Changer d'édition

Huitièmes de finale de la Coupe FLF: Merl dernier rescapé de D2, spectacle à Sanem-Junglinster
Sport 16 5 min. 16.04.2017

Huitièmes de finale de la Coupe FLF: Merl dernier rescapé de D2, spectacle à Sanem-Junglinster

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Lintgen est le dernier représentant des équipes du top dans les deux séries de D1 alors que Merl est le dernier pensionnaire de la division 2 à l'issue des huitièmes de finale. Sanem a émergé contre Junglinster au terme d’un match fou.

Lintgen est le dernier représentant des équipes du top dans les deux séries de D1 alors que Merl est le dernier pensionnaire de la division 2 à l'issue des huitièmes de finale. Sanem a émergé contre Junglinster au terme d’un match fou.

Par Daniel Pechon


Cette saison, aucun duel face à Lorentzweiler n’a été favorable à Steinsel. En plus d’avoir concédé un des deux partages à domicile en championnat (à côté de huit victoires), l’Alisontia a été éliminé en Coupe de Luxembourg et en coupe FLF par Lorentzweiler.

Pourtant, le début de rencontre a été idéal pour Steinsel avec le but d’ouverture de Dany De Sousa. Mais les visiteurs ont été assommés en l'espace de dix minutes grâce à Daniel Lopes, Zarko Lukic et un but contre son camp. Le score est donc passé à 1-3 à la demi-heure. Zarko Lukic aggravant l’écart à la 70e minute (1-4) avant que Rafael Delgado ne réduise l'écart (2-4).

Avec sept buts, du suspense et des rebondissements, le match Sanem-Junglinster a été le plus spectaculaire. Rachid Boutarene a converti un penalty dès la 6e minute pour Sanem avant que Demir Mekic, auteur d'un doublé en cinq minutes, ne retourne la marque avant la demi-heure. Samel Bibuljica et Matteo Stanisic, d’une superbe volée, ont renversé la vapeur avant la pause en faveur de Sanem (3-2). Durant la seconde période, plus calme mais avec autant de suspense, Mohamed Kehal a égalisé à l’heure de jeu et à la 80e minute, Nathan Di Bartoloméo a donné un avantage définitif à Sanem (4-3).

Dans un duel entre équipes de division 1 série 1, Mertzig n’a pu inquiéter une solide équipe d’Äischdall qui a ouvert la marque sur un penalty d’Andrea Moro avant de s’envoler après la mi-temps avec les réalisations de Ken Stockreiser et Luca Palgen (0-3).

Les prolongations fatales à Boevange

Malgré son parcours parfait en championnat depuis la reprise en division 2, la montagne était trop haute pour Useldange en déplacement à Kehlen. La Jeunesse a encaissé après 25 minutes (but d’Amar Mustafic) puis à deux reprises en fin de match (Roberto Pino et Lucas Zaton). Useldange a été plusieurs fois dangereux mais n’a pu tromper Mike Haagen (3-0).

Avec un but par acte dont un corner transformé directement, Patrick Mozina a qualifié Lintgen face au leader de la division 2 série 1, Biwer. Tim Schincariol a réduit la marque à 2-1 en fin de match pour Biwer.

Cela faisait longtemps que Wormeldange n’avait plus été à la fête en inscrivant cinq buts. Sur la pelouse d'Itzig, le Koeppchen ne menait que 1-0 à la 50e minute avant de dérouler et d'aligner quatre buts (0-5).

Dans la rencontre entre équipes de D2, Boevange a signé une entrée en matière parfaite contre Merl avec le doublé de José Monteiro tombé avant la demi-heure. En trouvant la faille avant la pause et dès la reprise, le Red-Star s'est relancé dans la course. Réduit à 10, Boevange a craqué dans les prolongations (2-5).

Enfin à Vianden-Remich/Bous, les deux équipes étaient encore à égalité à la pause avant que Michel Bucolo ne sorte de sa boîte. D'abord à la 58e minute sur un service de Pasqual Antonicelli puis à la 78e minute sur une passe de David Spir (0-2).

Les résultats

Sanem - Junglinster 4-3

Mertzig - Äischdall 0-3

Kehlen - Useldange 3-0

Vianden - Remich/Bous 0-2

Lintgen - Biwer 2-1

Boevange - Merl 2-5 (a.p.)

Itzig - Wormeldange 0-5

Steinsel - Lorentzweiler 2-4

ILS ONT DIT

Johann Bourgadel (Sanem):  «Un match de coupe par excellence. Une rencontre folle.  Des gardiens impuissants... n’ayant aucun arrêt à faire. On a commencé la rencontre avec un super numéro de Samel Bibuljica, l’homme du match. Une mention spéciale pour Joao Martins, une petite perle, qui a une belle carrière devant lui. Un très beau match des deux côtés, avec des joueurs techniquement à l’aise.» Sanem - Junglinster 4-3

Francesco Controguerra (Äischdall): «En début de rencontre, les deux équipes ont cherché à maîtriser le match. Puis nous avons progressivement pris l’ascendant. Je pense que notre victoire est méritée.» Mertzig - Äischdall 0-3

Filipe Vila Verde (Steinsel):  «Non pas de bête noire cette fois-ci. En ayant laissé volontairement six joueurs au repos et changé de système, j’étais conscient du risque que cela se passe mal. Notre priorité reste le championnat.  Je reste malgré tout insatisfait de la prestation de certains joueurs, par contre d’autres ont marqué des points. On loupe le 2-0 qui aurait pu donner un autre scénario. Après, c’était un festival d'erreurs individuelles, avec un  but contre notre camp, ou des actions sans objectif évident. On a offert à Lorentzweiler la victoire. A la fin, ils méritent leur victoire car notre gardien a sauvé pas mal d'occasions.» Steinsel - Lorentzweiler 2-4

David Spir (Remich/Bous): «Match compliqué pour les deux équipes, quelques absents et un terrain pas facile pour pratiquer du football. Pas grand-chose à se mettre sous la dent en première mi-temps sauf que Vianden a montré plus d'envie que nous dans les duels. En début de seconde mi-temps, nous avons inversé la tendance et notre premier but a donné un sale coup au moral à Vianden. Le score aurait pu être plus lourd en fin de rencontre. Le maintien en championnat reste la priorité du club,  mais un beau parcours en coupe serait la cerise sur le gâteau. Pour le prochain tour, recevoir est la préférence. Les sept adversaires se valent.» Vianden - Remich/Bous 0-2

Patrick Wagner (Boevange): «Tout va bien et on mène 2-0. Avant une cascade de soucis. D'abord un penalty concédé inutile pour relancer l'adversaire, ensuite deux joueurs indisciplinés que j'ai dû sortir.» Boevange - Merl 2-5

René Rippinger (Kehlen): «Après une semaine anglaise ainsi qu'un cadre réduit, nous avons affronté une équipe d'Useldange volontaire. La différence entre les deux divisions était quasiment inexistante sur le terrain. En seconde période, nous avons eu du mal à faire circuler le ballon et calmer le jeu. Useldange a obtenu deux occasions nettes. On a repris le match en main et sur contre, ajouté deux buts en fin de match.» Kehlen - Useldange 3-0


Sur le même sujet

Paroles de techniciens: Pascal Fabbri (Bertrange): «On a joué avec le feu»
Filipe Vila Verde (Steinsel) est fier d'avoir pris un point à une demi-équipe de BGL ligue, Georges Menster (Itzig) d’avoir la preuve que son équipe peut concurrencer toutes les équipes de la série. Tino Marasco (Remich-Bous) a trouvé la bonne formule et Pedro Teixeira (Medernach) a vécu une belle mi-temps.
Pascal Fabbri