Changer d'édition

Hinschberger: «Dijon est capable de nous faire mal»
Sport 3 min. 07.02.2017 Cet article est archivé
Ce mercredi à Saint-Symphorien

Hinschberger: «Dijon est capable de nous faire mal»

Avec ou sans Yann Jouffre au coup d'envoi? Philippe Hinschberger cherche le meilleur équilibre pour assurer les transitions milieu de terrain-attaque.
Ce mercredi à Saint-Symphorien

Hinschberger: «Dijon est capable de nous faire mal»

Avec ou sans Yann Jouffre au coup d'envoi? Philippe Hinschberger cherche le meilleur équilibre pour assurer les transitions milieu de terrain-attaque.
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 07.02.2017 Cet article est archivé
Ce mercredi à Saint-Symphorien

Hinschberger: «Dijon est capable de nous faire mal»

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le FC Metz reçoit Dijon ce mercredi (19h, 24e journée) et l’enjeu est d’importance. Philippe Hinschberger récupère Cohade au milieu de terrain mais est privé de Diagne, Lejeune et Mandjeck. Les Messins s’en iront ensuite à Monaco ce samedi (20h).

Le FC Metz reçoit Dijon ce mercredi (19h, 24e journée) et l’enjeu est d’importance. Philippe Hinschberger récupère Cohade au milieu de terrain mais est privé de Diagne, Lejeune et Mandjeck. Les Messins s’en iront ensuite à Monaco ce samedi (20h).

Par Hervé Kuc

Philippe, comment jugez-vous l’équipe de Dijon?

Dijon est une formation en forme qui joue bien au football mais elle se trouve dans notre catégorie de championnat. Nous n’en avons pas affronté beaucoup pour le moment à Saint-Symphorien: c’est un match important face à un adversaire que l’on connaît bien, composé de joueurs très généreux. Les Dijonnais sont capables de nous faire mal: un garçon comme Lees-Melou aime jouer dans la profondeur et il est surtout en train de prendre une autre dimension. Cette équipe est organisée autour de Tavares ainsi que de très bons passeurs, elle est suffisamment armée pour nous inquiéter à Saint-Symphorien.

Pensez-vous aligner à nouveau un système de jeu en 4-4-2 ce mercredi?

Ce n’est pas une histoire de système mais plutôt de pouvoir aligner ensemble les joueurs en forme. Par exemple, une question que l’on peut se poser: Yann Jouffre se sent-il suffisamment en jambes pour débuter ce mercredi? Je dois voir ceci avec lui. Dans notre équipe, dans un système en 4-4-2 il nous manque forcément quelqu’un entre nos milieux défensifs et nos attaquants. Je suis en réflexion et on va s’organiser autour de ceux qui sont capables de débuter la partie.

Cheick Diabaté a réussi une belle prestation face à Marseille. Qu’en pensez-vous?

Il prend de la place dans la surface adverse et possède de belles qualités de déplacements dans le rectangle. C’est un grand gabarit donc on ne doit pas le chercher systématiquement dans les airs. C’est un vrai point d’ancrage et ça doit nous permettre après de trouver du jeu combiné au sol. C’est une alternative supplémentaire à ce qu’on avait dans «le jeu de corps» et dans la façon de garder le ballon: dans ce domaine, il est supérieur à Vion ou à Erding actuellement. On ne doit pas tomber dans le n’importe quoi en balançant des ballons sur lui mais essayer de trouver un maximum de simplicité dans nos actions.

L’enjeu de la rencontre. Le FC Metz (17e, 24 points) accueille Dijon (24 points) avec un moral en hausse après sa belle victoire face à Marseille (1-0). «C’est certainement le match le plus délicat de la semaine car c’est une confrontation directe entre deux formations qui luttent pour le maintien» annonce Philippe Hinschberger. Le technicien grenat va réintégrer Renaud Cohade au sein du milieu de terrain et pourrait lancer d’entrée de jeu Yann Jouffre. A l’aller (5e journée), le FC Metz avait tenu le choc malgré l’expulsion de Doukouré (59e). Cette fois, les Messins aimeraient rafler la totalité de la mise avant d’aller affronter l’ogre monégasque ce samedi.

Le groupe: Didillon et Oberhauser; Rivierez, Balliu, Milan, Falette, Bisevac, Assou-Ekotto, Signorino; Philipps, Doukouré, Jouffre, Cohade, Nguette, Sarr; Diabaté, Erding, Vion.

Le «prono» de la rédaction. Les Messins s’attendent à une rencontre âpre face à Dijon une formation difficile à bousculer. Les Dijonnais marquent beaucoup (31) et aiment surtout venir à Saint-Symphorien. Notre pronostic: 2 à 1 en faveur du FC Metz.


Sur le même sujet

Observateur avisé du dernier FC Metz-PSG, Stéphane Borbiconi espère que les Messins entreront beaucoup mieux dans leur match à Lorient ce samedi (20h) que cela n’a été le cas face aux Parisiens. Il mise sur un partage des points avant de recevoir Nancy le 29 avril.
Cheick Diabaté a les crocs. Ce sera un atout indispensable pour ramener quelque chose de Lorient.
Très déçu de la prestation d’ensemble de sa formation à Angers, Philippe Hinschberger et le FC Metz vont essayer de se reprendre face à Marseille ce mercredi à Saint-Symphorien (20h45). Privée de Cohade et Diagne, l’équipe messine va devoir trouver des ressources morales pour offrir un succès à ses supporters.
L’entraîneur-adjoint du Fola Esch, Cyril Serredszum (45 ans), suit avec beaucoup d’assiduité les performances du FC Metz. L’ancien milieu de terrain grenat (1988-1998), passé par Montpellier (1998-2000), préface la venue des Montpelliérains ce samedi (20h). Il mise sur un succès des hommes de Philippe Hinschberger.
Cyril Serredszum (Co-Trainer)
Portrait, Porträt
/ Fussball, BGL Ligue Luxemburg, Saison 2016-2017 / 26.07.2016 /
Mannschaftsfoto, Teampraesentation, Teamfoto CS Fola Esch, Fola Esch-Alzette /  Stade Emile Mayrisch, Esch-Alzette /
Foto: Ben Majerus
Le FC Metz accueille l’OGC Nice ce dimanche (17h) avec la nécessité de réussir un résultat positif à l’occasion de la 10e journée de Ligue 1. Philippe Hinschberger récupère Cohade et Falette, tout en faisant confiance au talent de Opa Nguette pour créer des espaces et mettre du rythme offensif.
Metz' French forward Opa N'Guette (L) vies for the ball with Olympique de Marseille's Japanese defender Hiroki Sakai during the French L1 football match Olympique of Marseille (OM) versus Metz at the Velodrome stadium in Marseille on October 16, 2016.  / AFP PHOTO / BORIS HORVAT