Changer d'édition

Ils nous doivent une revanche
Sport 2 min. 30.03.2015 Cet article est archivé
Football / Avant Luxembourg - Turquie

Ils nous doivent une revanche

Mario Mutsch et ses équipiers veulent effacer la mauvaise prestation contre la Slovaquie.
Football / Avant Luxembourg - Turquie

Ils nous doivent une revanche

Mario Mutsch et ses équipiers veulent effacer la mauvaise prestation contre la Slovaquie.
Photo. Reuters
Sport 2 min. 30.03.2015 Cet article est archivé
Football / Avant Luxembourg - Turquie

Ils nous doivent une revanche

Le Luxembourg accueille, ce mardi 20h15 au stade Josy Barthel, la Turquie en match amical. Quatre jours après le fiasco de Zilina, les joueurs luxembourgeois veulent montrer leur meilleur visage.

Le Luxembourg accueille, ce mardi 20h15 au stade Josy Barthel, la Turquie en match amical. Quatre jours après le fiasco de Zilina, les joueurs luxembourgeois veulent montrer leur meilleur visage.

La préparation de ce match amical ne s'est pas spécialement déroulée dans la tranquillité. Il y a d'abord eu le forfait de Stefano Bensi, puis l'exclusion de Dwayn Holter. «Il s'agit d'une mesure disciplinaire. Nous fonctionnons en groupe avec des règles à respecter», a expliqué Luc Holtz. Et enfin lundi en fin de journée, ce coup de gueule des joueurs représentés par Maxime Chanot.

Pas idéal avant d'affronter la Turquie, 56e nation au ranking Fifa du 12 mars 2015. Surtout que la dernière sortie des Roud Léiwen a suscité de nombreuses interrogations. Après quelques sorties encourageantes, le Luxembourg a sombré à Zilina. Et si dans les chiffres, ce 3-0 ne fait pas tache c'est surtout la manière qui est à revoir.

Le jeu et les joueurs luxembourgeois

Par rapport à la rencontre vendredi soir, le sélectionneur devrait aligner une équipe quelque peu remodelée. Devant Jonathan Joubert, on devrait retrouver une défense à quatre avec Laurent Jans, Tom Schnell, Maxime Chanot et Kevin Malget. Le Dudelangeois devrait se voir confier le poste d'arrière gauche afin de permettre à Mario Mutsch d'évoluer un peu plus haut sur l'échiquier.

Outre le joueur de St-Gall, le milieu devrait être composé de Lars Gerson, Chris Philipps, Ben Payal et Daniel da Mota. A charge pour Aurélien Joachim de peser sur l'arrière-garde turque.

Soit un 4-5-1 mais pour Luc Holtz, le système de jeu mis en place reste secondaire. «A mes yeux, c'est l'animation qui prime sans oublier l'organisation qui est aussi très importante. On veut montrer autre chose que contre la Slovaquie», dit-il.

Et le coach fédéral de préciser: «Face aux Slovaques, nous étions moins biens que lors de nos derniers matches face à un adversaire de qualité. On a manqué de présence dans les duels c'est vrai, mais je tiens à préciser que mes joueurs ont fait preuve de volonté. A Zilina, mes joueurs ont couru deux kilomètres de plus que nos adversaires.»

L'adversaire

La Turquie reste sur un excellent partage aux Pays-Bas (1-1) pour le compte du groupe A. Mais sa position au classement est loin d'être confortable. Avec 5 points, la formation de Fatih Terim est en ballotage défavorable derrière la République tchèque (13 points), l'Islande (12) et les Pays-Bas (7).

La Turquie compte de nombreux absents mais Selcuk Inan fait partie du groupe qui défiera le Luxembourg.
La Turquie compte de nombreux absents mais Selcuk Inan fait partie du groupe qui défiera le Luxembourg.
Photo: AFP

«Cela reste une équipe qui recèle pas mal d'individualités. Techniquement, ils ont des arguments à faire valoir. Et puis, cette formation reste sur un match nul contre les Pays-Bas», précise Luc Holtz.

Pour le duel amical de ce mardi soir, la Turquie sera privée de quelques éléments à commencer par Hamit Altintop, Emre Belözoglu et Gökhan Töre. Outre ce trio, Burak Yilmaz, Hakan Balta, Gökhan Gönül, Mehmet Topal, Ersan Gülüm, Volkan Babacan et Serdar Aziz ne fouleront pas le pelouse du stade Josy Barthel.

Des absents qui ne sont pas nécessairement un cadeau car les joueurs présents auront tout intérêt à se montrer sous leur meilleur jour pour postuler dans un groupe qui a déjà le regard tourné vers les éliminatoires du Mondial 2018.

Eddy Renauld


Sur le même sujet

A 29 ans, Lars Gerson (65 sélections, 4 buts) entamera vendredi sa sixième campagne de qualification avec les Roud Léiwen. Dans un groupe B très relevé avec le Portugal, la Serbie, l'Ukraine et la Lituanie, le joueur de l'IFK Norrköping espère voir l'équipe nationale encore progresser.
Lars Gerson (Luxemburg #7) Freisteller, Einzelbild, Aktion, Ganzkörper

/ Fussball, UEFA Nations League 2018, Saison 2018-2019, 1. Spieltag / 08.09.2018 /
Luxemburg - Moldawien (Luxembourg vs Moldova - Moldau) / 
Stade Josy Barthel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
Globe-trotter de la planète foot, le Belge Tom Saintfiet a repris la sélection maltaise il y a cinq mois. Boulimique de ballon rond, le technicien flamand a vu toutes les équipes du pays mais doit opérer un choix parmi 56 joueurs.
Tom Saintfiet connaît tous les joueurs luxembourgeois par coeur.
Football / Avant Luxembourg - Turquie (mardi 20h15)
Le milieu de terrain du Fola fait partie des anciens du Club Luxembourg avec ses 62 sélections à seulement 26 ans. Malgré un temps de jeu réduit, l'ancien Dudelangeois reste plus que jamais concerné par l'équipe nationale.
Le temps de jeu de Ben Payal sous le maillot de l'équipe nationale est réduit  mais si "l'entraîneur me donne sa confiance, je répondrai présent".
Football / Avant Luxembourg - Turquie
Dwayn Holter ne fait plus partie du cadre redéfini par Luc Holtz à la veille du match contre la Turquie. Le professionnel de Greuther Fürth aurait été écarté pour des raisons disciplinaires. Stefano Bensi est blessé, Ricardo Delgado rappelé.
Dwayn Holter, ici au marquage de Marek Hamsik, a quitté Lipperscheid ce dimanche