenzo ride during the MotoGP first free practice of the Aragon Grand Prix at the Motorland racetrack in Alcaniz. (Photo by JOSE JORDAN / AFP)
MotoGP: duel au soleil en 2019 entre Marquez et Lorenzo
Honda se présente en grand favori pour la saison de MotoGP 2019 avec ses pilotes Marc Marquez et Jorge Lorenzo, mais Yamaha et Ducati sont en embuscade pendant que Suzuki pourrait venir jouer les trouble-fêtes.

Poussée dans ses retranchements par la Honda N.111 et son spectaculaire pilote venu du MotoGP Randy de Puniet, la moto N.11 a offert à Kawasaki ses 14es 24 Heures Motos, deuxième épreuve du Championnat du monde d'endurance motocycliste (EWC).

La victoire, qui semblait pourtant promise à la moto verte, n'a été confirmée qu'au terme d'un improbable mano a mano dans la dernière heure, au jeu des ravitaillements et d'une ultime neutralisation de course. «C'est magnifique, c'est une sensation incroyable, peut-être le plus beau jour de ma vie, dans cette course mythique», a réagi le héros de l'équipe SRC-Kawasaki Jérémy Guarnoni, qui était «mort une heure et demie avant la fin» de l'épreuve, qu'il remporte aux côtés de l'Espagnol David Checa et du Français Erwan Nigon.

Randy de Puniet a fait une bonne course.
Randy de Puniet a fait une bonne course.
Photo: AFP

Seule moto parmi les favoris à n'avoir connu ni pépin technique ni chute, la N.11 avait auparavant réalisé une course parfaitement gérée, en résistant d'abord, pendant une nuit agitée, à l'expérimentée Suzuki N.2 de l'équipe SERT, qui termine finalement troisième.

Grâce à cette victoire, obtenue sous un grand soleil, l'équipe de la moto N.11 prend largement la tête du Championnat du monde.

Dans la catégorie inférieure, Superstock, c'est la Suzuki N.50 de l'équipe Motors Events qui s'est imposée, avec une 7e place toutes catégories confondues.



Sur le même sujet

Tir groupé des Luxembourgeois à la Michelin le Mans Cup
Pour l'ouverture de la Michelin le Mans Cup, en catégorie LMP3, deux écuries luxembourgeoises avaient fait le déplacement au circuit Paul Ricard du Castellet et y ont fait belle figure avec un bilan de trois voitures dans le top 8, dont un podium.
Pit Lane: Steve Fernandes à la conquête de l’Europe
Champion de Luxembourg des rallyes en 2010 et 2016 et pilote de l'année en 2016, Steve Fernandes a décidé de tenter l’aventure européenne avec le Tour European Rallye en 2019. Il a présenté sa nouvelle monture ce samedi à Ell.
Pit Lane: Dylan Pereira truste les places d’honneur
Dylan Pereira a pris part à sa dernière course de préparation. Au volant de sa Porsche GT3 Cup, il a signé une deuxième et une quatrième place lors des courses finales du Challenge Middle East à Bahreïn, de quoi débuter sereinement la partie la plus importante de la saison.
Dylan Pereira est prêt pour lancer sa saison 2019 qui débutera dans un mois à Hockenheim.