Changer d'édition

Gabriel Martins (CSO): «Un troisième but sur un penalty inexistant»
Sport 4 min. 02.03.2015 Cet article est archivé
Division 1 / Paroles de techniciens

Gabriel Martins (CSO): «Un troisième but sur un penalty inexistant»

Gabriel Martins retient que son équipe progresse avec une ligne d'attaque d'adolescents
Division 1 / Paroles de techniciens

Gabriel Martins (CSO): «Un troisième but sur un penalty inexistant»

Gabriel Martins retient que son équipe progresse avec une ligne d'attaque d'adolescents
Photo: Serge Daleiden
Sport 4 min. 02.03.2015 Cet article est archivé
Division 1 / Paroles de techniciens

Gabriel Martins (CSO): «Un troisième but sur un penalty inexistant»

Benny Reiter a vu le meilleur match de Junglinster, Patrick Leogrande ne considère pas la victoire de Lorentzweiler comme un exploit, Christian Joachim regrette l'absence de réalisme et Franck Lessure critique l'arbitrage.

Benny Reiter a vu le meilleur match de Junglinster, Patrick Leogrande ne considère pas la victoire de Lorentzweiler comme un exploit, Christian Joachim regrette l'absence de réalisme et Franck Lessure critique l'arbitrage.

• Benny Reiter (Junglinster): «On s'est fait surprendre dès la 3e minute. Une barre transversale et deux autres belles opportunités au cours d'une première période dominée mais Remich a eu l’occasion d'aggraver le score. En deuxième mi-temps, nous avons continué à pousser mais on a encaissé le 2-0 sur un contre (58e). Nous avons égalisé en six minutes avec Piron et Piccara en buteur. On a poussé jusqu'à la fin. Sûrement un des meilleurs matchs de Junglinster.» Remich/Bous - Junglinster 2-2

• Patrick Leogrande (Lorenzweiler): «Ce n'est pas un exploit car on était plus fort. Norden m'a déçu avec une condition physique trop juste et des lacunes dans le jeu offensif. Notre gardien n'a pas dû effectuer un arrêt. Norden joue d'une manière "destructrice". Victoire méritée qui aurait pu être plus lourde.» Buts de Cardoso Eder et Dany Suzio. Lorentzweiler - Norden 2-0

• Patrick Gloden (Wormeldange): «Excellente prestation. Une bonne organisation défensive et une belle solidarité. Les consignes ont été respectées à la lettre et mon plan de bataille a fonctionné! Nous avons effectué des changements tactiques efficaces après l’analyse de notre premier tour et le constat que l'on a pris trop de buts. Un match avec des buts tombés au bon moment.» Buts d'Adis Omerovic (20e sur penalty), Ben Polidori (60e) et Mathieu Schmit (75e). Wormeldange - Schifflange 3-0

• Christian Joachim (Mersch): «Steinfort marque d'entrée sur son seul tir cadré de la rencontre. Un but précédé d'une mauvaise passe en retrait et d'un mauvais contrôle de nos défenseurs. Le Marisca domine ensuite le match, manquant cependant de réalisme dans la finition. L'égalisation à la demi-heure est logique. La deuxième mi-temps est à l'image de la première: à sens unique. Un point de gagné pour Steinfort, deux de perdus pour Mersch. Un but de Fafa Sabotic, âgé de 16 ans!» Mersch - Steinfort 1-1

• Joël Reichling (Wincrange): «Un respect de la tactique d'avant match à la lettre. Bissen n'a pratiquement pas trouvé le moyen de nous déstabiliser. Bissen a joué uniquement via de longs ballons. Une victoire méritée et d'équipe. Le comportement de l'entraîneur et du staff de Bissen est très contestable. Un entraîneur qui se croit tout permis sans aucun respect de l'adversaire, un staff qui a eu des mots envers nos joueurs et que je ne peux répéter.» Trois buts de Carlos Pinto Alves pour Wincrange. Wincrange - Bissen 3-2

• Frank Lessure (Schieren): «Un cirque cet arbitrage! Approche humaine nulle. Aucune psychologie. Un carton à chaque mot de joueur ou sur chaque faute qui sortait un peu de l'ordinaire. On ne joue pas au basket. Je me pose la question de savoir si on apprend encore aux arbitres à discuter avec les joueurs durant les cours. Je sens un changement de mentalité dans l'équipe. On aurait pu atteindre la pause avec deux ou trois buts d'avance. Harlange n'a obtenu qu'une ou deux occasions. Avec la réussite, le score aurait pu monter à 4 ou 5-0.» Buts de Christian Sibilio. Schieren - Harlange/Tarchamps 2-0

• Gabriel Martins (CS Obercorn): «On ne concrétise pas trois belles occasions mais c'est l'US Esch qui marque avant la pause. Obligé de jouer plus haut en seconde période, on prend un but supplémentaire et un troisième sur un penalty inexistant qui nous tue. Score exagéré. L’équipe progresse avec une ligne d'attaque sans joueur de plus de 19 ans!» But de Maldani Lopes pour le CSO. CS Obercorn - US Esch 1-4

• Tino Marasco (Remich/Bous): «Déçu du résultat! On est bien rentré dans la partie avec l'ouverture du score par notre nouvelle recrue Filipe Rodriguez après 3 minutes. Ensuite on a trop subi la pression de Junglinster. On marque le second but à la 65e par Manfrin Jeremy avant que Junglinster ne revienne dans le match en marquant 2 buts en 5 minutes. On s’est battu jusqu’au bout avec encore une bonne occasion à la 93e minutes. A noter la sortie sur blessure de notre défenseur Sébastien Herr après 15 minutes suite à un coup de coude de l'adversaire qui lui a occasionné une fracture de la côte.» Remich/Bous - Junglinster 2-2

Propos recueillis par Daniel Pechon

Tout sur l'actualité de la Division 1


Sur le même sujet

Patrick Leogrande (Mersch) a nettement préféré la seconde période de ses ouailles à la première. Johann Bourgadel (Junglinster) s'est étonné de la tactique de Berbourg en début de match, tandis que Carlo Schroeder (Vianden) s'est rongé les ongles en comptant les occasions manquées par son équipe, avant d'être soulagé en seconde période.
Gilles Rodenbourg coach de Schifflange / Football  Division 1 Serie 2  Luxembourg  / 9ème  journée /  Saison 2017-2018  / 05.11.2017 / FC Schifflange vs Sporting Bertrange / Stade de la Rue Denis Netgen, Schifflange  / Photo : Michel Dell’Aiera
Football / Paroles de techniciens
Daniel Santos s'est payé une grosse frayeur, Romain Jean a fait le ménage au sein de son vestiaire et Carlos Fangueiro peste sur l'arbitrage. Retour sur la 16e journée de D1.
Romain Jean a remis de l'ordre dans le vestiaire de Bettembourg.
Si Jacek Complak reste sur son nuage, Patrick Gloden et les siens n'en ont pas fini avec la poisse, Mike Varnier n'a pas apprécié l'arrogance de l'arbitre. Retour avec quelques acteurs sur la 12e journée de D1.
Patrick Leogrande et Lorentzweiler ont souffert pour prendre la mesure de Vianden.