Changer d'édition

Guillaume Gillet: «La prestation dudelangeoise contre Milan a forcé le respect»
Sport 22.10.2018 Cet article est archivé

Guillaume Gillet: «La prestation dudelangeoise contre Milan a forcé le respect»

Guillaume Gillet n'est resté qu'une saison à l'Olympiakos, en 2017-2018

Guillaume Gillet: «La prestation dudelangeoise contre Milan a forcé le respect»

Guillaume Gillet n'est resté qu'une saison à l'Olympiakos, en 2017-2018
Sport 22.10.2018 Cet article est archivé

Guillaume Gillet: «La prestation dudelangeoise contre Milan a forcé le respect»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
«En Coupe d'Europe, il ne faut jamais prendre l'adversaire de haut»

International belge à 22 reprises, Guillaume Gillet (34 ans) a apprécié la prestation du F91 contre ses anciennes couleurs. Selon le joueur lensois, l'Olympiakos, avec qui il a disputé la saison 2017-2018, ne prendra pas le duel de ce jeudi à la légère. Au contraire.

  • Votre ancienne équipe va-t-elle entamer les débats contre le F91 avec un sentiment de supériorité?

Je ne pense pas, ce serait d'ailleurs une grosse erreur. En Coupe d'Europe, il ne faut jamais prendre l'adversaire de haut. La prestation dudelangeoise contre le Milan a forcé le respect. L'équipe luxembourgeoise a fait plus que tenir tête aux Italiens et aurait pu prendre un point à l'issue de la 1re journée. L'Olympiakos abordera ce match avec sérieux mais visera les trois points.

  • Dans ce groupe F, de nombreux observateurs considèrent l'Olympiakos comme la troisième équipe derrière le duo Milan-Betis. Partagez-vous ce sentiment?

En Grèce, on mise beaucoup sur les matches à domicile avec une ambiance particulière qui peut parfois faire la différence. Même les grandes équipes peuvent venir se casser les dents ici. Je me souviens que l'an dernier, on avait fait match nul 0-0 contre le FC Barcelone dans une ambiance indescriptible. L'Olympiakos est capable à domicile de battre Milan et Dudelange, contre le Betis, ce n'est pas passé loin. Je pense que la deuxième place se jouera entre l'Olympiakos et Séville. Cela reste un groupe très ouvert et même un des plus relevés de cette Europa League.

  • Pour conclure, comment avez-vous vécu les prestations des dernières semaines des formations luxembourgeoises que ce soit l'équipe nationale ou Dudelange?

C'est super. Les Luxembourgeois restent nos voisins, on est toujours content quand une formation d'un pays aussi petit peut participer à cette grande fête du football. Quant à l'équipe nationale, elle devient de plus en plus conquérante et difficile à jouer.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Guillaume Gillet dans le Luxemburger Wort de ce mardi 23 octobre.


Sur le même sujet

«Avec le soutien des Portugais du Luxembourg»
Fernando Santos est conscient de la valeur de l’équipe nationale, mais le sélectionneur du Portugal et ses joueurs sont focalisés sur la victoire. Le technicien lusitanien compte sur le soutien des supporters de la Seleção pour y parvenir.
Football Soccer - Euro 2016 - Portugal News Conference - Centre National de Rugby, Marcoussis, France - 2/7/16 - Portugal's coach Fernando Santos attends the news conference.  REUTERS/Gonzalo Fuentes