Changer d'édition

ITF Sermelux Open de Pétange: Molinaro rend les armes au bout de 3h22' de combat
Sport 5 min. 13.09.2016

ITF Sermelux Open de Pétange: Molinaro rend les armes au bout de 3h22' de combat

Eléonora Molinaro a tout donné sur le court central du QT Hall de Pétange, mais elle a dû s'incliner au bout d'un long combat de plus de trois heures face à la Française Victoria Larrière

ITF Sermelux Open de Pétange: Molinaro rend les armes au bout de 3h22' de combat

Eléonora Molinaro a tout donné sur le court central du QT Hall de Pétange, mais elle a dû s'incliner au bout d'un long combat de plus de trois heures face à la Française Victoria Larrière
Photo: Christian Kemp
Sport 5 min. 13.09.2016

ITF Sermelux Open de Pétange: Molinaro rend les armes au bout de 3h22' de combat

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
C'est au bout d'un long combat de plus de trois heures (3h22') que la jeune (16 ans) Eléonora Molinaro (WTA 1.168) s'est inclinée mardi soir au 1er tour du tournoi ITF Sermelux Open de Pétange (10.000 dollars) face à la Française Victoria Larrière (WTA 619). La seule évocation du score, 5-7, 7-6 (3), 6-7 (3) suffit pour saisir l'intensité du duel qui s'est déroulé au QT Hall de Pétange.

C'est au bout d'un long combat de plus de trois heures (3h22') que la jeune (16 ans) Eléonora Molinaro (WTA 1.168) s'est inclinée mardi soir au 1er tour du tournoi ITF Sermelux Open de Pétange (10.000 dollars) face à la Française Victoria Larrière (WTA 619). La seule évocation du score, 5-7, 7-6 (3), 6-7 (3) suffit pour saisir l'intensité du duel qui s'est déroulé au QT Hall de Pétange.

Par Jean-François Colin

"Même si ça ne se voit pas, je suis déçue, car je mène encore 5-4 dans le troisième set", disait la jeune Eléonora... souriante à sa sortie du court. "Mais en même temps, je suis ravie de constater que je peux rivaliser avec une joueuse comme elle, car je n'ai vraiment pas eu de chance au tirage au sort: je suis tombée face à la tête de série n°8, qui a déjà disputé des tournois du Grand Chelem et qui a été classée 172e mondiale, avant de connaître des blessures depuis trois ans."

Forte de son tout nouveau statut de n°1.168 au classement de la WTA, la jeune Eléonora Molinaro (16 ans depuis le 4 septembre) force sans le moindre complexe le premier break de la partie, dès le quatrième jeu, pour mener 3-1. Une avance de très courte durée, cependant, puisque la Française remet dans la foulée les pendules à l'heure et recolle à trois partout.

Dans un débat où la grande majorité des points sont construits du fond du court, le 7e jeu, long et émotionnellement éprouvant, tranche sensiblement, puisque c'est en passant à l'offensive que Molinaro parvient à écarter deux balles de break.

Et alors que les deux adversaires se tiennent de près jusqu'à une stricte égalité de cinq jeux partout, insensiblement, la Luxembourgeoise baisse de ton, tandis que Victoria Larrière, tout en maîtrise, mais sans réellement hausser son niveau de jeu, rafle le service de Molinaro pour conclure le premier set 7-5 sur son jeu de service suivant, sur la troisième balle de set après 58 minutes de jeu.

Un déclic à 1-3 dans la seconde manche

La température ne baisse pas dans l'étuve du QT Hall pétangeois pour une entame de seconde manche plus décousue, criblée de fautes directes parfois grossières, et aux allures de festival de breaks et contre-breaks.

Et c'est alors qu'elle se retrouve menée 1-3 que le déclic se produit pour la teenager grand-ducale, qui va prouver en la circonstance qu'elle a du cran, face à une adversaire neuf ans plus âgée et qui lui rend plus de 500 places au ranking de la WTA: Molinaro serre son jeu (et les poings...), en évacue les scories, affine ses coups, traverse la balle, s'engouffre dans le jeu tout en mollesse de la Provençale et finit volontiers l'échange au filet pour passer devant Larrière.

"J'ai mal commencé le deuxième set", expliquait Eléonora Molinaro, "j'étais menée 1-3, et franchement, j'étais déjà morte physiquement. Mais je me suis forcée, car je ne voulais pas une fois encore m'incliner."

La n°2 grand-ducale est dominatrice dans l'échange, mais Victoria Larrière, tête de série n°8, et ex-172e mondiale (en mai 2012), résiste, s'accroche. Le débat devient haletant: après 1h50' de match, le suspense est total et le tableau-marquoir indique cinq jeux partout. Et une douzaine de minutes plus tard, après une nouvelle et incroyable séquence break - contre-break, les deux joueuses se retrouvent pour le jeu décisif.

Des lionnes rugissantes

Offensive à souhait, généreuse comme jamais, Molinaro est la reine du court et fait la course en tête dans un tie-break qu'elle remporte logiquement 7 points à 3.

Les compteurs sont donc remis à zéro, et le débat est entamé depuis 2h12' lorsque s'ouvre la belle. L'intensité est remarquable, aucune des deux joueuses ne paraît émoussée, Larrière et Molinaro rugissent sur le court telles des lionnes. Et à ce petit jeu, c'est la... cadette qui fléchit la première. La Française s'échappe: 3-1, puis 4-2. Mais la Luxembourgeoise n'a pas dit son dernier mot: au bout de l'effort, puisant au plus profond d'elle-même, Molinaro parvient à revenir à quatre jeux partout et à prendre l'ascendant à 5-4, service à suivre, empochant au passage trois jeux de rang.

De palpitant, le match devient alors crispant: on entre dans le money-time. Mais il était écrit que Molinaro et Larrière joueraient les prolongations, encore une fois dans la dernière manche et que la qualification pour le 2e tour se déciderait à l'issue d'un... second tie-break! Mais au contraire de celui de la deuxième manche, c'est cette fois la Française qui mène la danse (4-1, puis 5-2) avant de s'imposer 7 points à 3 au bout de 3h22' d'un combat sensationnel. Il est 21h57 à Pétange lorsque l'ultime coup droit d'Eléonora Molinaro s'échappe au-delà de la ligne de fond de court...

Et la Luxembourgeoise, extrêmement lucide malgré son très jeune âge et sa défaite sur le fil, de conclure: "Le niveau est là, c'est clair. Mais il me reste beaucoup de choses à travailler, comme mon service (j'ai fait beaucoup de doubles fautes dans les moments critiques, mais ça, c'est normal chez moi), mon jeu de jambes, les variations dans mon jeu, trouver plus d'angles et plus attaquer la balle. Je suis ravie de préparer la nouvelle année avec mon nouveau coach, Damien Reinartz. Là, je vais m'entraîner, et peut-être disputer le tournoi de Kockelscheuer en octobre (BGL BNP Paribas Luxembourg, NDLR) si je reçois une invitation. Ensuite, je recommencerai en février avec la Fed Cup, si bien sûr je suis sélectionnée dans l'équipe luxembourgeoise. Mon objectif pour l'année prochaine sera de disputer les quatre Grands Chelems juniors. Mais mon classement actuel - 148e mondiale chez les juniores - ne m'autorise pas à entrer directement  dans le tableau principal des Grands Chelems."

Eliminée en simple, Eléonora Molinaro reste toutefois en course à l'ITF Semelux Open de Pétange dans le tableau de double, qu'elle dispute au côté de l'Italienne Claudia Coppola.


Sur le même sujet

Tournois ITF: Molinaro passe en quart, Minella cale
Mandy Minella a échoué au 2e tour du tournoi ITF de Santa Margherita di Pula (25.000 dollars), battue en trois sets (6-7 (1), 7-5, 1-6) par la Française Fiona Ferro. Un peu plus tôt, Eléonora Molinaro avait dominé une autre Française, Manon Léonard en deux sets, 6-4, 6-2 au tournoi ITF de Gonesse (15.000 dollars) pour se frayer un chemin en quart de finale.
 Au terme d'un match épique, où les occasions n'ont pas manqué, Mandy Minella a dû s'avouer vaincue par la Française Fiona Ferro
Tennis: Molinaro file au deuxième tour en douceur à Antalya
La jeune (17 ans) joueuse des Arquebusiers, Eléonora Molinaro (WTA 823) s'est qualifiée ce mercredi matin pour le 2e tour du tournoi ITF seniors d'Antalya (15.000 dollars) en dominant en deux sets, 6-3, 6-2 la Japonaise Yuka Hosoki (WTA 1.223). Cap à présent sur la tête de série n°8 du tableau, la Bulgare Julia Stamatova (WTA 640).
 Eléonora Molinaro a franchi sans encombre le cap du premier tour au tournoi ITF d'Antalya (15.000 dollars)
Tennis: Molinaro sortie au premier tour à Dijon
Issue des qualifications, Eléonora Molinaro (16 ans, WTA 865) a buté sur une... autre joueuse qualifiée, la Française Mathilde Armitano (19 ans, WTA 1.112) au premier tour du tableau final au tournoi ITF de Dijon (15.000 dollars), ce mardi. La joueuse des Arquebusiers s'est inclinée en deux sets, 4-6, 3-6 et 1h40'.
09 Tennis BGLBNP Paribas Luxembourg Open 2016 auf Kockelscheuer am 15.10.2016 Eleonora MOLINARO (LUX)
Tennis : Molinaro sortie au deuxième tour au Havre
Après s'être extirpée des qualifications, Eléonora Molinaro (16 ans, WTA 901) s'est fait sortir ce jeudi au 2e tour du tableau principal au tournoi ITF du Havre (15.000 dollars). Son bourreau? L'Ukrainienne Ganna Poznikhirenko (24 ans, WTA 471, tête de série n°4), plus expérimentée, et victorieuse en trois manches, 6-2, 5-7, 6-1.
12 Tennis BGLBNP Paribas Luxembourg Open 2016 auf Kockelscheuer am 15.10.2016 Eleonora MOLINARO (LUX)
Tennis: Molinaro battue après 2h49' de match
Sortie du tableau des qualifications, Eléonora Molinaro (983) n'a pas passé le cap du deuxième tour du tableau final du tournoi ITF d'Amiens (15.000 dollars). La Luxembourgeoise de seize ans a été battue par l'Allemande Tayisiya Mordeger (443) à l'issue de 2h49' de match.
Eleonora Molinaro / Tennis Frauen ITF Sermelux Open, Erste Runde / 13.09.2016 / Petingen / Foto: Christian Kemp