Changer d'édition

Haaland et Ibrahimovic premières stars du mercato
Sport 5 min. 30.12.2019

Haaland et Ibrahimovic premières stars du mercato

Après deux saisons aux Etats-Unis, Zlatan Ibrahimovic retrouve l'AC Milan, à 38 ans

Haaland et Ibrahimovic premières stars du mercato

Après deux saisons aux Etats-Unis, Zlatan Ibrahimovic retrouve l'AC Milan, à 38 ans
Photo: AFP
Sport 5 min. 30.12.2019

Haaland et Ibrahimovic premières stars du mercato

Le buteur norvégien de 19 ans du RB Salzbourg a été recruté par Dortmund jusqu'en juin 2024, alors qu'après deux saisons aux Etats-Unis, la star suédoise retrouve l'AC Milan, à 38 ans, pour réanimer une équipe moribonde.

(AFP) - Le buteur norvégien de 19 ans du RB Salzbourg Erling Braut Haaland a été recruté par Dortmund jusqu'en juin 2024, a annoncé le Borussia dimanche. Le transfert est estimé à 20 millions d'euros par Bild qui précise que le prodige, deuxième meilleur marqueur de la phase de poules de la Ligue des champions avec 8 buts, disposait d'une clause libératoire dans son contrat avec le club autrichien.

Le BVB, qui affrontera le Paris Saint-Germain en huitième de finale de C1 les 18 février et 11 mars, a réussi à attirer la pépite scandinave «malgré les nombreuses offres des meilleurs clubs de toute l'Europe», se félicite son directeur exécutif Hans-Joachim Watzke.

«Le Norvégien rejoindra l'équipe le 3 janvier»  

A 19 ans et 58 jours, Haaland est devenu en septembre le troisième plus jeune auteur d'un triplé (contre Genk) dans la compétition reine. Seules les stars Raul et Wayne Rooney avaient réussi cet exploit encore plus jeunes. Haaland est également le premier joueur de moins de vingt ans à avoir marqué lors de ses cinq premiers matches de C1.

«J'ai eu des discussions intensives avec la direction du club et la direction sportive, en particulier avec Hans-Joachim Watzke, Michael Zorc et l'entraîneur Lucien Favre. Dès le début, j'ai absolument voulu rejoindre le club», assure Haaland. «Le Norvégien rejoindra l'équipe le 3 janvier et se rendra au camp d'entraînement de Marbella (Espagne) le lendemain», précise le club de la Ruhr.

Les Schwarz-Gelben, quatrièmes de Bundesliga à 7 points du leader Leipzig, étaient à la recherche d'un véritable avant-centre pour épauler Paco Alcacer, inconstant et seul véritable numéro neuf de l'effectif.

Le retour du «Lion» à Milan

Après deux saisons aux Etats-Unis, la star suédoise Zlatan Ibrahimovic retrouve l'AC Milan, à 38 ans, pour réanimer, par ses coups de génie et son célèbre bagou, une équipe moribonde. Sept ans plus tard, ses longs cheveux noirs sont toujours tirés vers l'arrière: l'attaquant a acté vendredi son come-back dans le club où il a joué entre 2010 et 2012, comme un nouveau défi contre le temps.

Le Suédois, qui était libre de tout contrat depuis son départ du Los Angeles Galaxy mi-novembre, a signé avec l'AC Milan un contrat de six mois, avec une année supplémentaire en option, a précisé dans un communiqué le club lombard. «Je retourne dans la ville que j'aime», a pour sa part dit l'attaquant suédois, cité dans le communiqué du club.

Trouver les stimuli nécessaires pour vous surprendre à nouveau

Cette signature était attendue depuis plusieurs semaines, attisée par Zlatan lui-même, jamais à court d'idées pour créer de l'effervescence autour de son nom. «A bientôt en Italie», disait-il au magazine GQ Italia début décembre, en promettant de «trouver les stimuli nécessaires pour vous surprendre à nouveau.»

Ça tombe bien, sa nouvelle maison ne demande que ça. L'AC Milan, l'une des pires attaques du pays, stagne à la 11e place du Championnat, et reste sur une cinglante défaite (5-0) contre l'Atalanta Bergame. Le club lombard a presque tiré une croix sur le top 4 du championnat, qualificatif pour la Ligue des champions, compétition qu'il n'a plus disputée depuis la saison 2013-2014. L'AC Milan est actuellement à 14 points du quatrième, l'AS Roma.

Signes de déclin? 

Sur le papier, le mariage semble parfait entre la formation en quête de sa gloire passée et le joueur revanchard, qui avait quitté l'Europe sur une note mitigée. Leur précédente union a d'ailleurs été un succès, avec un titre de champion en 2011 - le dernier des Milanais - et le trophée de meilleur buteur de Serie A pour le Suédois en 2012 (28 buts).

Après quatre saisons prolifiques au Paris SG entre 2012 et 2016, Ibrahimovic a montré des signes de déclin à Manchester United, où son départ a été précipité par plusieurs blessures, dont une rupture des ligaments croisés d'un genou en 2017, et des statistiques en berne (1 but en sept matches en 2017-2018). Mais ses deux saisons au Los Angeles Galaxy ont rassuré sur son état de forme et sa capacité à être décisif. «Les lions ne récupèrent pas comme les humains», a-t-il expliqué, avec son célèbre sens de la répartie.

Comme Thierry Henry et David Beckham

Avec un bilan de 54 buts et 17 passes décisives, l'ancien de l'Inter et du Barça a assumé son statut de superstar de la MLS, même s'il n'a pas remporté de titre avec la franchise californienne. Aux Etats-Unis, il a empilé les «highlights» (buts spectaculaires) et sorti une deuxième autobiographie, sobrement intitulée «Le foot, c'est moi», qui montre bien que le joueur n'a rien perdu de son style inimitable, aiguisé par un sens aigu du spectacle et un ego surdimensionné.

A l'âge où la plupart des joueurs sont sur le déclin, le natif de Malmö tente d'étirer encore une histoire déjà très riche (Ajax Amsterdam, Juventus, Inter Milan, Barcelone, AC Milan, PSG, Manchester United) où il a presque tout gagné - sauf la Ligue des champions -, pour s'offrir une porte de sortie à la hauteur de son talent. Comme Zlatan avant lui, Thierry Henry et David Beckham sont revenus en Europe, en fin de carrière, après un exil outre-Atlantique, mais sans retrouver leur lustre d'antan. Réussir là où ces stars ont échoué: voilà un défi à la taille du Suédois.    


Sur le même sujet

Qui en veut à Zlatan?
Érigée début octobre dans sa ville natale de Malmö, la statue d'Ibrahimovic vient d'être vandalisée pour la... troisième fois. Des actes qui ont commencé au moment de l'annonce faite par l'ancien attaquant de son entrée dans l'actionnariat du club rival d'Hammarby.
Le nez de Zlatan statufié a été coupé
Une statue aux dimensions zlatanesques
Le footballeur suédois Ibrahimovic a désormais un monument de bronze à son effigie, inauguré ce mardi à Malmö, la ville qui l'a vu naître et où il a chaussé ses premiers crampons.
Zlatan Ibrahimovic a désormais sa statue dans sa ville natale de Malmö, dans le sud de la Suède
Vidéo: Fin de carrière pour «l'architecte» Andrea Pirlo
Andrea Pirlo, champion du monde en 2006 et vainqueur de deux Ligues des champions, a mis un terme dimanche aux Etats-Unis à sa longue carrière, qui l'a vu afficher sur tous les terrains d'Europe une élégance et une qualité de passe uniques.
Juventus' midfielder Andrea Pirlo celebrates after scoring during the UEFA Europa League quarter-final football match Juventus vs Olympique Lyonnais, on April 10, 2014 at the Juventus stadium in Turin.   AFP PHOTO / OLIVIER MORIN
Transferts en Europe: Un mercato plat, sauf à Séville et City
Le mercato hivernal est resté très calme dans les grands clubs des principaux championnats européens: seul le FC Séville s'est activé sous la houlette de son directeur sportif, Monchi, tandis que Manchester City enregistre l'arrivée de l'avant-centre de l'équipe du Brésil, Gabriel Jesus.
Britain Soccer Football - Manchester City v Tottenham Hotspur - Premier League - Etihad Stadium - 21/1/17 Manchester City's Gabriel Jesus Reuters / Andrew Yates Livepic EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or "live" services. Online in-match use limited to 45 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.  Please contact your account representative for further details.