Changer d'édition

Julien Weber: «Face au Racing, on sait ce qu'il nous reste à faire»
Sport 3 min. 09.05.2018 Cet article est archivé

Julien Weber: «Face au Racing, on sait ce qu'il nous reste à faire»

De retour dans les buts differdangeois, Julien Weber et ses partenaires sont conscients de l'importance de ce rendez-vous face au Racing contre qui ils n'ont pas perdu cette saison.

Julien Weber: «Face au Racing, on sait ce qu'il nous reste à faire»

De retour dans les buts differdangeois, Julien Weber et ses partenaires sont conscients de l'importance de ce rendez-vous face au Racing contre qui ils n'ont pas perdu cette saison.
Photo: Fabrizio Munisso
Sport 3 min. 09.05.2018 Cet article est archivé

Julien Weber: «Face au Racing, on sait ce qu'il nous reste à faire»

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Vainqueur à quatre reprises de la Coupe de Luxembourg avec le FCD03, dont deux en tant que titulaire, Julien Weber est de retour dans les buts differdangeois à l'heure d'un rendez-vous ô combien important sur la pelouse du Racing ce mercredi soir.

Vainqueur à quatre reprises de la Coupe de Luxembourg avec le FCD03, dont deux en tant que titulaire, l'expérimenté Julien Weber (34 ans) est de retour dans les buts differdangeois à l'heure d'un rendez-vous ô combien important sur la pelouse du Racing ce mercredi soir.

Julien, on vous imagine heureux d'avoir retrouvé un statut de titulaire et ce surtout dans une épreuve qui vous a souri par le passé?

Oui effectivement, puisque je n'avais pas rejoué en championnat depuis la défaite enregistrée sur la pelouse du Fola (3-6, le 15 octobre). J'avais eu ensuite un peu de temps de jeu contre Erpeldange puis contre Grevenmacher en Coupe. Ça fait plaisir de retrouver le terrain même si les résultats n'avaient pas été à la hauteur de nos attentes. C'est Thomas Hym qui avait disputé les deux premières finales victorieuses et moi les deux suivantes. C'est une compétition qui tient à cœur aux joueurs, au président et à tout le staff.

Quelle est l'ambiance dans les vestiaires alors que les résultats en championnat ne correspondent pas aux attentes?

L'ambiance est toujours excellente entre nous, le groupe s'entend super bien. Maintenant, nous sommes conscients que nos chances d'être européens via le championnat sont passées et qu'il ne nous reste plus que la Coupe pour atteindre l'objectif  fixé en début de saison.

La pression ne nous est pas mise directement sur les épaules"

La qualification pour la finale aux dépens du Racing et un succès en finale sont impératifs. Comment vivez-vous cette pression liée aux résultats?

La pression ne nous est pas mise directement sur les épaules. On ne vient pas nous répéter sans cesse qu'il faut être européens. On nous dit juste que c'est important, qu'il faut qu'on se donne à fond et qu'il faut passer ce cap des demi-finales. C'est un objectif important pour tous, pour le club, pour les joueurs, pour les supporters. Face au Racing, on sait ce qu'il nous reste à faire et on essayera de tout mettre en œuvre pour y arriver.

Personnellement, êtes-vous un joueur qui aime sentir la pression ou préférez-vous jouer de manière plus détendue?

Si nous avions déjà notre billet pour l'Europe, je dirais que c'est plus facile d'aborder ce match en étant détendu... maintenant, tout le groupe est conscient de ce qui n'a pas été fait en championnat, mais nous avons encore cette chance de jouer cette demi-finale et éventuellement la finale pour vivre à nouveau une aventure européenne.

Contrairement à vous, le Racing a une courbe de résultats plus probante, mais vous avez peut-être un surplus d'expérience de ces matches couperets. Qu'en pensez-vous?

C'est très compliqué à dire. Le Racing possède aussi dans son effectif des joueurs de qualité, rompus à cet exercice, avec les Da Mota, Jahier et consorts. A ce niveau, les deux équipes se valent.

Une grosse bataille au milieu de terrain"

Ces matches couperets se décident au mental, mais le facteur fraîcheur physique est aussi important. Où en est le groupe differdangeois à ce niveau?

Le nouveau coach (Dan Theis)  et le préparateur physique Pascal Burger ont mis sur pied un programme pour que les joueurs soient prêts physiquement à enchaîner les matches. Le Racing a joué dimanche, mais a pas mal fait tourner son effectif. Il aura aussi des joueurs frais. Quant à nous, nous avons joué vendredi contre Hostert (2-2), nous avons donc un jour de récupération en plus, ce n'est pas plus mal.

Quelles seront les clés de cette rencontre?

Ce sera une grosse bataille au milieu de terrain puisqu'ils sont très costauds dans ce secteur de jeu. Il va falloir aussi bien cadenasser leur attaque qui est expérimentée, avec les Jahier, Da Mota, Shala, et aussi profiter des espaces qui nous seront laissés et concrétiser nos occasions de but.

Le programme des demi-finales

Ce mercredi à 19h30

Racing (BGL Ligue) - Differdange (BGL Ligue)

Wiltz (Promotion d'Honneur) - Hostert (BGL Ligue)


Sur le même sujet

La dernière ligne droite de Julien Jahier
«C'est ma dernière ligne droite après j'arrête.» Julien Jahier (38 ans) mettra un terme à sa carrière de joueur à la fin de la saison. A 38 ans, l'expérimenté attaquant du Racing espère finir en beauté en embrassant une Coupe de Luxembourg qui s'est refusée à lui par deux fois.
Julien Jahier va terminer la saison avec de grandes ambitions avant de céder le relais à Florik Shala et aux jeunes du club.
Henid Ramdedovic (Rodange): «On s'est vu trop beau»
Victime d'un coup sur un orteil dimanche au RM Hamm Benfica, Henid Ramdedovic a dû faire l'impasse sur la sortie à Differdange (1-5). Le défenseur central devrait retrouver sa place dans une équipe à la dérive. Diagnostic d'une lente descente en enfer.
Henid Ramdedovic, qui conteste ici un ballon à Omar Er Rafik, est conscient que le club doit rapidement sortir de la spirale négative.
Coupe du Luxembourg de Futsal: Le Racing à l’assaut du Samba Seven ALSS
L'un des deux duels mettra aux prises les deux leaders de chaque série dans les demi-finales de la Coupe de Luxembourg. Le Samba Seven ALSS Futsal Niederkorn, leader de Ligue 1 affronte l'Union Racing Luxembourg, leader de Ligue 2. Le meilleur buteur du Racing, Rafael Valente, préface cet affrontement phare.
Rafael Valente, l'atout majeur du Racing pour faire plier le Samba Seven!