Changer d'édition

Joubert, le «quadra» aux 120.000 km au compteur
Sport 7 4 min. 06.11.2019

Joubert, le «quadra» aux 120.000 km au compteur

Jonathan Joubert fou de joie après la qualification contre le FC Ararat-Armenia à la fin du mois d'août.

Joubert, le «quadra» aux 120.000 km au compteur

Jonathan Joubert fou de joie après la qualification contre le FC Ararat-Armenia à la fin du mois d'août.
Photo: Yann Hellers
Sport 7 4 min. 06.11.2019

Joubert, le «quadra» aux 120.000 km au compteur

Le gardien du F91 disputera ce jeudi son 60e match de Coupe d’Europe face au FC Séville. En 20 ans de carrière en clubs, le Dudelangeois a déjà foulé les pelouses de 29 pays. Retour sur une carrière peu ordinaire avec quelques-uns de ses partenaires.

(DH avec tof) - Le poids des ans ne semble pas avoir d’emprise. Toujours fidèle au poste à 40 ans, depuis le mois de septembre, Jonathan Joubert s'apprête à jouer contre le FC Séville son 60e match sur la scène continentale, son 27e en Ligue Europa. Rajoutez-y 32 matches de Ligue des champions et une apparition lors de l'éphémère Coupe Intertoto et le compte est bon: 120.000 km.

L'aventure a commencé le 10 août 2000, un déplacement à Helsinki. Elle a correspondu à la période faste du CS Grevenmacher et elle accompagne aujourd'hui la période dorée du F91 Dudelange. 

Au début du siècle, le CSG joue alors les premiers rôles sur l'échiquier grand-ducal et «Jon» essuie les plâtres sur une scène continentale qui ne permettra jamais au club mosellan de passer un tour. Le gardien jouera neuf matches de 2000 à 2004, en  gagnera deux et gardera ses filets inviolés à trois reprises.

Jonathan Joubert (en haut, à gauche) et ses partenaires du CSG avant le match retour contre l'Anorthosis Famagouste, le 28 août 2002 au stade Josy Barthel. Dan Huss est placé en haut, à droite de la photo.
Jonathan Joubert (en haut, à gauche) et ses partenaires du CSG avant le match retour contre l'Anorthosis Famagouste, le 28 août 2002 au stade Josy Barthel. Dan Huss est placé en haut, à droite de la photo.
Archive CSG

«En Coupe d'Europe, son match à Nicosie, face à l'Anorthosis, reste gravé dans ma mémoire. Ce jour-là, on perd 0-3 mais sans "Jon", c'était deux ou trois de plus. Et au retour, il faut un grand arrêt du gardien adverse pour nous empêcher de jouer la prolongation», se souvient Dan Huss.

Quand il décidait de tout arrêter, il arrêtait tout. 

Joubert enfile ensuite les gants d'un F91 qui a commencé à essorer la concurrence dans le championnat domestique. En Coupe d'Europe, il faudra un tour de chauffe avant que le dernier rempart ne connaisse son premier grand frisson. En 2005, Michel Le Flochmoan est l'architecte d'une équipe battue lors du match aller du premier tour qualificatif de la Ligue des champions par les Bosniens de Mostar au stade Jos Nosbaum (0-1) avant que le match retour ne procure un plaisir intense avec Thomas Gruszczynski dans le rôle de joker de luxe (4-0). C'est le premier coup d'éclat du club de la Forge du Sud.

 «C'était un monstre à l'entraînement. Quand il décidait de tout arrêter, il arrêtait tout. Mais s'il n'avait pas envie de plonger, il ne plongeait pas», se rappelle Loïc Mouny. L'ancien latéral gauche a parcouru un bout de chemin avec le dernier rempart. Il le connaît par cœur. «Il aurait pu jouer dans le jeu dans une bonne équipe. Il reste le meilleur au pied au pays. Dans le vestiaire? Il prenait la parole quand il le fallait. Il s'est affranchi au fil des années.»

Loïc Mouny devant Jonathan Joubert face aux Slovènes du NK Domzale.
Loïc Mouny devant Jonathan Joubert face aux Slovènes du NK Domzale.
Photo: Michel Dell'Aiera

Il faudra attendre sept ans avant d'entendre le second coup de canon. Tel un volcan, le F91 s'était rendormi et n'éveillait plus les soupçons. Le FC Salzbourg en a fait les frais au terme d'un match retour complètement fou, en Autriche (3-4). 

Dudelange patientera ensuite six ans avant de placer définitivement le club sur la carte européenne. Et Joubert est toujours de l'aventure. Son 50e match, il le dispute face aux Kosovars de Drita. Les Hongrois de Mol Vidi ont mis fin à l'aventure en C1 du champion luxembourgeois et le club entraîné par Dino Toppmöller amorce une fabuleuse campagne en Ligue Europa qui aura un goût d'inachevé pour le gardien, victime d'une fracture du tibia face aux Roumains de Cluj

Les petits soucis physiques empoisonnent la vie de «Jon» qui doit encore faire l'impasse sur le début de la campagne actuelle. Ce n'est que pour mieux savourer son retour. Dans le match qui ouvre une nouvelle fois le chemin de la phase de poule, il arrête un tir au but face au FC Ararat-Armenia. Encore un bout d'une histoire toujours en cours...




Sur le même sujet

Un F91 solidaire craque après le repos
Dudelange a tenu le 0-0 jusqu'à la mi-temps, jeudi soir en Europa League en déplacement au FC Séville. Vazquez, par deux fois, puis Munir ont ensuite trouvé l'ouverture pour une addition finale de 3-0 trop corsée pour des visiteurs appliqués et disciplinés.
Le Dudelangeois Antoine Bernier (en jaune) contrôle le ballon sous la surveillance d'Alejandro Pozo
Le F91 Dudelange vainqueur au bout du suspense
C'est au bout d'une insoutenable séance de tirs au but que le F91 Dudelange a décroché sa qualification, la seconde consécutive, pour les poules de l'Europa League, jeudi au stade Josy Barthel face au FC Ararat-Armenia.
Jonathan Joubert (Düdelingen – 1) - Tom Schnell (Düdelingen - 5) / Fussball, Europa League Qualifikationsrunde, Rückspiel, Saison 2019-2020 / 29.08.2019 / F91 Düdelingen – FC Ararat-Armenia / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
La fabuleuse saison du F91
Dudelange a remporté dimanche son 15e titre de champion. En attendant d'ajouter une huitième Coupe de Luxembourg dans sa vitrine, nous vous proposons un zoom arrière sur une saison 2018-2019 qui restera dans les annales et dans les cœurs.
trophé
Football / BGL Ligue / 26 eme  journée / 19-05-2019 / Dudelange - Hamm / stade Jos Nusbaum
photo : Vincent Lescaut
Les dix chiffres à retenir avant Cluj - F91
De l'indéracinable Prempeh aux jokers sortis du banc pour conforter un résultat ou inverser une tendance, coup d'oeil sur quelques repères avant le match retour entre le CFR Cluj et le F91 ce jeudi à 19h (20h au Luxembourg). La malédiction roumaine enfin vaincue?
Stelvio Cruz a saisi sa chance dans l'entrejeu dudelangeois au point d'en devenir un pilier.
Tom Schnell (F91): «On s'attend à une opposition plus forte»
Mardi, le F91 a laissé passer l'occasion de prendre un petit avantage sur les Hongrois de Vidi FC (1-1), à l'occasion du match aller du premier tour de qualification pour la Ligue des champions. Pour Tom Schnell, les chances sont plutôt minces mais elles existent.
Rien n'est encore perdu pour Tom Schnell  et les Dudelangeois mais le Vidi FC n'a peut-être pas dévoilé tous ses atouts.