Changer d'édition

Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»
Sport 2 min. 15.03.2018

Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»

Ivan Centrone aborde sa première saison en tant que coureur Elite au sein du Team Differdange-Losch

Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»

Ivan Centrone aborde sa première saison en tant que coureur Elite au sein du Team Differdange-Losch
Photo: Ben Majerus
Sport 2 min. 15.03.2018

Ivan Centrone (Differdange-Losch): «Le Tour de Luxembourg comme objectif principal»

Le champion du Luxembourg en catégorie Espoirs, Ivan Centrone (22 ans) avait remporté l'année dernière la course d’ouverture luxembourgeoise, le Grand Prix Ost Manufaktur. Actuellement arrêté par une blessure à un genou, il revient sur cette victoire et préface sa première saison en tant que coureur Elite au sein du Team Differdange-Losch.

Propos recueillis par Hugo Barthelemy

Ivan, quelle est l’importance pour un coureur luxembourgeois d’être présent sur la course d’ouverture au Luxembourg?

Cela fait toujours plaisir de participer au Grand Prix Ost Manufaktur, mais si une course internationale se déroule le même week-end j'opterai pour la course internationale. En tant qu’équipe continentale, le Team Differdange-Losch se doit de profiter de chaque course internationale en début de saison, car le calendrier n’est pas très chargé pour nous.

Empocher une première victoire tout de suite, comme vous l’aviez fait sur le Grand Prix Ost Manufaktur en 2017, booste-t-il votre motivation pour le reste de la saison?

Très clairement, c’est motivant de gagner dès le début de saison, même si ce n’est pas la course la plus prestigieuse comparée au reste du calendrier de l’équipe. Mais une victoire reste une victoire.

Après une saison 2017 faite de hauts et de bas, avec quelles ambitions vous remettez-vous en selle en 2018?

Mon ambition première est de me soigner, car depuis une chute encourue en cyclo-cross à la fin novembre, je souffre d’une tendinite à un genou. Je n’arrive pas vraiment à m’en débarrasser, et cela a considérablement gêné ma préparation hivernale. Je me suis certes rendu en stage avec l’équipe, mais j’ai dû écourter le séjour, car la douleur était trop forte sur la machine. Je reste néanmoins très motivé, car je sens que physiquement, je suis prêt; il n’y a plus que ce genou à soigner.

Cela sera votre première saison dans la catégorie Elites. Comment abordez-vous cette transition de chez les Espoirs?

D’un côté, c’est dommage de ne plus pouvoir participer à toutes les courses Espoirs. Mais d’un autre côté, avec la sélection nationale en Coupe des Nations, j’étais dépendant d’une sélection, et c’était donc compliqué de fixer mes objectifs. Je n’avais par exemple pas été sélectionné pour le Tour de l’Avenir, ni pour les Championnats du monde, auxquels j’aurais pourtant aimé prendre part. Cette année, je ne roulerai qu’avec le Team Differdange, et je pourrai ainsi me consacrer à 100% à l’équipe, mieux prévoir et organiser mon programme et choisir mes courses. Mes objectifs principaux seront les courses à étapes, et au vu du laps de temps séparant la Flèche du Sud (9 - 13 mai, ndlr) et le Skoda Tour de Luxembourg (30 mai - 3 juin, ndlr) cette saison, je pense qu'il est envisageable de jouer le classement général sur ces deux épreuves. Le principal objectif sera le Tour de Luxembourg. D’autres courses par étapes auxquelles nous participerons seront aussi dans mon viseur.


Sur le même sujet

Elise Maes: «Remporter la Skoda Cross Cup serait super»
Elle est la surprise de ce début de saison de cyclo-cross: Elise Maes est la meilleure chez les dames sur le plan national, alors que personne ne l’attendait à ce niveau. La future membre de l'équipe Andy Schleck – Immo Losch se veut ambitieuse pour la suite de la saison.
Elise Maes (WNT Cycling) - Cyclocross Cessange 2018 - Foto: Serge Waldbillig
Michel Ries: «Le Giro U23 sera mon grand objectif»
Repéré sur le Tour de l’Avenir l’an dernier, Michel Ries a intégré la formation d'Alberto Contador, Polartec-Kometa en début de saison. Dirigé par Ivan Basso, Ries a pris part à ses premières courses professionnelles et affiche de belles ambitions.
Michel Ries sous le maillot de l'équipe nationale à Gand-Wevelgem. La promesse du cyclisme luxembourgeois a pointé le Giro comme prochain but.
Saison 2018: Le Team Differdange vise le Top 20 en Europe Tour
Le Team Differdange-Losch avait terminé sa saison avec 80 Top 10 UCI, deux titres nationaux et une 49e place au Ranking UCI Europe Tour. L'équipe est de retour pour la saison 2018 avec de nouvelles ambitions et une nouvelle tête d’affiche: Olivier Pardini.
Olivier Pardini, la recrue-phare du Team Differdange-Losch.