Changer d'édition

Joé Frising: «Voici ma réponse!»
L'immense bonheur des Dudelangeois à la fin du match. Ils ont écrit l'histoire!

Joé Frising: «Voici ma réponse!»

Photo: Nikola Novakovic
L'immense bonheur des Dudelangeois à la fin du match. Ils ont écrit l'histoire!
Sport 4 min. 30.08.2018

Joé Frising: «Voici ma réponse!»

Les réactions après la victoire à Cluj

Joé Frising en a entendu des vertes et des pas mûres avant ce match contre Cluj (3-2), mais le gardien du F91 qui remplaçait Jonathan Joubert (blessé) a apporté sa réponse sur la pelouse avec une qualification et un quasi sans-faute.

Propos recueillis par Christophe Nadin

Joé Frising (Gardien du F91): «Je me sentais bien avant cette rencontre. C'était pour moi comme un match normal même s'il y avait une certaine pression. Au coup de sifflet final, c'était quand même un grand soulagement. Beaucoup de monde croyait en moi, mais pas tous... J'ai laissé parler les gens et voici la réponse que j'ai apportée. Le terrain n'était pas en très bon état, je me suis retrouvé avec le pied gauche dans un trou, ma cheville a un peu tourné mais rien de grave. Pour la suite, ce n'est pas à moi d'en décider, mais j'ai rendu les choses plus difficiles. Ce que j'aimerais comme adversaires? Une équipe de Londres ce serait le top!»

Danel Sinani (auteur d'un doublé): «C'est quelque chose d'exceptionnel! C'était dingue de voir des joueurs pleurer après le match. Quand on voit ça, on se dit que c'est pour cela que nous travaillons. En tant que joueur technique, j'ai eu du mal à m'imposer en première mi-temps. Le coach a eu raison de me dire à la pause que j'allais avoir ma chance. J'espère tomber sur une équipe anglaise ou une espagnole car la Liga c'est vraiment le top.»

Romain Schumacher (président du F91): «Il faut que je réalise... La première mi-temps a été crispante, mais lorsque l'on a commencé à marquer c'était incroyable, je n'en croyais pas mes yeux et tout doucement je commençais à songer aux conséquences de cette qualification. Je n'en sais pas plus, il faut que je mette de l'ordre dans cette affaire-là. Mais c'est complètement fou! A 0-1 je restais prudent, ce n'est qu'à 0-3 que je me suis dit que ça pouvait aller. Ensuite, je me suis dit que ce serait dommage de gâcher cette victoire si notre adversaire était revenu au score. C'est important à plusieurs niveaux, d'une part pour les points UEFA, mais surtout pour les joueurs, cela aurait été trop dommage.»

Flavio Becca (grand argentier du club): «Je félicite toute l'équipe pour le superbe exploit que nous venons de réaliser. C'est le fruit d'un très gros travail et de gros investissements qui ont été consentis. La deuxième chose que je tiens à souligner, c'est que nous venons d'écrire une partie de l'histoire du football au Luxembourg. Je tiens à remercier toutes les personnes qui nous ont aidés à réaliser cet exploit. Maintenant, ce qui serait très important pour nous c'est d'avoir un excellent tirage. En connaissant notre président, je sais qu'il aimerait énormément avoir,  un club qui lui tient à cœur, l'AC Milan. Damon Damiani, qui m'a emmené à Dudelange, est aussi un très très grand fan de l'AC Milan. Loin de l'Europe, il m'a demandé le résultat depuis l'avion qu'il a pris et m'a dit: "Maintenant, c'est le Milan!"»

«A la mémoire de Bitzi Konter»

Tom Schnell (défenseur du F91): «Je voudrais dédier cette victoire à ma femme et à sa famille. Ma femme a perdu son grand-père Bitzi Konter. Cette qualification est du pur bonheur. Nous avons tenu le 0-0 jusqu'à la mi-temps, et ensuite nous sommes bien sortis et nous avons mis ce but comme nous l'avions dit. Je pense que pour tous les joueurs présents, c'est le plus gros truc qu'ils ont connu dans leur carrière. On va jouer le plus haut niveau mondial, c'est du pur bonheur. Maintenant, il nous faut de l'ambiance, jouer Fenerbahçe ce serait bien!»

Clément Couturier (milieu du F91): «C'est incroyable! Sur le terrain, on a souffert, on a plié mais nous n'avons pas baissé la garde. Notre deuxième mi-temps est incroyable, c'est grâce à un état d'esprit sensationnel. A partir du moment où on avait inscrit deux buts, il fallait qu'ils en marquent cinq... c'était compliqué pour eux. Malheureusement, après le 3-0 on prend deux buts par après, mais c'est anecdotique. Je rêve de l'OM, parce que je suis français, mais il y a de grandes équipes. La frappe de Danel (Sinani), je la vois d'abord sur le poteau et elle rentre... Magnifique!»


Sur le même sujet

Revue de presse: entre extase et incrédulité
Au lendemain de la folle soirée de Cluj et de la qualification historique du F91 Dudelange pour les poules de l'Europa League, la presse internationale et la twittosphère s'enflamment pour l'exploit des hommes de Dino Toppmöller.
Le site du Dauphimé Libéré titre sur la qualification dudelangeoise
Le F91 Dudelange au paradis!
Ils l'ont fait! Le F91 Dudelange a réussi l'exploit de se qualifier pour la phase de poules de l'Europa League en battant une nouvelle fois Cluj ce jeudi en Roumanie (3-2). Danel Sinani a inscrit les deux premiers buts. Dave Turpel le troisième. Place au tirage ce vendredi!
Un chef-d'œuvre puis un troisième but en deux matches. N'en jetez plus! La coupe est pleine pour Danel Sinani.