Changer d'édition

Junglinster inefficace, Bettembourg se prépare à la fête
Sport 3 min. 09.05.2019

Junglinster inefficace, Bettembourg se prépare à la fête

Laura Davelli (en blanc, Junglinster) et Andreia Machado sont reparties dos à dos.

Junglinster inefficace, Bettembourg se prépare à la fête

Laura Davelli (en blanc, Junglinster) et Andreia Machado sont reparties dos à dos.
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 3 min. 09.05.2019

Junglinster inefficace, Bettembourg se prépare à la fête

Bettembourg touche au but et les bouteilles de champagne sont au frais pour samedi. Junglinster et le Racing ont déjà leur regard tourné vers les demi-finales de la Coupe alors que Rosport se prépare à disputer son barrage.

Par Gérôme Henrionnet

Reportée pour cause de deuil national, la 19e journée s’est déroulée en plusieurs phases. Elle débuta tout d'abord dimanche à Ell où les locales recevaient le Progrès. Le seul enjeu de cette rencontre concernait les joueuses de Paul Wilwerding car tout résultat autre qu'une défaite assurait leur maintien parmi l'élite. Mission accomplie et soulagement pour les joueuses de l'ouest du pays après leur match nul 1-1. Ell avait ouvert le score par l'intermédiaire de Lisa Kneip (20e) avant de se faire rejoindre sur un but d'Alexia Moock (35e). 

Mardi soir en match avancé, Bettembourg, grâce à des réalisations de Senada Ceman (2e et 15e), Kate Thill (25e, 67e, 75e et 83e), Anouchka Besch (28e, 70e et 82e), Sheila Hoja (55e), Sabrina Dukovski (90e) et d’un CSC, a facilement gagné sur le score de 13-0 face à une courageuse et vaillante équipe de Larochette.

Après ce match, les joueuses de Dani Nunes possédaient 10 points d'avance et étaient virtuellement championnes en attendant la rencontre choc entre Junglinster et le Racing. A l'issue de cette rencontre aucune des deux équipes n'a su trouver la faille malgré les quelques opportunités de part et d'autre. Ce score permet à Bettembourg d'envisager sereinement un sacre dès ce samedi à domicile.

Julie Wojdyla (en rose, Racing) tente d'écarter Carina Nogueira.
Julie Wojdyla (en rose, Racing) tente d'écarter Carina Nogueira.
Photo: Stéphane Guillaume

Pour Chrëst Schartz l'entraîneur rosportois, il est hors de question que son équipe se relâche en cette fin de championnat. Il compte bien profiter des rencontres qui restent pour se préparer au mieux aux barrages. Face à I'E. Itzig-CeBra, les locales n'ont pas déçu leur coach. Victoire 2-1 et confiance retrouvée.

Du côté de Wincrange même si le maintien est assuré depuis quelques journées, il semble que la fin de saison soit longue. Déjà diminuées par de nombreuses blessées, les protégées de Carlo Calmes ont vu leur partenaire Anne Nicolas sortir sur blessure. Dans de telles conditions, il était difficile pour les locales de rivaliser face à une équipe comme l'E. Wormeldange-Munsbach-CSG. Résultat, défaite 1-4 avec des buts de Tanja Fent (18e), Isabel Albert (37e), Melanie Quiring (67e) et Stella Inacio (84e) pour Wormeldange contre une réalisation de Martine Schon.

ILS ONT DIT

Pascale Frising (Niederkorn): «Nous étions bien dans le match mais nous avons trop souvent confondu vitesse et précipitation. Après le but de Ell, nous avons continué à jouer et mis à part les dix dernières minutes où nous avons souffert en raison de notre infériorité numérique, je pense que nous aurions mérité mieux qu’un match nul.»

Ronald Martinelli (Junglinster): «C'était un match largement à notre portée vu le nombre d'occasions franches en notre faveur. Malheureusement le dernier geste nous a encore fait défaut. Nous devons continuer à travailler et préparer au mieux notre demi-finale.»

Ronald Martinelli a déjà son regard tourné vers la demi-finale.
Ronald Martinelli a déjà son regard tourné vers la demi-finale.
Photo: Stéphane Guillaume

Serge Bix (RFCUL): «C'était un match tactique pour préparer la demi-finale de mercredi prochain face à ce même adversaire. Sans trois titulaires et avec trois jeunes filles dans notre groupe, nous avons su prendre un point contre une bonne équipe de Junglinster.»

Elodie Martins (RFCUL): «Match compliqué où les deux équipes n'ont pas su concrétiser leurs actions. L'important pour nous c'était de ne pas perdre pour garder Junglinster à distance.»

Fernando Da Silva (E. Itzig/CeBra): «Nous avons profité pour faire quelques essais en vue de la saison prochaine. Nous avons joué sur un faux rythme. Il est très difficile de se motiver quand il n'y a plus d'enjeu.»




Sur le même sujet

Football: Dames: Ell et Colmar-Berg décollent
Junglinster est toujours poursuivi par Bettembourg en tête du classement. Le RFCUL et le Progrès restent dans la course à l'issue des rencontres de la sixième journée disputées ce samedi.
Karen Marin (SC Bettembourg - 7) / Fussball Damen 1. Liga, 6. Spieltag  Saison 2016-2017 / 22.10.2016 / FC FC Mamer 32 - SC Bettembourg / Foto: Yann Hellers