Changer d'édition

Hostert s'offre une première finale de coupe
Sport 4 min. 09.05.2018 Cet article est archivé

Hostert s'offre une première finale de coupe

Marcellin Bilali tente de stopper Rene Peters mais au final, c'est l'US Hostert qui s'est imposée 2-1 sur la pelouse de Wiltz.

Hostert s'offre une première finale de coupe

Marcellin Bilali tente de stopper Rene Peters mais au final, c'est l'US Hostert qui s'est imposée 2-1 sur la pelouse de Wiltz.
Photo: Ben Majerus
Sport 4 min. 09.05.2018 Cet article est archivé

Hostert s'offre une première finale de coupe

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Après l'épopée de 2001, il n'y aura pas de deuxième finale pour le FC Wiltz.

L'expérience et le réalisme ont permis à Hostert d'assurer sa présence au stade Josy Barthel le 27 mai prochain. Face à de valeureux Wiltzois, les visiteurs ont fait la différence en première mi-temps avant de faire le gros dos en fin de match (1-2).

Le match

Est-ce à cause que la rencontre a débuté avec 10 minutes de retard toujours est-il qu'il a fallu attendre le premier quart d'heure pour voir une action digne de ce nom. Une sortie de zone de Bertoux donnait le ton mais la frappe du défenseur visiteur n'inquiétait pas Hurbain (14e). Les pensionnaires de BGL Ligue gardaient la mainmise sur le cuir et il fallait une jolie parade du capitaine wiltzois à la suite d'une frappe de Drif (17e) pour lancer les débats.

Hurbain était moins chanceux à la 20e minute. Un coup franc, mal dégagé par la défense des Nordistes, et Drif en profitait pour isoler Mura qui du plat du pied ouvrait le score (0-1, 20e). Les joueurs de Henri Bossi se montraient plus incisifs en reconversion offensive. Les visiteurs mettaient à profit une erreur du gardien local pour doubler leur avance. Un long centre de Bertoux était mal négocié par Hurbain (bousculé par un Hosterois?), Drif ne laissait pas passer l'aubaine et d'une reprise acrobatique, il offrait deux buts d'avance à ses couleurs à la pause (0-2, 37e).

Wiltz tentait bien de changer la donne au cours de la seconde période, les entrées au jeu de Neves et Ervilton offraient plus de poids offensif aux locaux mais le dernier geste faisait défaut. Hostert évoluait dans un fauteuil, Desevic (59e), Bouchibti (74e) étaient bien près d'alourdir la marque mais Hurbain se montrait intraitable. Le but de Neves (1-2, 85e) consécutif à une phase confuse donnait lieu à une fin de match animée. Bilali était exclu sur cette action pour avoir bousculé un adversaire. Les Hostertois conservaient tout de même leur avance et validaient leur ticket pour la finale 2018 de la Coupe de Luxembourg.  

L'altercation entre Marcellin Bilali et Guillaume Mura après le but de Neves. Le Wiltzois a été exclu après avoir porté un coup à son adversaire.
L'altercation entre Marcellin Bilali et Guillaume Mura après le but de Neves. Le Wiltzois a été exclu après avoir porté un coup à son adversaire.
Photo: Ben Majerus

La note

14/20: de l'ambiance et deux équipes animées d'intentions offensives, on a assisté à une belle demi-finale de coupe. Malheureusement pour le suspense, il s'est vite envolé avec les deux buts d'avance de Hostert à la mi-temps. Les visiteurs ont fait preuve de réalisme et se sont montrés sérieux tout au long de la rencontre. Les pensionnaires de Promotion d'Honneur ont eu le mérite de se battre jusqu'au bout. 

Le fait du match

Les Wiltzois pourront regretter l'occasion de Verbist consécutive à une erreur de Mura à la 30e minute à 0-1. La frappe de l'attaquant belge de Wiltz a trouvé Pleimling sur sa trajectoire. Sept minutes plus tard, Drif doublait l'avance des visiteurs et pliait la rencontre. Le but de Neves en fin de match ravivait la flamme du côté de Wiltz. En vain.

Admir Desevic prend le meilleur sur Raphael Hoffmann.
Admir Desevic prend le meilleur sur Raphael Hoffmann.
Photo: Ben Majerus

L'homme du match

Admir Desevic. Le petit ailier de l'USH, auteur du second but hostertois, a posé d'énormes soucis à l'arrière-garde wiltzoise. Son entente avec Drif a parfaitement fonctionné.

Ils ont dit

Julien Hurbain (gardien Wiltz): "La déception est là. On est passé à deux doigts de la finale après un joli parcours. On a écrit une belle page de l'histoire du club. Sur le deuxième but, je suis déséquilibré, il y a clairement faute. En seconde période, l'arbitre siffle ce genre de phase. Je ne comprends pas. Hostert a surtout été dangereux sur phase arrêtée."

Dan Huet (entraîneur Wiltz): "Je suis fier de mes joueurs. Nous n'avons pas été ridicules. Dommage que notre but tombe trop tard. Je dois reconnaître que nous ne nous sommes pas créé assez d'occasions. Je suis satisfait de la prestation de mes joueurs."

Henri Bossi (entraîneur Hostert): "Après le 0-2, nous avons eu quelques possibilités d'inscrire le troisième but mais nous n'avons pas été réalistes, on a manqué de sérieux sur ces actions. A cause de cela, nous avons dû nous battre jusqu'au bout. Même si nous avions dû aller aux prolongations, nous aurions émergé car nous étions en supériorité numérique. C'est une victoire logique. Il nous reste à gagner la finale."

Adis Civic s'est démené tout au long de la rencontre.Le but wiltzois est tombé en fin de match. Trop juste pour inverser la tendance.
Adis Civic s'est démené tout au long de la rencontre.Le but wiltzois est tombé en fin de match. Trop juste pour inverser la tendance.
Photo: Ben Majerus

Wiltz - Hostert 1-2

Stade Am Pëtz, pelouse sautillante, arbitrage de M. Pires assisté de MM. C. Ries, Schmitz, Kopriwa, et Torres. 1.062 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score: 0-1 Mura (20e), 0-2 Desevic (37e), 1-2 Neves (85e).

Cartons jaunes: Humblet (45e, faute sur Drif), Civic (51e, tacle Drif), Hoffmann (discussion avec Mura 90+4)  à Wiltz; Bouchibti (83e, pied en avant sur Hoffmann), C. Stumpf (84e tacle sur Verbist),  A. Dervisevic (90+2, accroche Civic) à Hostert,

Carton rouge: Bilali (86e, coup volontaire sur Mura après le but de Neves).

Corners:  4 (2+2) pour Wiltz, 4 (3+1) pour Hostert.

WILTZ: Hurbain (cap); Ferron (80e Koljenovic), Humblet, Hoffmann, Fernandes (63e Ervilton), Rocha (61e Neves), Bilali, Civic, Verbist, Mendes, Mmaee.

Joueurs non utilisés: Jeangout, Gaspar.

Entraîneur: Dan Huet.

HOSTERT: Pleimling; Steinmetz, Bertoux, Mura, C. Stumpf, Peters (cap), A. Dervisevic, Battaglia, D. Stumpf (79e Koljenovic), Desevic (77e D. Dervisevic), Drif (73e Bouchibti).

Joueurs non utilisés: Kornetzky, Wang.

Entraîneur: Henri Bossi.


Sur le même sujet

Le Racing fait boire à Differdange le calice jusqu'à la lie
Le Racing a décroché pour la première fois de son histoire un billet pour la finale de la Coupe de Luxembourg ce mercredi. Le club de la capitale a distancé Differdange un but à rien. Une réalisation signée Hennetier. La saison cauchemardesque de Differdange se poursuit.
Jonathan Hennetier arme une frappe gagnante. Le Racing est en finale.
Europa League: La Jeunesse peut nourrir quelques regrets
La Jeunesse a battu ce mardi soir St Patrick's Athletic 2-1 en match retour du 1er tour de l'Europa League. Une victoire pour l'honneur puisque le but de Dennethy, tombé à la 73e minute, permet aux visiteurs de poursuivre l'aventure européenne après leur court succès du match aller (1-0).
01) Fussball Rueckspiel der ersten Qualifikationsrunde der Europa League der Jeunesse Esch gegen St Patrick s Athletic Irland am 05_07_2016 Giancario PINNA (14 ASJ)