Changer d'édition

Jans exemplaire, Rodrigues audacieux: deux éclairs dans la grisaille
Sport 3 min. 27.03.2018 Cet article est archivé

Jans exemplaire, Rodrigues audacieux: deux éclairs dans la grisaille

Surveillé par Julian Baumgartlinger (14), Gerson Rodrigues a tout de même trouvé des espaces. L'une des rares satisfactions de la soirée.

Jans exemplaire, Rodrigues audacieux: deux éclairs dans la grisaille

Surveillé par Julian Baumgartlinger (14), Gerson Rodrigues a tout de même trouvé des espaces. L'une des rares satisfactions de la soirée.
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 27.03.2018 Cet article est archivé

Jans exemplaire, Rodrigues audacieux: deux éclairs dans la grisaille

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Dominé dans tous les secteurs par l'Autriche, le Luxembourg a mal apprivoisé le 5-3-2 imaginé par Luc Holtz. Laurent Jans et Gerson Rodrigues ont tiré leur épingle du jeu. Kevin Malget et Dave Turpel, eux, sont passés à côté de leur sujet.

On n'ira pas jusqu'à parler de syndrome de Stockholm, mais le lendemain de veille a une nouvelle fois été douloureux pour le Club Luxembourg. Le système à cinq défenseurs n'a pas fonctionné. Laurent Jans et Gerson Rodrigues ont survolé les débats côté luxembourgeois.

Anthony Moris: 5/10. Soirée frustrante pour le gardien malinois. Cueilli à froid, il s'est ensuite bien couché sur une frappe de Grillitsch. Peu heureux dans sa sortie au pied sur le troisième but autrichien. Auteur ensuite d'une belle triple parade à la 78e minute.

Laurent Jans: 7. Exemplaire. Jamais pris à défaut défensivement, il s'est montré disponible sur son côté droit offensivement. Il n'a jamais cherché à se débarrasser du ballon sans vouloir construire. Son jeu long a souvent été bien senti.

Kevin Malget: 3. Sa bonne rentrée à Malte n'a pas trouvé de suite favorable. Peu sollicité dans les duels, son domaine de prédilection, le Dudelangeois s'est fourvoyé dans toutes ses relances. Il a offert le deuxième but à Grillitsch. Enes Mahmutovic (4) l'a relayé avec plus de rigueur sans pour autant crever l'écran.

Florian Kainz presse Kevin Malget. Soirée cauchemardesque pour le Dudelangeois.
Florian Kainz presse Kevin Malget. Soirée cauchemardesque pour le Dudelangeois.
Photo: Yann Hellers

Chris Philipps: 4. Le patron de la défense a été surpris sur un ballon dans le dos exploité par Arnautovic sur le premier but. Le joueur du Legia a connu les pires difficultés pour orchestrer une défense rarement alignée correctement. Une sortie à oublier.

Mathias Jänisch: 5. Rentrée sobre pour le défenseur differdangeois qui s'est appliqué en couverture sans prendre beaucoup de risques offensivement. Remplacé par Dan Da Mota (5) à la 58e minute. Le joueur du Racing n'est pas parvenu à reproduire sa rentrée maltaise.

Gerson Rodrigues: 7. A la base de presque toutes les attaques luxembourgeoises, il a tourmenté la défense autrichienne. Son coup de rein a fait des dégâts. Plus à l'aise qu'à Malte, il a provoqué un coup franc dangereux à l'heure de jeu.

Lars Gerson: 6. De retour dans l'axe de l'entrejeu, il a connu un début de partie compliqué. Notamment dans le jeu long. Son placement et son impact lui ont permis de gagner des duels au fil du match tout en soulageant Barreiro.

Leandro Barreiro: 5. Le jeune joueur de Mayence n'a pas joui de la même liberté qu'à Malte. Privé de Christopher Martins dans son dos, il a couru plus dans le vide mais n'a jamais baissé les bras. L'apprentissage passe aussi par ce genre de soirée plus difficile. Remplacé par Aldin Skenderovic.

Dirk Carlson: 5. Ce rôle hybride dans une défense à cinq ne semble pas lui correspondre. Son entente avec Mathias Jänisch a laissé à désirer même si sa débauche d'énergie a parfois sauvé la face.

Vincent Thill: 6. Le Messin a réussi son entrée en matière mais les Autrichiens ont rapidement resserré les boulons autour de lui pour l'éteindre progressivement. Remplacé par Danel Sinani à un quart d'heure de la fin.

David Turpel: 3. La première action conditionne parfois la suite d'un match. Il a traîné comme un boulet pendant toute la première mi-temps son hésitation à la deuxième minute  sur un centre de Jans. Peu efficace au pressing et sevré de ballons, il a passé une sale mi-temps. Remplacé par Maurice Deville (4). L'attaquant de Mannheim s'est procuré une belle occasion en fin de match mais son tir a été contré. Guère plus efficace que Turpel.


Sur le même sujet

Pour sa première sortie à domicile de l'année, la sélection luxembourgeoise a été corrigée par une équipe d'Autriche supérieure dans tous les domaines. Une sortie délicate mais qui doit servir d'enseignement pour la préparation de la Ligue des Nations.
Un but rapide, un autre totalement stupide juste avant la mi-temps, un troisième à l'heure de jeu et un dernier en fin de match: le compte est bon. L'Autriche était trop forte pour ce Luxembourg-là, qui a perdu son brevet d'invincibilité d'un an à la maison et qui stoppe net sa série de trois matches sans défaite.
Laurent Jans (Luxemburg #18) im Gespraech mit Michael Gregoritsch (Österreich, Oesterreich, Austria #11)

/ Fussball, Freundschaftsspiel, Laenderspiel, Testspiel, Saison 2017-2018 / 27.03.2018 /
Luxemburg - Österreich (Luxembourg vs Austria - Oesterreich) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Au coeur de l'entrejeu luxembourgeois, Aldin Skenderovic s'est mis au service de ses partenaires. Généreux, volontaire, altruiste, il a rendu une copie correcte dans un rôle ingrat.
Aldin Skenderovic (Luxemburg - 15) - Ivaylo Chochev (Bulgarien - 18) / Fussball WM-Qualifikation Europa Gruppe A, 10. Spieltag/ 10.10.2017 / Luxemburg - Bulgarien / Stade Josy Barthel / Foto: Yann Hellers
Football / Tour qualificatif Euro U17
Les jeunes Luxembourgeois ont débuté leur campagne qualificative pour le Tour Elite de l'Euro U17 par une lourde défaite, ce samedi après-midi à Consdorf. Menés rapidement par la Serbie, les coéquipiers de Loris Tinelli ont souffert et ont été battus 1-6.
Loris Tinelli a souffert face à la vitesse d'exécution de Veljjko Nikolic et ses partenaires.