Changer d'édition

L'ex-agent de Ribéry ne touchera pas un centime
Sport 28.07.2021
Justice

L'ex-agent de Ribéry ne touchera pas un centime

Absent lors du verdict et sans avocat pour le représenter, Bruno Heiderscheid a deux semaines pour faire appel de la décision.
Justice

L'ex-agent de Ribéry ne touchera pas un centime

Absent lors du verdict et sans avocat pour le représenter, Bruno Heiderscheid a deux semaines pour faire appel de la décision.
Photo: dpa
Sport 28.07.2021
Justice

L'ex-agent de Ribéry ne touchera pas un centime

Bruno Heiderscheid réclamait trois millions d'euros de commission au joueur pour son transfert de l'OM vers le Bayern Munich. La justice allemande a estimé ce mercredi que le contrat liant le footballeur et l'agent luxembourgeois n'était pas authentique.

(m.d. avec dpa) Quatre ans après la première audience, le procès Ribéry-Heiderscheid s'est achevé ce mercredi, en faveur du joueur de football. Le tribunal régional de Munich a rejeté la demande de Bruno Heiderscheid, ancien agent du sportif, qui réclamait le versement de trois millions d'euros pour avoir organisé son transfert de l'Olympique de Marseille vers le FC Bayern Munich en 2007. L'homme d'affaires luxembourgeois prétendait que la star du ballon rond lui avait donné son accord verbal, ce que l'intéressé a toujours nié.


Bayern Munichs Franck Ribery (L) and his lawyers Gerhard Riedl (C) and Carlo Brusa arrive at court over a case filed by his former agent Bruno Heiderscheid who is claiming 3.5 million euros from the French football star, on on December 12, 2017 in the southern German city of Munich. / AFP PHOTO / Guenter SCHIFFMANN
Ribéry en litige avec son ancien agent luxembourgeois
Le tribunal de Munich a entamé mardi la première audience sur un litige opposant Franck Ribéry, l'attaquant du Bayern Munich, à son ancien agent Bruno Heiderscheid qui lui réclame 3,45 millions d'euros pour des commissions non versées.

Après analyse, l'expert en dactylographie a conclu que le contrat liant les deux hommes n'était «probablement pas authentique». En effet, il semblerait que la signature de Franck Ribéry soit en réalité la copie d'un autographe, une utilisation qui correspond à «une falsification globale», a déclaré l'expert. Le Luxembourgeois avait également fourni au juge une version dactylographiée de l'accord verbal conclu avec le footballeur. Laquelle a elle aussi été déclarée fausse.

Le tribunal de Munich a donc déclaré irrecevable la demande de versement de 10% sur les 30 millions d'euros d'indemnité de transfert payés par le FC Bayern. Absent lors du jugement et ne disposant pas d'avocat, Bruno Heiderscheid a deux semaines pour faire appel de la décision. 


Franck Ribéry a été comdamné pour une rupture abusive de contrat.
Franck Ribéry va devoir passer à la caisse
Franck Ribéry a été condamné par la cour d'appel de Luxembourg à verser 1,6 million, plus les intérêts légaux, à son ancien agent Bruno Heiderscheid pour une rupture abusive de contrat en 2007, soit un million d'euros de moins qu'en première instance.

A noter qu'en 2015, la cour d'appel de Luxembourg avait en revanche condamné Franck Ribéry à dédommager son ex-agent pour rupture abusive de contrat, à hauteur de 1,6 million d'euros

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le tribunal de Munich a entamé mardi la première audience sur un litige opposant Franck Ribéry, l'attaquant du Bayern Munich, à son ancien agent Bruno Heiderscheid qui lui réclame 3,45 millions d'euros pour des commissions non versées.
Bayern Munichs Franck Ribery (L) and his lawyers Gerhard Riedl (C) and Carlo Brusa arrive at court over a case filed by his former agent Bruno Heiderscheid who is claiming 3.5 million euros from the French football star, on on December 12, 2017 in the southern German city of Munich. / AFP PHOTO / Guenter SCHIFFMANN
Franck Ribéry a été condamné par la cour d'appel de Luxembourg à verser 1,6 million, plus les intérêts légaux, à son ancien agent Bruno Heiderscheid pour une rupture abusive de contrat en 2007, soit un million d'euros de moins qu'en première instance.
Franck Ribéry a été comdamné pour une rupture abusive de contrat.