Changer d'édition

Hostert assomme le Swift en deux minutes et sauve sa peau
Sport 4 min. 24.05.2019

Hostert assomme le Swift en deux minutes et sauve sa peau

La joie des joueurs et supporters de l'US Hostert. Spécialistes des barrages, les Vert et Blanc ont sauvé leur place parmi l'élite.

Hostert assomme le Swift en deux minutes et sauve sa peau

La joie des joueurs et supporters de l'US Hostert. Spécialistes des barrages, les Vert et Blanc ont sauvé leur place parmi l'élite.
Photo: Yann Hellers
Sport 4 min. 24.05.2019

Hostert assomme le Swift en deux minutes et sauve sa peau

Christophe NADIN
Christophe NADIN
L'US Hostert a renouvelé son bail en BGL Ligue à la faveur d'une victoire contre le Swift (2-0) ce vendredi à Beggen. Plus mâtures, les Vert et Blanc ont frappé coup sur coup en fin de première mi-temps. Hesperange ne s'en est jamais relevé.

LE MATCH. Le passage de témoin entre Henri Bossi et René Peters s'est opéré dans l'allégresse. Le capitaine, salué par une banderole affichée par les supporters, n'aurait pu rêver meilleur adieu à la pelouse. 

La pause se profilait lorsque le numéro 6 se faisait discrètement oublier au second poteau. Le coup franc de Lahyani venait de traverser la surface de réparation et le coup de tête du capitaine finissait au fond des filets de Suzanne. 

Une avance à peine flatteuse car les Vert et Blanc avaient dominé une première période plaisante au cours de laquelle le Swift a tenté de faire mal à son adversaire en contre avec ses deux flèches Marques et Babit

Le stratagème a failli fonctionner dès la deuxième minute lorsque Marques repiquait un ballon que Eicchorn dégageait. Babit avait lui pris sa chance des 35 mètres à la 37e minute, mais la frappe du transfuge de Virton n'était pas cadrée. 

De l'autre côté, c'est Lavie qui torpillait régulièrement un axe central hesperangeois trop lent. Dervisevic avait allumé la mèche sur une frappe détournée (8e) puis Lavie frappait une première fois un ballon arrêté en deux temps par Suzanne (11e) avant de prendre Felhen de vitesse pour placer le cuir au-dessus (15e).

Trois minutes plus tard, c'était l'axe central qui était berné par ce même Lavie qui ne cadrait pas sa frappe. Le premier but n'aurait donc souffert aucune contestation si, à sa base, l'assistant de touche n'avait signalé une faute très légère sur Serwy que l'arbitre avait semblé ignorer dans un premier temps.

A peine le temps de remettre le ballon en jeu que ce même Serwy s'en allait tout seul comme un grand tromper Suzanne (2-0, 41e). Hostert aurait pu administrer le K.O. dans la foulée, mais le déboulé de Stumpf sur le flanc gauche n'était pas suivi d'un centre assez calibré pour faire 3-0.

Roulez arrête un penalty de Dauphin

Le coup de grâce, l'USH aurait pu encore le donner dès la reprise, mais c'est un accrochage de Schmit sur Babit dans la surface de réparation qui offrait l'occasion aux Rouges de revenir dans le match. Dauphin frappait de façon trop axiale le penalty et Roulez s'emparait du ballon avec brio en deux temps (57e).

Le Swift ne se remettra jamais de ce coup du sort et Hostert multipliera les occasions de but avec notamment Dango entré en jeu.

Dans un dernier sursaut, le Swift s'offrait deux occasions de relancer le suspense à un quart d'heure du terme, mais la conclusion faisait défaut.

Une semaine après le rachat de Kaiserslautern et deux jours après l'accession de Virton à la Division 1B, l'euphorie de Flavio Becca a été tempérée par un barrage perdu. Le Swift devra repasser par la case PH avant de bomber le torse parmi l'élite.

La note du match. 13/20. Une finale ne se joue pas, elle se gagne. Aucune des deux équipes n'a spéculé, même si Hostert s'est montré plus entreprenant. Quelques bonnes séquences techniques ont fait oublier un match parfois pollué par des déchets lors des relances.

L'homme du match. Le sans-faute de Valentin Roulez est à souligner, mais comment ne pas mettre en avant le capitaine René Peters pour sa dernière en tant que joueur. Buteur de la tête l'ancien international est sorti par la grande porte. Son compteur restera bloqué à 398 matches parmi l'élite. Chapeau bas!

René Peters a montré la voie à suivre à ses partenaires. L'ex-international prendra le relais de Henri Bossi à la reprise.
René Peters a montré la voie à suivre à ses partenaires. L'ex-international prendra le relais de Henri Bossi à la reprise.
Photo: Yann Hellers

Le fait du match. Une partie tient parfois à peu de choses. Si la domination hostertoise est incontestable, la façon dont les deux buts tombent prête le flanc à l'interprétation. La faute à l'origine de l'ouverture du score est peu évidente le second but dans la foulée est inscrit alors qu'un joueur hesperangeois est couché au centre du terrain. 

Cérdric Kockelmann dispute un ballon aérien à Corenthyn Lavie, mais le Swift n'était pas de taille à rivaliser.
Cérdric Kockelmann dispute un ballon aérien à Corenthyn Lavie, mais le Swift n'était pas de taille à rivaliser.
Photo: Yann Hellers

Hostert - Swift 2-0

Stade de la rue Dunant, pelouse en bon état, arbitrage de M. Torres assisté par MM. Hansen et Sousa Carvalho, 2.058 spectateurs. Mi-temps: 2-0.

Evolution du score: 1-0 Peters (40e), 2-0 Serwy (41e).

Corners: 7 (3+4) pour Hostert; 2 (0+2) pour le Swift. 

Cartons jaunes: Lahyani (45e, altercation avec Babit) et Schmit (57e, accroche Babit) à Hostert; Babit (45e, altercation avec Layani), Dauphin (65e, tacle trop tardif sur Peters) et Bouzid (70e, fauche Lavie) au Swift.

  • HOSTERT: Roulez; Steinmetz, Eichhorn, Hoffmann, C. Stumpf; Peters; Schmit (61e Dango), Serwy, Dervisevic (84e Wang), Lahyani (89e Sacras); Lavie.

Joueurs non alignés: Pleimling, D. Stumpf.

Entraîneur: Henri Bossi.

  • SWIFT: Suzanne; Fehlen, Bouzid, Kockelmann (74e I. Albanese); Hadzic (53e Regui), Dauphin, Sannier, Correia, Ghaz; Babit, Marques.

Joueurs non alignés: Keup, M. Albanese, Edjongo.

Entraîneur: Dan Theis.


Sur le même sujet

Hostert en favori du barrage, le Swift en outsider
Coéquipiers à Virton lors de la première partie de saison, Jérémy Serwy (28 ans) et Brian Babit (26 ans) ont respectivement mis le cap cet hiver sur Hostert pour le premier, et le Swift pour le second. Les deux équipes s’affrontent en match de barrage ce vendredi à 20h à Beggen.
Jeremy Serwy (Hostert 10) / Fussball, Nationaldivision, Strassen - Hostert / Strassen / 19.05.2019 / Foto: Christian Kemp