Changer d'édition

Junglinster s'isole en tête de la Ligue 1
Sport 20 5 min. 09.10.2016 Cet article est archivé
Championnat dames

Junglinster s'isole en tête de la Ligue 1

Bianca Schmitz prend le meilleur sur Jackie Mores, Junglinster a battu Mamer 4-0.
Championnat dames

Junglinster s'isole en tête de la Ligue 1

Bianca Schmitz prend le meilleur sur Jackie Mores, Junglinster a battu Mamer 4-0.
Photo: Yann Hellers
Sport 20 5 min. 09.10.2016 Cet article est archivé
Championnat dames

Junglinster s'isole en tête de la Ligue 1

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
En infligeant sa première défaite à Mamer, Junglinster a pris les commandes de la Ligue 1. Le Progrès, freiné par l’E. Rosport/Berdorf/Christnach n’en profite pas et laisse le RFCUL mettre un pied sur le podium juste derrière Bettembourg.

En infligeant sa première défaite à Mamer, Junglinster a pris les commandes de la Ligue 1. Le Progrès, freiné par l’E. Rosport/Berdorf/Christnach, n’en profite pas et laisse le RFCUL mettre un pied sur le podium juste derrière Bettembourg.

Par Daniel Pechon

Marquer trois buts  pour Junglinster, est un minimum depuis le début  saison. Face à Mamer, la Jeunesse a trouvé la faille à quatre reprises par Bianca Schmitz, Hayette Ghodbane, Rosangela Settanni avant la pause et par Sara Olivieri (4-0).

Quatre buts  qui coûtent quatre places à Mamer qui passe de la première à la cinquième. Bettembourg a dominé Ell sur le même score (4-0). Melissa Teixeira "TT"  a montré la voie et Morgane Blanco qui doublé la marque avant la pause. Kimberley Dos Santos et Nancy Serrano ont scellé le score. A noter que Karen Marin, toujours absente en attaque, passera une IRM vendredi. Avec le statut de meilleure défense de la série, Bettembourg n’a toujours pas encaissé à domicile (3 matchs).

Le Progrès qui avait fait tomber Bettembourg samedi dernier, pouvait prétendre au podium en cas de victoire. En menant 0-3 à la pause avec un but d’Andreia Machado  et un doublé de Maite Machado sur la pelouse de l’E. Rosport/Berdorf/Christnach, les affaires étaient parfaitement bien engagées pour Niederkorn.

Avant une seconde période de folie. Carlo Calmes, le coach local, jouait le tout pour le tout en alignant trois éléments offensifs. Romy Gruber, sur penalty, faisait naître l’espoir, Lena Goedert le confortait et Saida Camerlynck signait l’égalisation (3-3). Un bon point pour les locales qui restent à trois points du podium.

La seconde période après une première sans but  allait être aussi très différente entre Wincrange et le Fola Esch.Un but de Lisa Noesen (47e), un  doublé de Solange Fonseca (60e, 80e) et de Céline Patras (75e, 85e) ont fait passer le tableau d'affichage de 0-0  à 0-5 en 45 minutes pour l’E. Itzig/Canach/Cebra qui a gagné tous ses matchs depuis le début de la saison, excepté face aux deux leaders, Junglinster et Bettembourg (2e et 3e journée).

Après la victoire du Fola à Lintgen, Steve Senisi, le coach du RFCUL se méfiait de l’équipe d’Esch. Averties, les joueuse de la capitale ont bien entamé la rencontre avec des buts de Juliana Andrade et Cathy Da Silva. La physionomie de la seconde période de ce match était encore différente. Sur coup-franc, le Fola revenait à 2-1 mais le RFCUL parvenait à maintenir son avance au cours d'une seconde période qualifiée de  "médiocre" par Steve Senisi.

Enfin, encore une seconde période renversante à Colmar-Berg - Lintgen et plus précisément le dernier quart d’heure qui a été fatidique à Colmar-Berg qui menait 1-0 à la pause (but de Rita Sousa 44e). Roberta Da Silva a égalisé en seconde période et dans les 15 dernières minutes,  Anne Bourg a donné l’avantage au Minerva et Cathy Havé, à la toute dernière seconde, a scellé le score à 1-3.

Ligue 2: l'E. Aspelt/Remich/Bous et Larochette ratent la troisième place

Schifflange et l’E. Wormeldange/Hostert/Munsbach/CSG qui ont aligné une cinquième victoire en cinq matchs ont doublé leur avance à six points sur le troisième, Mertet/Wasserbillig défait justement par Schifflange.

Sharon Soares, Kelly Collart, Alison Perrey et Cintia Mota Pinto ont inscrit les quatre buts du leader (4-0). L’E. Wormeldange/Hostert/Munsbach/CSG a été moins prolifique.  Christelle Bour, à la 62e minute, a libéré les Mosellanes face à Vianden qui affiche la quatrième meilleure défense de la série malgré une dixième place (1-0).

Larochette et l’E Aspelt/Remich/Bous se sont neutralisés (1-1), les deux formations n’ont pu profiter de la défaite de Mertert-Wasserbillig pour prendre la troisième place. Diekirch a le contrôle de la rencontre  de la 1ère à la dernière minute  à Bertrange avec des buts de Philippa Costa (4e et 89e), Alexia Magalhaes sur pénalty (16e), Kelly Lopes (71e), le Sporting réduisant l’écart à la 69e (1-4).

Ils ont dit

Daniel Nunes (Bettembourg): «Un bon match de l’équipe face à une équipe défensive d’Ell. Malgré des absences de poids (Correia Sadine, Besch Anouchka et Marin Karen) l’équipe se serre les coudes et joue avec un collectif énorme. C'est beau à voir! A noter encore que l’équipe n’a encaissé que deux fois en cinq matchs. Du jamais vu chez nous à Bettembourg...» Bettembourg  - Ell 4-0

Joël Reichling (Wincrange): «Un match à sens unique et un score nul à la 45e minute. A la pause, j'ai demandé au groupe d'être plus près de l'adversaire, le foot est un sport où on doit bouger, courir, se donner à fond. Si uniquement 4 où 5 joueuses respectent les consignes, d'autres ne les suivent pas, alors cela ne peut pas fonctionner. La preuve: à la 46e minute on encaisse le 0-1. A la fin, on perd 0-5 sans se créer la moindre occasion réelle de but. Une victoire amplement méritée de l'E. Itzig/Canach/Cebra. Pour l'instant je suis complètement frustré et très déçu du comportement de quelques joueuses» Wincrange - E. Itzig/Canach/CeBra 0-5.

Carlo Calmes (E. Rosport/Berdorf/Christnach): «En seconde période, on est passé d’une attaquante et demie à trois et on a joué à 110%. Super et quand même un bon anniversaire à Jeff Besch, entraîneur du Progrès.» E. Rosport/Berdorf/Christnach - Progrès 3-3

Jean-Claude Kemmer (Lintgen): «On a été trop passif en première mi-temps. A la pause, j’ai demandé de jouer plus vite et on est passé d’un 4-1-4-1 à un 3-4-3. On a alors poussé toute la seconde période et on a  mérité notre victoire sur l'ensemble des 90 minutes, même si ce n’est pas évident de gagner ici. Après une prestation décevante face à la Fola, il était important psychologiquement de comptabiliser 3 points ce soir.» Colmar-Berg - Lintgen 1-3

Jérôme Henrionnet (Junglinster): «Une bonne première mi-temps avec des mouvements intéressants. Puis au fur et à mesure, notre jeu est devenu plus brouillon. Nous devons être plus constants. Nous avons trop tendance à nous mettre au niveau de nos adversaires, ce qui est préjudiciable à la qualité de notre jeu et nous met en danger inutilement. Néanmoins je suis satisfait du résultat et en particulier de ne pas avoir encaissé de but. J'ai trouvé Mamer intéressant dans la façon d'occuper le terrain. C'est une équipe qui ne sera pas loin du podium.» Junglinster - Mamer 4-0


Sur le même sujet

Le RFCUL accroché, Bettembourg et Junglinster s'isolent un peu plus en tête de la Ligue 1. Colmar-Berg prend un peu d'air en bas de tableau. En Ligue 2, Larochette maintient la pression sur les équipes de tête.
13. Marianne Stumpfer - 17 Sara Lopes de Matos Da Rosa  / Football FÉMININ: 16e journée de la Ligue 2 Dames: AS Rupensia Larochette - Entente CeBra/Itzig/Canach II / 01.04.2017 / Larochette / Photo : Julien Ramos / Imagify
Junglinster reste bien accroché à la première place alors que le RFCUL accède à la deuxième place après la mise au repos forcé de Bettembourg en Ligue 1. En Ligue 2, Schifflange poursuit son parcours parfait tout comme l'E. Wormeldange.  
Stéphanie Rodrigues et Tamara Aniset / Football Ligue 2 Dames Luxembourg, 7ème Journée, Saison 2016-2017 / 29.10.2016 / FC Schifflange vs Orania Vianden /Stade Rue du Parc, Schifflange / Photo : Michel Dell'Aiera