Changer d'édition

«Je crois à un succès du FC Metz à Amiens»
Sport 3 min. 28.02.2020 Cet article est archivé

«Je crois à un succès du FC Metz à Amiens»

Battus par Dembélé et les Lyonnais, Dylan Bronn et les Grenats doivent se refaire une santé à Amiens.

«Je crois à un succès du FC Metz à Amiens»

Battus par Dembélé et les Lyonnais, Dylan Bronn et les Grenats doivent se refaire une santé à Amiens.
Photo: AFP
Sport 3 min. 28.02.2020 Cet article est archivé

«Je crois à un succès du FC Metz à Amiens»

Les Messins s’apprêtent à vivre une période décisive pour leur maintien en Ligue 1. Udol et Diallo seront absents ce samedi à Amiens (27e journée) mais Maïga et Pajot devraient apporter du tonus et de la rapidité à l'entrejeu. Gauthier Hein, prêté à Valenciennes cette saison, présente la partie.

Propos recueillis par Hervé Kuc

Gauthier, comment se déroule votre saison avec Valenciennes en Ligue 2 (8e, 38 points)?

Gauthier Hein. - «Je vis un exercice plutôt bon même si j’ai dû patienter avant que l’entraîneur (Olivier Guégan) ne m’accorde sa confiance. J’en suis à 16 réalisations et j’ai connu une très bonne période avant la trêve hivernale. Mais les mois de janvier et février sont un peu plus compliqués pour moi, je suis remplaçant depuis quelques matches. 

Globalement c’est plutôt satisfaisant. L’objectif initial de VA était d’occuper la 10e place et à un moment on aurait même pu se rapprocher de la 5e position. Il va nous falloir réaliser une série positive pour espérer décrocher une éventuelle place de barragiste. La Ligue 2 est, jusqu’à présent, dominée par Lorient qui est une formation complète qui possède un projet de jeu intéressant.

La vie à Valenciennes est-elle aussi agréable qu’à Metz?

Je suis loin de ma famille, de mes amis mais mon intégration ici s’est parfaitement déroulée car la mentalité des gens est vraiment excellente. Je suis installé dans mon petit village et j’ai eu la chance de rencontrer des personnes qui m’ont facilité la vie. Bien sûr, Metz est ma ville de cœur, et je suis sous contrat avec le FC Metz jusqu’en 2021. J’ai vu que nos jeunes Messins sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe Gambardella (à Châteauroux), c’est une superbe nouvelle et je suis ravi pour Laurent Agouazi et Sébastien Muet, leurs responsables techniques.

Que pensez-vous du parcours du FC Metz en Ligue 1?

Je regarde les matches et quand je rentre certains week-ends en Moselle, je vais au stade. Nous sommes bien revenus même si les deux derniers matchs à Saint-Symphorien ne nous ont pas permis de prendre des points. Là, il va falloir aller disputer une partie très importante à Amiens sans Matthieu Udol, mon meilleur pote, que personne ne voyait revenir à un tel niveau de jeu et qui est en train de casser la baraque. Je suis très content pour lui. Habib Diallo sera également absent et c’est contrariant car il est devenu un élément très important pour l’équipe

Les Messins peuvent-ils s’imposer à Amiens ce samedi?

Je le souhaite car une période importante va débuter avec ce déplacement à Amiens. Je crois à un succès grenat sur le score de 1 à 0. Ensuite, il faudra enchainer face à Nîmes (7 mars) et bien négocier le voyage à Toulouse (14 mars).»

  • L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (16e, 28 points) se rend à Amiens (19e, 22) avec l’obligation d’oublier la douloureuse soirée vécue face à l’OL (0-2) vendredi dernier. Privée de Matthieu Udol et Habib Diallo, tous deux suspendus pour le déplacement en Picardie, la formation de Vincent Hognon doit néanmoins se réjouir de pouvoir compter à nouveau sur Maïga et Pajot qui vont apporter de la fraîcheur et une faculté à se projeter vers l’avant à un ensemble qui en a manqué singulièrement face à l’OL. 

A l’aller, Amiens était venu s’imposer à Saint-Symphorien (2-1, 6e journée, septembre 2019), avec maîtrise et décontraction face à des Messins dans leurs petits souliers. «Face à Lyon nous avons perdu des points sur des faits de jeu mais aussi parce que nous n’avons pas su être suffisamment dangereux» avoue le technicien grenat qui regrette «de terminer nos trois dernières parties en infériorité numérique car Metz est une équipe plutôt gentille mais qui doit savoir garder son calme car on aura besoin de tout le monde jusqu’à la fin».

  • Le prono de la rédaction

Le FC Metz a raté ses deux dernières prestations à domicile face à Bordeaux et Lyon et si son classement ne s’est pas franchement dégradé, les hommes de Vincent Hognon ne bénéficient plus d’une grande marge de manœuvre avant le sprint final. Il ne faut pas perdre à Amiens. Notre pronostic: 1-1.



Sur le même sujet

Trop diminué en son milieu de terrain, le FC Metz a été puni sur un penalty qui a mis du temps à être accordé à Lyon (0-1, 45+8) puis sur une réalisation en fin de partie (0-2, 90+3). Habib Diallo a vu rouge (82e) et les hommes de Vincent Hognon vont replonger dans une somme de doutes.
Metz' French Algerian goalkeeper Alexandre Oukidja (2nd R) tries to stop a penalty during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Lyon (OL) at Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz, eastern France, on February 21, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Les Messins accueillent Lyon ce vendredi (20h45) avec un milieu de terrain à remodeler et la nécessité de s’imposer à Saint-Symphorien. Vincent Hognon et ses hommes aborderont ensuite une série de matchs décisifs pour leur survie en Ligue 1. Denis Balbir présente la partie.
TOPSHOT - Metz' Senegalese forward Ibrahima Niane (R) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FCM) and Bordeaux (FCGB) at the Saint Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on February 8, 2020. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Si les joueurs luxembourgeois ont marqué l'histoire des Grenats depuis 1945, c'est en coulisses que s'exerce aujourd'hui l'expertise grand-ducale. Un cabinet d'architecture et plusieurs entreprises de construction mènent à bien la rénovation du stade Saint-Symphorien.
Solides et disciplinés, les Messins ont réussi à contenir (0-0) une formation nantaise pourtant offensive en seconde période (0-0). Alexandre Oukidja a, une nouvelle fois, été le meilleur grenat. Boulaya a été expulsé (84e)
Le Nantais Abdoul Kader Bamba (à g., en jaune) accroche fautivement le Messin Matthieu Udol
Le FC Metz respire un peu mieux après son succès face à Nantes (1-0). Ce samedi, c’est à Lyon que les hommes de Vincent Hognon vont devoir batailler pour obtenir un résultat positif. Boye et Delaine sont forfaits. L’ex-Grenat Stéphane Borbiconi présente la partie.
Le buteur messin Habib Diallo va-t-il faire trembler les filets lyonnais samedi?