Changer d'édition

«Hognon-Antonetti, c'est digne de Fantômas»
Sport 5 min. 10.01.2020 Cet article est archivé

«Hognon-Antonetti, c'est digne de Fantômas»

Farid Boulaya (à g.) a eu droit à «une séance d’entraînement de rattrapage» cette semaine

«Hognon-Antonetti, c'est digne de Fantômas»

Farid Boulaya (à g.) a eu droit à «une séance d’entraînement de rattrapage» cette semaine
Photo: AFP
Sport 5 min. 10.01.2020 Cet article est archivé

«Hognon-Antonetti, c'est digne de Fantômas»

Le FC Metz doit une revanche à ses supporters après sa grosse déconvenue subie en Coupe de France à Rouen. La venue de Strasbourg va-t-elle lui permettre de se faire pardonner? Xavier Schmitt, président du groupe de supporters Génération Grenat, présente le derby du Grand Est.

Interview: Hervé Kuc

Xavier Schmitt, quel est votre jugement sur la première partie de championnat du FC Metz?

Xavier Schmitt - «Elle ne correspond pas forcément à ce qu’on espérait, surtout au niveau comptable. Depuis 16 ans, à chaque fois que l’on retrouve la L1, on joue le bas de tableau. Les points perdus face à Toulouse et Montpellier (2-2) à Saint-Symphorien nous font mal. Aujourd’hui, si on comptabilisait quatre unités de plus, nous serions plus tranquilles, mais la première période observée face à l’OM (1-1) nous permet toutefois d’avoir des motifs d’espoirs. L’apport des deux nouvelles recrues, Pajot, qui est un bon joueur, et Bronn, qui a démontré un bon état d’esprit, doit nous permettre de gagner en assurance.

Lundi soir, il y a eu cette grosse sortie de route à Rouen. Comment l’expliquez-vous?

«La vraie catastrophe de ce début d’année. On n’a rien vu du tout, juste des joueurs qui souriaient en fin de match lors de leur sortie du terrain. Il y a eu également cette déclaration de Vincent Hognon: «un petit sentiment de honte». Pour moi, c’est le plus gros accident de ces dix dernières années dans cette épreuve. Vincent Hognon a montré ses limites et on attend certainement d’être largués au classement pour le remplacer. Pour nous, il devait être limogé après la défaite face à Amiens (1-2). Nous ne croyons plus au tandem Hognon-Antonetti, car c’est du virtuel et on aimerait que le club revienne dans la réalité. Pour Génération Grenat, Vincent Hognon n’a plus sa place au FC Metz.

Cela va faire bientôt 13 mois que Frédéric Antonetti a quitté la Moselle…

«Oui, et c’est le néant total en termes de communication à son sujet. Je respecte la raison de son départ par rapport à son épouse, mais lors de l’une de nos réunions avec le club, nous avions demandé à pouvoir lui parler en visioconférence, puisque c’est ainsi que l’on nous dit qu’il fonctionne avec le club, mais cela nous a été refusé. Hognon-Antonetti c’est digne de Fantômas.

Pour Xavier Schmitt, «face à Strasbourg, il n’y a que la victoire qui va compter, sinon…»
Pour Xavier Schmitt, «face à Strasbourg, il n’y a que la victoire qui va compter, sinon…»
Source: Le Républicain Lorrain

Plusieurs clubs européens lorgnent sur Habib Diallo. Imaginez-vous son départ lors de ce mercato hivernal?

«Dans ce cas, Metz doit enrôler ce qu’on appelle un «top joueur» ou alors ce sera le feu dans le stade. Je comprends très bien les investissements dans la nouvelle tribune, le centre d’entraînement. Mais, quand je regarde Le Havre en Ligue 2, qui lui aussi profite de belles installations mais qui y végète, je me dis que si Metz descend, il faudra peut-être ensuite attendre dix ans avant de retrouver la Ligue 1. Et ça, on ne le veut pas.

Strasbourg débarque à Metz ce samedi (20h). Comment imaginez-vous cette rencontre?

«Il y aura aussi ce déplacement à Reims en fin de mois qui comptera lourd. J’ai regardé Reims-Strasbourg en Coupe de la Ligue cette semaine, et j’ai vu deux équipes qui ont des valeurs et qui se donnent sur le terrain. On attend que les joueurs du FC Metz en fassent de même, car face aux Rouennais il n’y avait pas d’envie, d’agressivité et nous avons trop reculé. De toute façon, face au Racing, il n’y a que la victoire qui va compter, sinon…»

Habib Diallo: partira? Partira pas?
Habib Diallo: partira? Partira pas?
Photo: Michel Dell'Aiera

L’enjeu de la rencontre

Le FC Metz (17e, 17 points) reste sur un point précieux ramené de Dijon (2-2) mais il n’accueille pas le RC Strasbourg (11e, 27), pour le compte de la 20e journée de L1, dans les meilleures dispositions. «A Rouen (0-3), nous avons eu un bon exemple de ce qu’il ne faut pas faire. Nous avons été très pauvres techniquement et les joueurs sont conscients d’être passés à travers. J’espère que Rouen était un accident et si on accrédite cette thèse, je ne suis pas inquiet». Vincent Hognon est toutefois apparu affecté avant la réception des Alsaciens à Saint-Symphorien ce samedi.

A l’aller (1-1, 1re journée), au cœur de l’été, ses garçons avaient été chahutés lors de la première période avant de se reprendre. Ce samedi, Udol, Maïga, Sunzu et Fofana réintègrent un groupe fébrile, tandis que Niane et Boulaya (absents en Coupe de France pour être revenus en retard de vacances!) ont eu droit à «des séances d’entraînement de rattrapage» en guise de punition. Ambiance. Renaud Cohade (genou) est indisponible, mais Bronn et Pajot «vont nous apporter un vrai plus» selon Hognon, et tous les deux devraient débuter le derby du Grand Est. «J’attends que mes joueurs fassent un très bon match en termes d’investissement!» Les supporters messins attendent tout simplement un succès.

Le «prono» de la rédaction

Les Messins ont pris un méchant coup sur la nuque en début de semaine. L’année 2020 a mal commencé même si la Coupe de France ne pouvait constituer un objectif légitime. L’entraîneur mosellan va-t-il réussir à fédérer et à trouver les bons mots face aux Alsaciens? Notre pronostic: 2 à 1 en faveur de Strasbourg.


Sur le même sujet

Le FC Metz se fait humilier à Rouen
Les Messins ont commencé l’année 2020 de la pire des façons: une élimination sans gloire de la Coupe de France et surtout un contenu désastreux face à Rouen (0-3) leader de National 2. Une prestation honteuse pour un résultat qui va toucher et doucher tout un club.
Opa Nguette (en blanc, au centre) tente de forcer le passage entre les Rouennais Manu Latron (n°3) et Mahamadou Diarra
«J’aimerais un nouvel attaquant pour épauler Diallo»
Les Messins se déplacent à Rouen (N2) en Coupe de France ce lundi (20h55). Vincent Pajot et Dylan Bronn viennent renforcer un effectif qui accueillera ensuite Strasbourg le samedi 11 janvier en L1. L’ex-Messin Patrick Barth commente le début d’année.
Le Messin Habib Maïga (à g., en blanc) à la lutte avec le Dijonnais Wesley Lautoa
Maïga et le FC Metz arrachent un point à Dijon
Les Messins ont attendu les dernières minutes de la partie pour aller cueillir un point important à Dijon (2-2). Un résultat qui fait leur bonheur du soir car Nîmes, Toulouse et Amiens ont connu la défaite. Le FC Metz recevra Strasbourg le 11 janvier 2020 en Ligue 1.
La joie des Messins, qui ont arraché un point in extremis samedi soir à Dijon
Le FC Metz laisse l’OM revenir à sa hauteur
Les Messins ont fourni de gros efforts, ont eu la balle du succès sur un penalty de Diallo mais ont été obligés de partager les points avec Marseille (1-1). Les hommes de Vincent Hognon ont été à la hauteur de l'événement et empochent un point qui compte avant d'aller défier Dijon dans huit jours.
Metz's Senegalese forward Opa Nguette (L) celebrates after scoring a goal during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Marseille (Olympique de Marseille) at the Saint Symphorien stadium in Longeville-l�s-Metz on December 14, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)
Le FC Metz lâche prise à Nice
Les Messins ont joué pendant vingt minutes puis ont abandonné l'affaire à Nice (1-4). Fragile et trop lente, la formation de Vincent Hognon est à la peine dans tous les compartiments du jeu. Il faudra pourtant retrouver certaines vertus car Marseille débarque à Saint-Symphorien dans huit jours.
Metz's French defender Mathieu Udol (L) fights for the ball with Nice's Algerian forward Adam Ounas during the French L1 football match between Nice (OGCN) and Metz (FCM) at the Allianz Riviera stadium, in Nice, southeastern France on December 7, 2019. (Photo by GERARD JULIEN / AFP)
Le FC Metz baisse sa garde face à Rennes
Les Messins n’ont pas su contourner une équipe rennaise plus mûre et plus sûre de son football et ont laissé le succès à leur adversaire (0-1). Un revers fâcheux et il faudra maintenant aller à Nice ce samedi pour espérer un résultat positif.
Metz' French defender Fabien Centonze (R) vies with Rennes' French forward Romain Del Castillo during the French L1 football match between Metz (FCM) and Rennes (Stade Rennais) at Saint-Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on December 4, 2019. (Photo by JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)