Changer d'édition

«J’aimerais un nouvel attaquant pour épauler Diallo»
Sport 4 min. 04.01.2020 Cet article est archivé

«J’aimerais un nouvel attaquant pour épauler Diallo»

Le défenseur Fabien Centonze (à g., en blanc) et les Messins doivent se méfier de leur déplacement à Rouen en Coupe de France

«J’aimerais un nouvel attaquant pour épauler Diallo»

Le défenseur Fabien Centonze (à g., en blanc) et les Messins doivent se méfier de leur déplacement à Rouen en Coupe de France
Photo: AFP
Sport 4 min. 04.01.2020 Cet article est archivé

«J’aimerais un nouvel attaquant pour épauler Diallo»

Les Messins se déplacent à Rouen (N2) en Coupe de France ce lundi (20h55). Vincent Pajot et Dylan Bronn viennent renforcer un effectif qui accueillera ensuite Strasbourg le samedi 11 janvier en L1. L’ex-Messin Patrick Barth commente le début d’année.

Interview: Hervé Kuc

Patrick Barth, quel bilan dressez-vous de la première partie de saison du FC Metz (17e, 17 points) en Ligue 1?

Patrick Barth - «Les Messins n’ont jamais su enchaîner sur une série de résultats positifs. De ce fait, ils n’avancent pas beaucoup au classement, et en outre les victoires à Saint-Symphorien n’ont pas été assez nombreuses (Monaco et Nantes). En Ligue 2, dès qu’un résultat négatif pointait, le FC Metz avait la bonne réaction juste après en allant chercher un succès.

De plus, je ne vois pas beaucoup de progrès dans le jeu de l’équipe depuis le début du championnat. C’est le manque de continuité dans certains domaines qui fait que le classement des Messins est très moyen tout en sachant que Nîmes (19e, 12) et Amiens (18e, 17) ont un match de retard à leur calendrier.

Vincent Pajot (29 ans) et l'international tunisien Dylan Bronn (24 ans) viennent renforcer l’effectif grenat. Est-ce une bonne chose?

«Pajot possède de l’expérience, et même s’il n’a pas beaucoup joué à Angers son ancien club, il peut être le complément idéal à Maïga ou à un autre élément pour former un bon duo à la récupération. C’est un garçon qui va être revanchard et le FC Metz devrait en profiter pleinement.

Pour Patrick Barth, le FC Metz est trop dépendant de l’efficacité du seul Habib Diallo
Pour Patrick Barth, le FC Metz est trop dépendant de l’efficacité du seul Habib Diallo
Source: FC Metz

J’avoue ne pas connaitre Dylan Bronn qui peut apparemment jouer dans l’axe ou sur le côté de la défense. J’attends maintenant qu’un nouvel attaquant arrive, car nous sommes trop dépendants de l’efficacité du seul Habib Diallo. J’espère qu'un joueur sera transféré pour l’épauler.

Les Messins se rendent à Rouen (National 2) ce lundi (20h55) pour le compte des 32es de finale de la Coupe de France. Vincent Hognon doit-il laisser certains joueurs au repos afin de bien préparer la venue de Strasbourg en championnat (11 janvier)?

«Les joueurs ont bénéficié d’une courte trêve finalement. Ils ont maintenant besoin de jouer et de bien préparer la venue des Alsaciens qui me semblent être un peu plus solides ces dernières semaines. Toutes les formations de l’élite sont habituées à reprendre par un match de coupe qui n’est jamais évident à négocier en début d’année. Là, les Rouennais vont être très motivés, et les Messins vont devoir faire face. Il faut se qualifier, goûter aux joies de la victoire et à ses effets très bénéfiques. Un succès t’amène toujours de la confiance supplémentaire.

L’année 2020 commence à peine et c’est donc l’heure des vœux et des pronostics. Qui voyez-vous dans le trio de tête de la Ligue 1 et dans le bas de classement en mai prochain?

«Le PSG finira champion de France. Ensuite, je vois bien Marseille et Lyon sur le podium. A mon avis, Nîmes va finir bon dernier de la Ligue 1 et juste devant lui il y aura Toulouse. Je sens bien Dijon devoir disputer les barrages. Quant au FC Metz, je ne me préoccupe pas trop de sa position finale tant qu’il évite les trois derniers rangs. En fin de saison, avec les droits TV qui vont augmenter et les gros investissements entrepris par le président Bernard Serin, le FC Metz doit à tout prix conserver sa place en L1.»

La rencontre à Rouen et ses enjeux

En Ligue 1, le FC Metz reste sur un nul acquis sur le gong à Dijon (2-2) qui lui a évité de plonger dans un début de perplexité profonde. Mais, les dirigeants mosellans ont également vu les lacunes qui touchaient leur effectif: les arrivées de Vincent Pajot (ex-Angers, prêt, milieu de terrain) et Dylan Bronn (ex-La Gantoise, contrat jusqu’en 2024, défenseur polyvalent) doivent permettre au groupe confié à Vincent Hognon de moins subir et de mieux soigner ses sorties de ballon. Il reste maintenant au FC Metz à faire venir à lui un joueur offensif, capable d’alimenter ou de seconder Habib Diallo dans ses missions d’attaquant.


La joie des Messins, qui ont arraché un point in extremis samedi soir à Dijon
Maïga et le FC Metz arrachent un point à Dijon
Les Messins ont attendu les dernières minutes de la partie pour aller cueillir un point important à Dijon (2-2). Un résultat qui fait leur bonheur du soir car Nîmes, Toulouse et Amiens ont connu la défaite. Le FC Metz recevra Strasbourg le 11 janvier 2020 en Ligue 1.

Le match de Coupe de France disputé face au FC Rouen 1899, ex-pensionnaire de l’élite française, ne sera pas une partie de plaisir pour les Messins car leur adversaire (1er en Nationale 2 avec 35 points, 10 victoires, 4 nuls et 1 défaite) va vouloir entrer dans la lumière sur sa pelouse du stade Robert-Diochon. Ensuite, le onze mosellan se reposera quelques jours avant de recevoir le RC Strasbourg (11 janvier) pour le compte de la 20e journée de Ligue 1. Dans une composition d’équipe forcément différente de celle entrevue au cours de la phase aller du championnat.


Sur le même sujet

Maïga et le FC Metz arrachent un point à Dijon
Les Messins ont attendu les dernières minutes de la partie pour aller cueillir un point important à Dijon (2-2). Un résultat qui fait leur bonheur du soir car Nîmes, Toulouse et Amiens ont connu la défaite. Le FC Metz recevra Strasbourg le 11 janvier 2020 en Ligue 1.
La joie des Messins, qui ont arraché un point in extremis samedi soir à Dijon
«Le FC Metz est capable de prendre un point à Dijon»
Les Messins en finissent avec la première phase du championnat en se rendant à Dijon ce samedi (20h45). Vincent Hognon doit se priver de Boye et Delaine, tous les deux suspendus, et se voit dans l'obligation de jongler avec un groupe touché par la maladie et les tracas physiques. Philippe Thys préface le dernier match de l'année.
Metz's Ivorian midfielder Habib Maiga (R) vies for the ball with Marseille's French defender Jordan Amavi during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Marseille (Olympique de Marseille) at the Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz on December 14, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz laisse l’OM revenir à sa hauteur
Les Messins ont fourni de gros efforts, ont eu la balle du succès sur un penalty de Diallo mais ont été obligés de partager les points avec Marseille (1-1). Les hommes de Vincent Hognon ont été à la hauteur de l'événement et empochent un point qui compte avant d'aller défier Dijon dans huit jours.
Metz's Senegalese forward Opa Nguette (L) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Marseille (Olympique de Marseille) at the Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz on December 14, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
«Le FC Metz a le niveau pour s’en sortir»
Les Messins accueillent des Marseillais en pleine forme ce samedi (17h30) et il leur faudra être sacrément solides pour résister à un adversaire autrement mieux armé. L’ex-Messin Frédéric Meyrieu présente la rencontre.
Metz's Senegalese forward Ibrahima Niane (L) shoots and scores a goal during the French L1 football match between Nice (OGCN) and Metz (FCM) at the Allianz Riviera stadium, in Nice, southeastern France on December 07, 2019. - FBL (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
Le FC Metz lâche prise à Nice
Les Messins ont joué pendant vingt minutes puis ont abandonné l'affaire à Nice (1-4). Fragile et trop lente, la formation de Vincent Hognon est à la peine dans tous les compartiments du jeu. Il faudra pourtant retrouver certaines vertus car Marseille débarque à Saint-Symphorien dans huit jours.
Metz's French defender Mathieu Udol (L) fights for the ball with Nice's Algerian forward Adam Ounas during the French L1 football match between Nice (OGCN) and Metz (FCM) at the Allianz Riviera stadium, in Nice, southeastern France on December 7, 2019. (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
«Si seulement Metz comptabilisait 21 points à Noël»
Les Messins s'en vont à Nice ce samedi (20h) pour y disputer leur troisième rencontre de championnat en huit jours. Les hommes de Vincent Hognon vont devoir retrouver de la fraîcheur et une assurance qui ne sont pas leurs points forts depuis quelques semaines. L'ex-Messin Samuel Allegro présente la partie.
Metz' French defender Thomas Delaine (L) vies with Rennes' French forward Romain Del Castillo (R) during the French L1 football match between Metz (FCM) and Rennes (Stade Rennais) at Saint Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on December 4, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)