Changer d'édition

Hein et le FC Metz font sauter la banque à Monaco
Gauthier Hein, ici félicité par Laurent Jans, a été de tous les bons coups.

Hein et le FC Metz font sauter la banque à Monaco

Photo: AFP
Gauthier Hein, ici félicité par Laurent Jans, a été de tous les bons coups.
Sport 4 min. 22.01.2019

Hein et le FC Metz font sauter la banque à Monaco

Les Messins ont réussi une sacrée performance en allant gifler Monaco (3-1) en Coupe de France. Gauthier Hein a réalisé une grosse performance individuelle, emmenant dans son sillage un ensemble concentré et efficace. Laurent Jans a disputé l’intégralité de la partie.

Par Hervé Kuc

La qualification messine. L’AS Monaco et Thierry Henry sont dans de sales draps en Ligue 1. Et le FC Metz est venu en remettre une sacrée couche en Coupe de France en s’imposant (3-1) après avoir réussi un second acte plein et de qualité. La VAR ne pourra pas sauver le roi Henry sur ce coup-là. Tout de bleu vêtus, les Messins ont néanmoins eu du mal à entrer dans leur match face à un ensemble monégasque séduisant sur la feuille de match.

L’ASM a dominé les débats mais Gauthier Hein, va planer sur les débats du début à la fin, et son but du gauche (1-0, 32e) d’une frappe enroulée en pleine lucarne a lancé le début de l’exploit mosellan. Bien sûr, Falcao va permettre aux Monégasques de revenir à hauteur des Grenat (1-1, 39e), en mystifiant de près Delecroix mais le FC Metz va ensuite se montrer brillant.

Sous la houlette d’un phénoménal Hein, les Messins vont reprendre les devants sur une frappe soudaine et flottante de Gakpa (2-1, 62e), sur un service de Hein puis vont enfoncer le clou une nouvelle fois par l’entremise de Hein qui va servir Niane sur un plateau (3-1, 74e).

Les Messins, courageux et disciplinés se qualifient logiquement pour les huitièmes de finale de la Coupe de France et ont préparé au mieux leur voyage à Ajaccio de vendredi en Ligue 2.

Les enseignements de la partie. Dans son but, Delecroix a été parfait. Il s’est dépouillé (10e) sur un essai de Rony Lopes puis sur une sortie déterminée (73e). En défense, Fofana a bien oeuvré tandis que Sunzu est impliqué sur le but de Falcao (39e): sa sortie hâtive a profité au Monégasque, mais il s’est bien repris ensuite. Balliu, intronisé capitaine en l’absence de Cohade, a bien tenu correctement le flanc gauche de la défense mosellane.

Au milieu, Maïga a travaillé utilement sans parvenir pourtant à bousculer l’ASM. Hein a inscrit un très joli but de vingt mètres, il s’est mué en passeur sur la seconde et troisième réalisation mosellane: une prestation XXL. Evidemment, il faut le conserver au FC Metz jusqu’en fin de saison!

Angban éprouve des difficultés à suivre la cadence depuis quelques semaines. Gakpa s’est offert une merveille de frappe du pied gauche lui aussi, de près de vingt-cinq mètres, un but qui va lui faire le plus grand bien moralement. Jallow a participé au festival en démontrant de belles qualités techniques et de vitesse. Niane a marqué et lui aussi va profiter à plein de ce but si précieux pour lui et le collectif mosellan.

Ibrahima Niane félicité par ses partenaires après le troisième but messin.
Ibrahima Niane félicité par ses partenaires après le troisième but messin.
Photo: AFP

La partition de Jans. Laurent Jans ne joue pas beaucoup depuis quelques semaines. Le Luxembourgeois, positionné sur un flanc droit défensif qu’il affectionne, va donc goûter à pleines dents à la qualification messine. Face à Monaco, Jans a bien tenu le choc face à Rony Lopes et Falcao. Une prestation solide et sobre qui va lui remonter le moral même si la concurrence s’annonce rude avec Balliu et le revenant Rivierez.

Le tirage au sort. Les Messins connaîtront leur prochain adversaire (8es de finale) ce jeudi 24 janvier à l’occasion d’un tirage au sort qui se déroulera à 20h15 (Eurosport 2) depuis le stade de la Licorne (Amiens). La rencontre messine se déroulera le mardi 5 ou mercredi 6 février prochain.

Un Grayou pour chaque nouveau-né mosellan. Le Département de la Moselle, l’agence Moselle Attractivité et le FC Metz unissent leurs efforts pour offrir la peluche Grayou, à l’effigie du club grenat, à chaque nouveau-né mosellan en 2019. « Cela coûte 70 000 € pour environ 10 à 12 000 peluches » précise Patrick Weiten, président du Département dont la marque MOSL (Moselle Sans Limite) apparaît sur le ventre du Grayou.

Monaco - Metz 1-3

Stade Louis II, temps frais, pelouse correcte, arbitrage de M. Gautier, environ 1 500 spectateurs. Mi-temps : 1-1

Evolution du score : 1-1 Hein (32e), 1-1 Falcao (39e), 1-2 Gakpa (62e), 1-3 Niane (74e).

Cartons jaunes : aucun à Monaco ; Cohade (86e) à Metz.

MONACO: Subasic; Glik, Jemerson (69e Fabregas), Badiashile, Sidibé, Ballo-Touré; Henrichs, Tielemans, Golovin (63e Sylla); Rony Lopes, Falcao (cap.).

Joueurs non entrés en jeu: Barreca; Panzo, Pelé, Faivre, Isidor.

METZ: Delecroix; Jans, Fofana, Sunzu, Balliu (cap.); Maïga, Hein, Angban (84e Rivierez), Gakpa (74e Cohade), Jallow (78e Boulaya); Niane.

Joueurs non entrés en jeu: Oukidja; Delaine, Nguette, Diallo.


Sur le même sujet

Coupe de France: Le FC Metz, trop maladroit, sorti par Caen
Au bout d’une soirée froide, le FC Metz et Caen n’ont su se départager (2-2) et la série des tirs au but est revenue aux Caennais (3-2). Les Messins vont devoir reprendre des forces et se concentrer sur la venue de Montpellier en championnat ce samedi.
Metz' Senegalese forward Ibrahima Niane (R) celebrates with teammates after scoring a goal during the French Cup football match between Metz and Caen on February 7, 2018 at Saint-Symphorien stadium in Longeville-les-Metz, eastern France. / AFP PHOTO / FREDERICK FLORIN
Ce dimanche en Ligue 1: Le FC Metz plie logiquement à Monaco
Généreux mais trop attentiste, le FC Metz n’avait pas les moyens de contrer une formation monégasque mieux maître de son football (3-1). La sortie de Dossevi n’a pas arrangé les affaires d’une équipe mosellane qui a également subi l’expulsion de Kawashima. Fin de série pour les Mosellans.
Eiji Kawashima et les Messins ont encaissé le premier but juste avant la mi-temps.
Ligue 1: Falcao douche les espoirs du FC Metz
Les Messins ont été appliqués, généreux et déterminés devant Monaco pendant 75 minutes. Mais, la fatigue et un moment de flottement de la défense mosellane ont permis aux Monégasques de faire la différence (0-1, Falcao). Un revers cruel pour les hommes de Philippe Hinschberger.
Metz' Argentinian midfielder Geronimo Poblete (R) vies with Monaco's Brazilian defender Fabinho during the French L1 football match between Metz (FC Metz) and Monaco (ASM) at Saint-Symphorien Stadium in Longeville-les-Metz, eastern France, on August 18, 2017.  / AFP PHOTO / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN