Changer d'édition

Hesperange s’offre une démonstration et la première place
Sport 3 min. 07.11.2022
Football

Hesperange s’offre une démonstration et la première place

L'équipe hespérangeoise est passée maître dans l’art de la contre-attaque.
Football

Hesperange s’offre une démonstration et la première place

L'équipe hespérangeoise est passée maître dans l’art de la contre-attaque.
Photo: Ben Majerus
Sport 3 min. 07.11.2022
Football

Hesperange s’offre une démonstration et la première place

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le Swift est la première équipe à faire tomber le champion en titre dudelangeois (0-4) après onze journées au terme d’un tour de force aussi improbable que convaincant.

Les guerriers dudelangeois sont tombés les armes à la main mais sans jamais donner l’impression de les avoir utilisées à bon escient dimanche en début de soirée.


Dejvid Sinani spielt eine starke Saison im F91-Dress.
Les deux ténors les yeux dans les yeux
Le premier grand moment de la saison en BGL Ligue est programmé dimanche à 18h à Dudelange où le leader, le F91, recevra son dauphin, Hesperange.

Le choc de la onzième journée de BGL entre le leader et son dauphin a, en effet, tourné court. Après 22 minutes, Hesperange menait deux buts à rien. Rayan Philippe, le meilleur joueur du championnat, avait déjà fait sauter le verrou local après six minutes à la suite d’un mouvement à montrer dans toutes les écoles de football. Geordan Dupire, le gardien hespérangeois, avait relancé un ballon que déviait subtilement Ken Corral pour Clément Couturier. L’ancien Dudelangeois isolait Dominik Stolz sur la droite. 

Le centre du maître à jouer allemand était exploité par Philippe (0-1). Moins sophistiqué, le deuxième but était aussi limpide avec encore Couturier comme élément déclencheur et Ken Corral à la conclusion d’un tir croisé (0-2). «On était venus ici pour prendre les trois points et on s’est montré l’équipe la plus entreprenante sur le terrain», expliquait l’entraîneur visiteur Pascal Carzaniga.

Je suis très satisfait de la performance de mon équipe. Le plan s’est déroulé comme prévu.

La suite était une question de gestion pour une équipe hespérangeoise passée maître dans l’art de la contre-attaque. Couturier alertait une nouvelle fois Philippe dans le dos de la défense locale juste après l’heure de jeu pour le troisième but de la soirée (03, 62e). Brian Nouvier, qui avait relayé Gustavo Hemkemeier un peu plus tôt dans le match, apportait son écot au récital offensif d’un tir à ras de terre qui fixait les chiffres au tableau d’affichage (0-4, 82e).

 «Je suis très satisfait de la performance de mon équipe. Le plan s’est déroulé comme prévu. Dudelange était une équipe bien huilée et très compliquée à manœuvrer mais en jouant à notre niveau, on savait qu’on pouvait le faire», ponctuait «Caza».

Dudelange sans cartouches

En face, Dudelange avait mollement réagi au premier but visiteur puis avait carrément manqué de cartouches pour contester la suprématie des Rouges tout au long de la rencontre.

Où était passé le F91 capable de remonter un but comme il l’avait déjà fait à quatre reprises cette saison? Où était passée l’équipe au caractère bien trempé qui avait mené la vie dure à de solides adversaires sur la scène européenne? «Je n’ai pas l’habitude de voir mon équipe mal organisée défensivement, coupable de laisser des espaces et absente sur les deuxièmes ballons», pestait Carlos Fangueiro. «Ce sont habituellement nos points forts. Aujourd’hui, on a laissé 30 minutes d’avance à notre adversaire. Il en a profité pour inscrire deux buts. Et face à une équipe aussi expérimentée, c’est difficile d’inverser la tendance.»


Seule la première division reprendra en février côté football; les autres joueurs devant toujours se contenter des entraînements.
Comment les clubs choisissent leur candidat
La personnalité d’un président est-elle au-dessus de son programme? Balade aux quatre coins du pays pour savoir comment chaque club décide pour qui voter.

Le technicien portugais veut tourner le bouton rapidement et refuse de jeter toutes les bonnes choses qu’il a vues depuis le début de la saison. «Je sais que mes gars sont de véritables guerriers et qu’ils se remettront rapidement de ce mauvais jour.»

Dudelange a déjà prouvé qu’il avait le caractère pour surmonter ce genre d’écueil. Il n’avait plus perdu depuis plus de deux mois et demi, enchaînant dix victoires d’affilée en championnat auxquelles il faut rajouter deux succès en Coupe de Luxembourg.

Cette fois, la pression a lâché. Le calendrier offre un déplacement à Mondercange au champion en titre pour se relancer avant que la trêve internationale ne serve de dernière coupure avant les trois derniers matches de l’année. Il s’agira d’être toujours dans le match à ce moment-là car l’histoire est bien connue. Un championnat n’est pas une histoire de 30 matchs mais bien de deux fois 15 matchs. La nuance est importante.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La crise aiguë que traverse l’arbitrage est autant visible au sommet qu’à la base de la pyramide. Les lignes ont bougé bien trop timidement ces dernières années et la cote d’alerte est atteinte.
Schiedsrichter Laurent Kopriwa
/ Fussball Luxemburg, Barrage, Relegation BGL Ligue / Ehrenpromotion, Saison 2017-2018 / 25.05.2018 /
FC Victoria Rosport - UN Kaerjeng 97 / 
Stade Achille Hammerel, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus
S’il s’agit de désigner un nouveau président et cinq candidats au conseil d’administration, l’approche groupée est celle choisie pour arriver à ses fins.
Carine Nardecchia, die Präsidentin der FLF-Frauenfußballkommission, wartet auf Ideen der Vereine.
La sélection luxembourgeoise a bouclé sa campagne de Ligue des Nations sur une troisième victoire et un bilan comptable de 11 points qui lui assure un statut de meilleur deuxième.
Gerson Rodrigues setzt sich die Krone auf.
Battu lors de l'ouverture du championnat à Hostert (1-2), le F91 a déjà grillé l'un de ses seuls jokers. Sous le feu des critiques, Sanel Ibrahimovic assume ses responsabilités et le répète à l'envi: «Je suis plus fort que jamais»!
Sanel Ibrahimovic et le F91 n'ont pas trouvé l'ouverture contre Hostert. C'est déjà l'heure du quitte ou double à Mondorf.
Dudelange qui n'encaisse pas, mais qui termine à dix, le Racing qui s'incline encore sur un score étriqué, le Progrès qui voyage de mieux en mieux et Mondorf d'une rare timidté devant les buts adverses en déplacement. Retour sur les chiffres qui ont marqué cette deuxième journée de championnat de l'année.
Mario Pokar, premier Dudelangeois exclu cette saison. Etait-ce vraiment nécessaire?