Changer d'édition

Joe Monteiro da Veiga (Racing Futsal): «Notre confiance est au top»
Sport 2 min. 03.04.2018

Joe Monteiro da Veiga (Racing Futsal): «Notre confiance est au top»

Joe Monteiro da Veiga (Racing): «L’équipe joue pour moi, et inversement»

Joe Monteiro da Veiga (Racing Futsal): «Notre confiance est au top»

Joe Monteiro da Veiga (Racing): «L’équipe joue pour moi, et inversement»
Photo: Christian Kemp
Sport 2 min. 03.04.2018

Joe Monteiro da Veiga (Racing Futsal): «Notre confiance est au top»

Le Racing FC Union Luxembourg Futsal n’a pas fait dans la demi-mesure lundi en finale de la Coupe du Luxembourg face au FC Nordstad, avec une large victoire sur le score de 12-3. Auteur d'un triplé, le Racingman Joe Monteiro da Veiga a été l’élément déclencheur de ce triomphe grâce à ses deux buts inscrits après cinq minutes de jeu.

Propos recueillis par Stéphane Guillaume

Joe, le Racing a développé son jeu habituel avec un pressing haut dans cette finale. Le match était-il plié après dix minutes, alors que le score était déjà de 3-0?

On a débuté avec une très bonne équipe. Nous possédons des joueurs de qualité, qui font partie des meilleurs au pays. Directement, cela rend les choses plus faciles. Je pense que tout est toujours plus facile quand tu gagnes, car quand tu connais la défaite, tu es dans le doute. Nous n’avons pas encore perdu cette saison et notre confiance est au top. C’était ça l’essentiel dans un match comme celui-là.

En seconde période, vous avez parfaitement géré le score en faisant courir les joueurs de Nordstad derrière le ballon, et les situations offensives sont venues tout naturellement à vous. C’était le plan qui était défini par votre coach?

Il fallait jouer un peu plus malin et on est redescendus d’un cran, car on n’avait plus besoin de se porter absolument vers l’avant avec ce score de 5-1 en notre faveur au repos. Donc, pourquoi aller se fatiguer inutilement? C’est pour cela que l’on a décidé de les faire courir un petit peu.

Evoquons votre prestation personnelle: on peut affirmer qu'elle est assez réussie avec un triplé, dont deux buts décisifs marqués après seulement cinq minutes de jeu. Vous attendiez-vous à un tel début en fanfare?

Je pense que l’équipe joue pour moi, et inversement, je joue pour l’équipe. On ne regarde pas qui marque les buts. Personnellement, je fête mes buts et également ceux de mes coéquipiers. Nous, ce que l’on veut, c’est gagner, et peu importe qui marque les buts.

Vos deux premiers buts, vous les avez inscrits grâce à une présence au second poteau. C’est cela que l’on vous demande: d’être toujours aux aguets à ce second poteau?

Non, ce n’est pas forcement mon rôle. Tout dépend du positionnement sur le parquet. Il faut être opportuniste quand on se trouve au second poteau, surtout en position de quatre contre quatre. Ce sont des moments qui peuvent faire la différence, et Ramiro Valente m’a trouvé deux fois en bonne position. Nous deux, on se connaît par cœur et nous n’avons pas besoin de nous regarder pour savoir où le ballon va terminer.


Sur le même sujet

Football / Division 2: Le Luna Oberkorn ne lâche rien
Personne n'a gagné parmi les équipes de tête en série 1 mais Medernach consolide sa place de leader. Derrière, Ell et Troisvierges se rapprochent. En série 2, Biwer surprend Berdorf/Consdorf qui cède sa deuxième place au Luna Oberkorn alors que le Red-Black, Sanem et Biwer restent en embuscade.
21/02/2016
Division 2 Série 2
Luna Oberkorn vs Red Star Merl
Equipe Luna Oberkorn
Football féminin: Mamer assomme Bettembourg
Junglinster est champion d’automne et passera l’hiver au chaud avec quatre points d’avance sur une étonnante équipe de Lintgen, cinq sur Mamer qui s'est réveillée et sept sur celle de Bettembourg qui, avec un match de moins, est en perte de vitesse.
Roberta da Silva (ASW) gegen Melissa Goncalves (16)
Foto: Serge Daleiden
Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2