Changer d'édition

«Je mise sur un succès du FC Metz à Reims»
Sport 4 min. 24.01.2020 Cet article est archivé

«Je mise sur un succès du FC Metz à Reims»

Thierry Steimetz

«Je mise sur un succès du FC Metz à Reims»

Thierry Steimetz
Photo: Fernand Konnen
Sport 4 min. 24.01.2020 Cet article est archivé

«Je mise sur un succès du FC Metz à Reims»

Les Messins s'en vont à Reims ce samedi (20h) pour tenter d'y obtenir un résultat positif (21e journée de L1) sans Sunzu ni Cohade. L'ex-Messin et Dudelangeois Thierry Steimetz présente la rencontre.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Thierry Steimetz (36 ans), la SSEP Hombourg-Haut (Régional 3) a-t-elle bien digéré son magnifique parcours en Coupe de France (éliminée en 32e par Prix-lès-Mézières)?

Thierry Steimetz - «Cette épreuve nous a permis de faire naître un engouement autour du club de la part de nos supporters, nos partenaires et j'ai l’impression que cela a eu de bonnes répercussions dans tout le département. Je dois avouer qu'il a été délicat de s’entraîner entre les fêtes de fin d’année, cela a demandé des sacrifices à tous mais j'entraîne de "grands garçons" et ils ont fait le nécessaire. Hombourg-Haut évolue en R3 mais l'objectif est clairement de rejoindre la R1 dans deux ans. Pour l'instant tout fonctionne bien puisque nous sommes en tête de notre groupe.

Devenir entraîneur était une évidence après votre carrière de joueur?

Ce n’était pas du tout dans mes plans. C'est une opportunité qui me permet également d'œuvrer au sein de la SR Creutzwald au niveau des jeunes. Moi, j'aime quand dans le football l'entraîneur laisse une liberté à ses joueurs pour s'exprimer. Dans les années 2000, le football français était plus porté sur des gaillards qui mesuraient 1,90m mais ce n'est pas ta taille qui va te permettre de passer professionnel et heureusement les choses ont changé dans le bon sens depuis plus de dix ans.

Vous avez évolué à Dudelange, gardez-vous un œil sur les résultats du football luxembourgeois?

En début de saison nous avons disputé un match amical à Hesperange et j'ai pu saluer certains joueurs que je connaissais. Bien évidemment j'ai suivi les résultats des Dudelangeois en Coupe d'Europe et je vois qu'actuellement l'Union Titus-Pétange est en tête de la BGL Ligue, cela change un peu.

Vous avez porté la tunique grenat (6 mois en 2012). Suivez-vous votre ancienne formation?

Oui et même si je n’y suis pas resté longtemps je continue à les regarder jouer. Je suis attentif à leur parcours et nous avions été invités à assister à Metz - Marseille (1-1, 18e journée). Le FC Metz a les qualités pour se maintenir et j'espère vraiment que cela va se réaliser en mai prochain. Le problème quand tu montes et redescends de niveau de manière régulière, c'est que ton effectif bouge trop et tu ne peux posséder une stabilité forte dans ton jeu. Il faudrait vraiment que les Messins arrivent à rester au moins deux ans de suite en Ligue 1 pour mettre en place un projet équilibré sur le terrain.


Metz's Ghanaian defender John Boye (C) celebrates with teammates after scoring during the French L1 football match between FC Metz and Racing Club Strasbourg Alsace at the Saint-Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, near Metz, northeastern France on January 11, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Oukidja et le FC Metz fouettent Strasbourg
Vincent Hognon et les Messins peuvent remercier Alexandre Oukidja, leur gardien de but. A lui seul, il a repoussé Strasbourg et John Boye a profité d'un corner pour offrir au FC Metz un succès très précieux (1-0). Soulagement.

Avez-vous assisté à la partie entre Metz et Strasbourg (1-0, 20e journée)?

Je n'ai regardé que la première période et les Messins ne m'avaient pas conquis. Pourtant, j'espérais une réaction de leur part car ils venaient de se faire sortir de la Coupe de France par Rouen (0-3). Quand j’ai pris connaissance du résultat final, je me suis réjoui car les Messins avaient vraiment besoin de ce succès qui a été acquis dans la douleur mais qui va faire du bien au moral.

Peut-on connaitre votre pronostic pour Reims-Metz?

Les Rémois ont, peut-être, laissé des forces et du mental face au PSG en Coupe de la Ligue ce mercredi (0-3). Le Stade de Reims est solide mais il réussit mieux face aux grosses cylindrées que devant des équipes dites moins fortes. C'est une opportunité qui pourrait s'offrir au FC Metz et je vais donc annoncer un succès grenat 1 à 0 avec un but de l'inévitable Habib Diallo.»

  • L'enjeu de la rencontre

Le FC Metz (17e, 20 points) part un peu dans l'inconnu à Reims (8e, 29). «Une très bonne équipe, cohérente et disciplinée. Elle se met peu en danger sauf mercredi face au PSG mais on va avoir en face de nous un bloc difficile à manœuvrer», annonce Vincent Hognon. 

Le technicien grenat va devoir se passer des services de Sunzu et Cohade, tous deux en phase de reprise mais pourra s'appuyer sur Bronn et Pajot. «Je suis content de nos deux nouvelles recrues. Elles vont nous apporter un plus et il faudra aussi que cela se traduise au niveau comptable. J'aimerais que nous puissions réaliser une série positive qui nous permettrait de travailler plus sereinement.» 

Quant à Farid Boulaya? «Je compte sur lui et je lui ai dit. On possède N. Traoré mais il est un peu embêté en ce moment et Farid est la solution naturelle pour le suppléer.»

  • Le prono de la rédaction

Le succès acquis (difficilement) face à Strasbourg va-t-il galvaniser les partenaires de Diallo? A Reims, les hommes de Vincent Hognon vont se frotter à un ensemble adverse qui ne laisse que peu d’espaces à ses adversaires. Rencontre cadenassée? Notre pronostic: 0-0.


Sur le même sujet

Le FC Metz doit une revanche à ses supporters après sa grosse déconvenue subie en Coupe de France à Rouen. La venue de Strasbourg va-t-elle lui permettre de se faire pardonner? Xavier Schmitt, président du groupe de supporters Génération Grenat, présente le derby du Grand Est.
Pour Opa Nguette (à dr.) et les Messins, la victoire contre Strasbourg est primordiale, après le désastre de Rouen
Les Messins ont commencé l’année 2020 de la pire des façons: une élimination sans gloire de la Coupe de France et surtout un contenu désastreux face à Rouen (0-3) leader de National 2. Une prestation honteuse pour un résultat qui va toucher et doucher tout un club.
Opa Nguette (en blanc, au centre) tente de forcer le passage entre les Rouennais Manu Latron (n°3) et Mahamadou Diarra
Les Messins se déplacent à Rouen (N2) en Coupe de France ce lundi (20h55). Vincent Pajot et Dylan Bronn viennent renforcer un effectif qui accueillera ensuite Strasbourg le samedi 11 janvier en L1. L’ex-Messin Patrick Barth commente le début d’année.
Le Messin Habib Maïga (à g., en blanc) à la lutte avec le Dijonnais Wesley Lautoa
Les Messins ont attendu les dernières minutes de la partie pour aller cueillir un point important à Dijon (2-2). Un résultat qui fait leur bonheur du soir car Nîmes, Toulouse et Amiens ont connu la défaite. Le FC Metz recevra Strasbourg le 11 janvier 2020 en Ligue 1.
La joie des Messins, qui ont arraché un point in extremis samedi soir à Dijon
Les Messins accueillent des Marseillais en pleine forme ce samedi (17h30) et il leur faudra être sacrément solides pour résister à un adversaire autrement mieux armé. L’ex-Messin Frédéric Meyrieu présente la rencontre.
Metz's Senegalese forward Ibrahima Niane (L) shoots and scores a goal during the French L1 football match between Nice (OGCN) and Metz (FCM) at the Allianz Riviera stadium, in Nice, southeastern France on December 07, 2019. - FBL (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
Le FC Metz accueille le Stade de Reims ce samedi pour le compte de la 14e journée de Ligue 1 avec la nécessité d'engranger des points avant l'hiver. Vincent Hognon redoute de devoir se passer de Delaine et Centonze. Une rencontre que préface l'ancien coach des Grenats Albert Cartier.
30/06/2014
STADE DEZAVELLE METZ
REPRISE FC METZ
ALBERT CARTIER - FC METZ