Changer d'édition

Jan Küchling (Biwer): «Les points vont finir par tomber»
Sport 4 min. 19.02.2018 Cet article est archivé

Jan Küchling (Biwer): «Les points vont finir par tomber»

Jan Küchling (Biwer): «Notre adversaire a eu beaucoup de chance. Malheureusement, notre problème récurrent est qu'on ne parvient pas à marquer»

Jan Küchling (Biwer): «Les points vont finir par tomber»

Jan Küchling (Biwer): «Notre adversaire a eu beaucoup de chance. Malheureusement, notre problème récurrent est qu'on ne parvient pas à marquer»
Photo: Michel Dell'Aiera
Sport 4 min. 19.02.2018 Cet article est archivé

Jan Küchling (Biwer): «Les points vont finir par tomber»

Thomas Muller (Aspelt) déplore l'arbitrage tendancieux, Johann Bourgadel (Junglinster) regrette d'avoir dû jouer de longs ballons, Adis Omerovic (Wormeldange) admire la solidarité de son équipe, Jan Küchling (Biwer) attend toujours le déclic de la sienne, tandis que Nihad Sejdovic (Wincrange) évoque son amour pour le 4-2-3-1.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Adis Omerovic (Wormeldange): «Notre victoire est amplement méritée. J'ai dénombré huit occasions en notre faveur contre deux pour Beggen. Nous avons encore une fois montré un fort esprit d‘équipe et de solidarité qui me ravit. Je pense que nous aurions pu ajouter encore un ou deux buts au score final. Après la pause, nous avons contrôlé le match, mais on a marqué deux buts supplémentaires. A noter le triplé de Michal Mroch.» Beggen - Wormeldange 0-3

Jhemp Almeida (Red-Black Egalité): «C'est une déception de ne pas avoir pris le point souhaité. Je dois reconnaître que l'ASL-Porto a mérité sa victoire dans un derby marqué du sceau du fair-play. Pour tenter de prendre un point, nous avons placé notre bloc bas, assez défensif et joué le contre. Et dans le match, l'ASL-Porto était toujours plus près d'égaliser, que nous de faire le break. Notre adversaire y a toujours cru, avec plus d'engagement et de volonté. Coup du sort, l'ASL-Porto marque via un autobut de notre part en fin de match.» ASL Porto - Red-Black Egalité 4-3

Johann Bourgadel (Junglinster): «Nous étions impatients de reprendre le championnat, mais... un peu moins de venir jouer sur ce terrain. Mais parlons football: on a évolué dans un 4-2-4 pour utiliser au maximum la largeur du terrain. Mais avec l'incapacité de développer du football, j'ai malheureusement demandé aux joueurs de jouer long. Je déteste ce type de jeu, mais quand on ne peut pas faire autre chose... Bref, nous avons dominé ce match, mais sans nous créer non plus de grosse occasion. C'est plutôt Aspelt, en contre, qui a hérité des plus grosses et des plus belles opportunités. Mais Ludovic Corti a réussi à garder le zéro derrière. Notre adversaire méritait peut-être mieux. Je tiens à saluer le courage des vingt-deux acteurs d'avoir évolué sur ce terrain... soi-disant de football.» Aspelt - Junglinster 0-1

Laurent Dellere (CS Sanem): «Notre succès est tout à fait logique et amplement mérité: on a dominé Schifflange, et je n'ai jamais eu la crainte de perdre ce match. Notre adversaire n'a jamais été dangereux, ne pratiquant que par des longs ballons, sans se créer pratiquement d'occasion. Kevin Straus a juste dû sauver un ballon sur un coup-franc des vingt mètres. Après cinq minutes, on a touché la barre transversale via une frappe de Fabbro Moreno, et on a hérité de deux autres occasions par la suite avant le but. Après une récupération d'un ballon en milieu du terrain, Bruno Batista, parti en profondeur, a servi un caviar à Johnny Santos pour le 1-0. On a perdu un peu le fil durant le premier quart d'heure du second acte, mais par la suite, on a encore eu deux ou trois occasions.» CS Sanem - FC Schifflange 1-0

Nuno de Almeida (ASL-Porto): «Quel match de fous! Les trois points ont été à l’équipe la plus méritante. Nous nous sommes compliqué nous-mêmes la tâche, en aidant l'adversaire avec trois erreurs commises sur les trois buts encaissés! L’attitude positive et la cohésion de notre groupe ont fait la différence. Et les remplaçants leur travail.» ASL Porto - Red-Black Egalité 4-3

Paul Hunnewald (Atert Bissen): «Après une préparation difficile, nous avons eu des difficultés à imposer notre jeu à l‘adversaire. Même quand nous menions  4-1 à un quart d‘heure de la fin, nous n‘avons pas été capables de gérer cette avance. L‘essentiel était de prendre les trois points contre un adversaire qui est plus fort qu‘au premier tour. A noter le bon arbitrage de Diogo Quiterio dans un match très fair-play. Je suis aussi content de la prestation de Cristiano Pereira, de retour de blessure.» Buts de Vova, Filipe Guedes, Andy Teixeira et Leo Mendes. Atert Bissen - Boevange 4-3

Jan Küchling (Biwer): «Ce fut un très bon match de notre part. Notre adversaire a eu beaucoup de chance. Malheureusement, notre problème récurrent est qu'on ne parvient pas à marquer. Mais en continuant sur cette voie, le déclic se fera et les points finiront par tomber.» Biwer - Berbourg 0-2

Thomas Muller (RB Aspelt): «Ce n'est pas mérité! On frappe le poteau et on se crée plus d'occasions que Junglinster. Je suis très déçu, car l'équipe s'est donnée à fond. Je n'aime pas parler d'arbitrage, car j'ai du respect pour les arbitres, j'ai même l'habitude de retirer du jeu un joueur qui râle sur l'arbitre. Mais ce dimanche, l'arbitrage a été trop tendancieux. Quelques minutes avant le but, un penalty nous a été refusé pour une main que beaucoup ont vue, même dans le camp de Junglinster. Mais surtout, toute la rencontre, ce ne fut qu'un chapelet de multiples fautes sifflées... d'un seul côté, mais jamais de l'autre. Pour moi, c'est clairement deux poids et deux mesures.» RB Aspelt - Junglinster 0-1

Nihad Sejdovic (Wincrange): «Nous engrangeons trois points mérités. Dans les vestiaires, j'ai demandé aux joueurs de jouer pour la gagne. Nous avons évolué dans un  4-2-3-1, un système que j'affectionne et que j'appliquais déjà à Mühlenbach.» Lintgen - Wincrange 1-2


Sur le même sujet