Changer d'édition

Junglinster reprend la main, le Fola reste dans la course
Sport 4 min. 15.11.2015 Cet article est archivé
Football / Championnat féminin

Junglinster reprend la main, le Fola reste dans la course

Les joueuses du Fola (en bleu) ont fait le boulot contre Rosport
Football / Championnat féminin

Junglinster reprend la main, le Fola reste dans la course

Les joueuses du Fola (en bleu) ont fait le boulot contre Rosport
Photo: Serge Daleiden
Sport 4 min. 15.11.2015 Cet article est archivé
Football / Championnat féminin

Junglinster reprend la main, le Fola reste dans la course

Forcé au partage par le Progrès, Bettembourg, en perte de vitesse, doit céder la première place à Junglinster. Mamer revient à deux points de la première place, Ell à trois. En Ligue 2, le Fola a fait le travail contre Rosport et reste dans la course à la montée.

Forcé au partage par le Progrès, Bettembourg, en perte de vitesse, doit céder la première place à Junglinster. Mamer revient à deux points de la première place, Ell à trois. En Ligue 2, le Fola a fait le travail contre Rosport et reste dans la course à la montée.

Le fighting spirit de Rosport n'a pas suffi
Le fighting spirit de Rosport n'a pas suffi
Photo: Serge Daleiden

Par Daniel Pechon

Bettembourg n’avais jamais perdu un point à domicile en Ligue 1 (12 victoires) avant de recevoir le Progrès. Le début de rencontre était parfait pour le leader avec deux buts inscrits par la buteuse maison, Karen Marin. Juste avant la pause, Sabrina Deda a changé le ton de la rencontre en ramenant le score à 2-1.

En seconde période, un coup franc magistral de Noémie Tiberi a fini par forcer le leader au partage (2-2). Avec seulement deux buts en deux matchs, la ligne offensive de Bettembourg a perdu le rythme, habituée avant à marquer au minimum quatre buts depuis la deuxième journée.

Au classement et en deux matchs, l’avance de Bettembourg qui était de quatre points s’est muée en un retard d'un point sur Junglinster. Pour le Progrès, l’exploit, ou plutôt le troisième en quatre matchs est peu rémunérateur après les partages face à Junglinster et Mamer. Maigre récompense avec seulement trois points à la clé et toujours l’avant-dernière place.

Malgré une série de trois victoires consécutives et trois buts enfilés à la meilleure défense de la série qui n'avait encaissé que quatre fois depuis le début de saison, le RFCUL s'est incliné face à Junglinster qui gagne la place de leader (3-5).

Sans victoire dans les trois dernières journées, Mamer a mal débuté sa neuvième journée face à Colmar-Berg qui a pris l’avantage après 35 minutes par Lydia da Silva. A peine une minute plus tard, Suzana Garcia a égalisé avant le tournant de la rencontre à la 55e , Colmar-Berg ratant un penalty. Jeanine Hansen a ensuite fait parler deux fois (75e et 89e) son talent (3-1).

Première pour le CeBra et Schifflange

Schifflange a gagné son premier point en six sorties et le CeBra sa première unité en déplacement en terminant leur match sur un score nul (0-0). Deux équipes qui ont su conserver aussi le zéro derrière pour la première fois de la saison. «Tout le monde s'est battu à fond, un point mérité, un match parfait tactiquement», a résumé Tammy Anicet, capitaine de Schifflange.

Avec des buts de Sarah Cardinali, Joyce Zinelli, Patricia Braun et Virginie Godefroid, Ell menait déjà 4-0 après 52 minutes. Itzig/Canach a ensuite divisé l’écart par deux par Anki Schlink et Lisa Noesen et après avoir touché deux fois la transversale avant la pause (4-2).

L'Entente Wormeldange a peut-être réalisé sa meilleure performance de la saison mais sans bénéfice au bout des 90 minutes face à Lintgen. Les deux buts du Minerva ont été inscrits avant la pause (0-2).

Avant d'aller défier le leader samedi prochain Wincrange/Troisvierges vainqueur de Pratz/Redange 6-0, le Fola Esch a écarté Rosport, un adversaire à la montée, en marquant un but par mi-temps par Claudia Tavares et Patricia Rodrigues.


L'équipe du Fola
L'équipe du Fola
Photo: Serge Daleiden

Ils ont dit

Nico Becker (E. Wormeldange): «Quel match! Un point aurait été mérité mais de nouveau on reste les mains vides. Lintgen ne méritait pas de prendre les trois points. Une bonne prestation de l'équipe et… un drôle d'arbitrage.» E. Wormeldange - Lintgen 0-2

Lynn Bei (Mamer): «On a mieux joué en seconde période. Sur l'ensemble de la rencontre, on a mieux construit le jeu que Colmar-Berg qui a abusé de longs ballons. Il était important de gagner ce match avant d'aller défier Junglinster et Bettembourg avant la trêve.» Mamer - Colmar-Berg 3-1

Cédric Fulat (Schifflange): «On a bien bloqué notre adversaire et l’équipe a été très disciplinée. Le CeBra a certainement eu la possession du ballon mais n’est pas parvenu à se créer de réelles occasions. Notre match référence. Tactiquement, j'avais changé deux joueuses de place. En première mi-temps, on a eu deux bonnes occasions. Mais avant le match, je pensais bien que l'on n'allait pas le perdre.» Schifflange - CeBra 0-0

Alex Wolf (Progrès): «Un match que l'on devait gagner. D'abord, deux erreurs défensives qui nous coûtent deux buts, et une de Bettembourg qui nous remet en selle juste avant la pause. En seconde période, nous avons eu plus opportunités pour gagner ce match que Bettembourg. Dans les trois partages acquis face aux trois premiers, c'est celui qui me donne le plus de regrets. On méritait le plus la victoire.» Bettembourg - Progrès 2-2

Steve Senisi (RFCUL): «On n'était certainement pas inférieur. Junglinster nous a offert moins de cadeaux que nous. Alors que le score est de 1-2 à la pause, un coup franc de Tania Lopes s'écrase sur la transversale. Ensuite Junglinster a pu compter sur sa gardienne pour éviter notre retour à 3-3 quand on est mené 2-3. Un match top de Senada Ceman dont le jeu de tête s'améliore. Bus de Bruna Sant’ana, Cathy da Silva et Juliana Andrade pour le RFCUL.» RFCUL - Junglinster 3-5

Fernando Reis da Silva (Fola Esch): «Pas notre meilleur match mais aussi parce que Rosport nous a bien pressé. Trois points gagnés aussi parce que nous avons été solide défensivement.» Fola Esch - Rosport (ligue 2) 2-0

Fernando Reis
Fernando Reis
Photo: Serge Daleiden




Sur le même sujet

Football / Championnat féminin
Après avoir été l'entraîneur de longues années de l'équipe de Canach/Remich-Bous, Franck Bento avait stoppé en fin de saison. Il ne sera resté que quelques mois en inactivité.
Franck Bento à l'issue de la victoire contre Ell en 2014