Changer d'édition

Gand - Wevelgem: Van Avermaet prend date, Majerus aux portes du Top 20
Sport 22 3 min. 26.03.2017

Gand - Wevelgem: Van Avermaet prend date, Majerus aux portes du Top 20

Jens Keukeleire (à gauche) et Peter Sagan entourent un Greg Van Avermaet en forme olympique ce dimanche.

Gand - Wevelgem: Van Avermaet prend date, Majerus aux portes du Top 20

Jens Keukeleire (à gauche) et Peter Sagan entourent un Greg Van Avermaet en forme olympique ce dimanche.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 22 3 min. 26.03.2017

Gand - Wevelgem: Van Avermaet prend date, Majerus aux portes du Top 20

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a remporté dimanche la 79e édition de Gand-Wevelgem, en devançant au sprint son compagnon d'échappée et compatriote Jens Keukeleire. Chez les dames, c'est la Finlandaise Lotta Lepistö qui a dicté sa loi. Christine Majerus a pris la 21e place.

(AFP/tof) Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a remporté dimanche la 79e édition de Gand-Wevelgem, en devançant au sprint son compagnon d'échappée et compatriote Jens Keukeleire. Chez les dames, c'est la Finlandaise Lotta Lepistö qui a dicté sa loi. Christine Majerus a pris la 21e place dans le même temps que la lauréate du jour.

Au terme de la course de 249 km, le champion olympique âgé de 31 ans a succédé au Slovaque Peter Sagan (Bora), qui a échoué à la 3e place, à quelques secondes seulement du vainqueur. Le champion du monde en titre précède le Néerlandais Niki Terpstra, l'Allemand John Degenkolb et le Belge Tom Boonen.

Les candidats à la victoire au «Ronde» dimanche prochain sont donc au rendez-vous. En jambes. Et le grand favori se nomme Van Avermaet. «Je ne peux plus le cacher, je serai sans doute l'homme à battre, le favori», a-t-il déclaré après sa 3e victoire majeure en ce début de saison.

Car avant Gand-Wevelgem, le leader de la BMC avait déjà remporté le circuit Het Nieuwsblad début mars et le Grand Prix de l'E3 vendredi.

 En tête du World Tour

La victoire de «Golden» Greg ne doit rien à personne. Il a déclenché les hostilités en attaquant dans le Mont Kemmel à 35 kilomètres de la ligne. Dans un premier temps, seul Sagan, impressionnant d'aisance, a réussi à s'accrocher. Prélude, peut-être, au duel annoncé au Tour des Flandres entre les deux hommes.

Trois autres coureurs (Keukeleire, Tersptra et le Danois S.K. Andersen) se sont accrochés avant d'être distancés sur une nouvelle attaque du futur vainqueur.

Sagan a bien tenté de revenir mais il n'a pas reçu l'aide de ses compagnons d'échappée: «Tersptra a plus roulé pour me faire perdre la course plutôt que de tenter de la gagner lui», a lâché le Slovaque, visiblement dépité sur la ligne d'arrivée.

Van Avermaet conforte en outre sa place en tête du classement World Tour.

«Je ne pensais pas réussir à gagner cette course davantage taillée pour les purs sprinters, a expliqué le Flamand. J'ai été audacieux et la suite de la course a été un scénario idéal pour moi. Sagan a laissé tomber quand il a vu qu'il ne recevait pas d'aide. Lors du sprint, avec le vent de face, il fallait se lancer au bon moment. Tout fut parfait».

Seul Luxembourgeois au départ, Alex Kirsch a abandonné, gardant ses forces pour les Trois Jours de La Panne, son objectif avoué du moment.

Majerus victime de la tactique

Christine Majerus (Boels Dolmans) a elle pris la 21e place après avoir bossé pour l'équipe mais aussi après s'être retrouvée à l'attaque. A quinze kilomètres de l'arrivée, la championne nationale s'est ainsi retrouvée devant avec Elisa Longo Borghini (Wiggle High5), Ellen van Dijk (Team Sunweb) et Katrin Garfoot (Orica-Scott) mais l'entreprise a capoté.

Lepisto (Cervelo Bigla Pro Cycling team) a dicté sa loi au sprint devant Jolien D'Hoore (Wiggle High5) et Coryn Rivera (Team Sunweb).

Christine Majerus revient sur sa 21e place: "L'équipe voulait durcir la course au maximum avant d'aborder les derniers kilomètres et c'est ce que nous avons fait. Malheureusement cela n'a pas fonctionné, et ce malgré toutes nos tentatives d'attaques. Pour ma part, j'étais en bonne forme aujourd'hui et j'étais toujours bien placée en haut des ascensions. Puis j'ai attaqué à 15 km de l'arrivée et je me suis alors retrouvée avec de bonnes rouleuses comme Longo Borghini et Van Dijk. C'est dommage car je pense que nous aurions pu aller beaucoup plus loin ensemble si je n'avais pas reçu l'ordre de ne plus coopérer une fois la jonction faite par Bastianelli et Sierra. Dans le sprint final j'ai ensuite travaillé pour Chantal Blaak qui était la leader désignée mais qui ne prend que la 8e place. En tout cas, même si le travail d'équipe n'a pas payé aujourd'hui, cela m'a toutefois permis de voir que la forme était là pour la suite des classiques flandriennes."

La semaine prochaine Christine Majerus fera partie de l'effectif de Boels Dolmans le mercredi 29 mars pour la Pajot Classic (1.2) et pour le Tour des Flandres (WWT) le dimanche 2 avril.


Sur le même sujet

Tour des Flandres : Le sacré numéro de Philippe Gilbert
Le champion de Belgique Philippe Gilbert (Quick-Step) a remporté ce dimanche à Audenarde la 101e édition du Tour des Flandres au bout d'un raid solitaire de 55 kilomètres. Du côté des Luxembourgeois, Jempy Drucker a pris la 99e place alors que Christine Majerus s'est classée 36e.
Philippe Gilbert (B/Quick-Step Floors) gewinnt den Tour de Flandres - Ronde van Vlaanderen - Foto: Serge Waldbillig
Strade Bianche: Kwiatkowski en solitaire, Drucker et Jungels au tapis
Michal Kwiatkowski (Sky) a remporté ce samedi les Strade Bianche. Le Polonais a placé son attaque décisive à une quinzaine de kilomètres de l'arrivée. Bob Jungels et Jempy Drucker ont tous deux été victimes d'une chute. Chez les dames, on retiendra la victoire d'Elisa Longo Borghini, Christine Majerus a pris la 28e place.
Michal Kwiatkowski savoure sa victoire dans les rues de Sienne. Le Polonais sucède à Fabian Cancellara.
Het Nieuwsblad: Van Avermaet dame le pion à Sagan
Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a remporté ce samedi à Gand le circuit Het Nieuwsblad, course d'ouverture de la saison cycliste en Belgique, en devançant le champion du monde Peter Sagan (Bora) et son compatriote Sep Vanmarcke (Cannondale).
Belgium's winner Greg Van Avermaet of BMC Racing Team (L) sprints ahead of Slovakia's Peter Sagan of Bora-Hansgrohe and Belgium's Sep Vanmarcke of Cannondale Drapac Pro Cycling Team during the 72nd edition of Omloop Het Nieuwsblad, the first cycling race of the season in Belgium running for 198,3 kms from Merelbeke to Merelbeke, on February 25, 2017. / AFP PHOTO / Belga / DAVID STOCKMAN / Belgium OUT
Cyclisme: Une nouvelle ère et des incertitudes
Le Tour Down Under, qui s'élance ce mardi depuis Unley avec Laurent Didier et Ben Gastauer au départ, marque le lancement de la nouvelle saison du WorldTour. Cette édition 2017 affiche 38 courses dont 18 par étapes mais elle va aussi subir un sérieux lifting en ce qui concerne les différents classements. Décryptage.
Laurent Didier dans les starting blocks, le Dippachois est au départ du Tour Down Under, premier rendez-vous du WorldTour.
Cyclisme / GP de l'E3: Kwiatkowski surprend Sagan, Drucker 9e
Michal Kwiatkowski (Sky) a remporté le Grand Prix de l'E3 disputé ce vendredi à Harelbeke sur la distance de 206 km. Le Polonais a devancé le champion du monde Peter Sagan (Tinkoff) dans les derniers mètres alors que Jempy Drucker (BMC) a fini dans le Top 10.
Polish cyclist Michal Kwiatkowski of Team Sky celebrates as he crosses the finish line to win the 59th edition of the 'E3 Prijs Vlaanderen Harelbeke' cycling race, 215,3km from and to Harelbeke, on March 25, 2016.  / AFP PHOTO / Belga / DAVID STOCKMAN / Belgium OUT