Changer d'édition

Futsal: Le FC Bettendorf à la croisée des chemins
L'équipe du FC Bettendorf est en situation précaire au classement

Futsal: Le FC Bettendorf à la croisée des chemins

Photo: Stéphane Guillaume
L'équipe du FC Bettendorf est en situation précaire au classement
Sport 2 min. 12.01.2018

Futsal: Le FC Bettendorf à la croisée des chemins

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Lanterne rouge en Ligue 1, le FC Bettendorf vit actuellement une situation peu enviable. Ce dimanche (18h30), pour l'entame du second tour, les Nordistes seront opposés au leader, le Racing Luxembourg dans un débat des extrêmes.

Lanterne rouge en Ligue 1, le FC Bettendorf vit actuellement une situation peu enviable. Ce dimanche (18h30), pour l'entame du second tour, les Nordistes seront opposés au leader, le Racing Luxembourg dans un débat des extrêmes.

Par Stéphane Guillaume

Le bilan du FC Bettendorf lors du premier tour est rapidement dressé: trois points récoltés sur vingt-sept possibles et une dernière place en Ligue 1. «Malheureusement, nos résultats ne reflètent pas les efforts fournis par notre collectif», explique le président, Carlos Gameiro.

Le club a perdu des joueurs-clés, comme l’ancien buteur Bruno Sousa ou encore Rui Miguel Pinto. Il y a également eu un changement d’entraîneur durant la trêve estivale, Paulo Ferreira a remplacé Nuno Miguel. Le nouveau coach tente d’expliquer ce catastrophique premier tour. «Une équipe est composée de joueurs, d'un entraîneur et d'une direction. Des pertes dans ces trois composantes, ainsi que d’autres joueurs importants, nous ont obligés à composer un nouvel effectif. Toute bonne semence rapporte une bonne récolte, mais pour cela il faut du temps. Ces pertes, conjuguées à la malchance et au renforcement des autres équipes ont entraîné notre position en bas du tableau.»

Le président de Bettendorf, Carlos Gameiro: «Nous abordons tous nos matches de la même façon et avec la même ambition, que ce soit face au leader ou bien contre le dernier.»
Le président de Bettendorf, Carlos Gameiro: «Nous abordons tous nos matches de la même façon et avec la même ambition, que ce soit face au leader ou bien contre le dernier.»
Photo: Stéphane Guillaume

Pour aborder la phase retour, le club pourra compter sur un joueur provenant du football à onze et non des moindres: le virevoltant Nelito Cruz, capable de débloquer une situation grâce à sa vivacité et sa vision du jeu, se joindra au groupe pour quelques matches durant la trêve hivernale.

«C’est le seul joueur de football à onze qui viendra nous aider pour quelques matches, et je pense qu’il pourra être déterminant pour la prise de quelques points.»

Pour Bettendorf, tout espoir n’est pas perdu, car il reste encore neuf journées de championnat pour prendre des points et tenter de sauver sa peau en Ligue 1. Lors du premier match du second tour, le club cher au président Carlos Gameiro hébergera ce dimanche (18h30) le leader du Racing FC Union Luxembourg , pour un match des extrêmes.

«Nous abordons tous nos matches de la même façon et avec la même ambition, que ce soit face au leader ou bien contre le dernier. Tout est possible dans le futsal, et nous l’avons déjà démontré dans le passé. Nous restons positifs, car après un malheur, il y a toujours un bonheur.»

Le programme de la 10e journée de Ligue 1

Dimanche

18h30: FC Bettendorf - Racing FC Union Luxembourg

19h: AS Sparta Dudelange - Samba 7 Futsal Niederkorn

20h: US Esch - RAF Differdange

20h:  Nordstad - Amicale Clervaux à Niederfeulen

21h: FC Differdange 03 - Union Titus Pétange


Sur le même sujet

Futsal: Clervaux, le Racing et le Samba Seven en demies
L’année 2018 a débuté avec les quarts de finale de la Coupe du Luxembourg. Des rencontres qui ont vu les qualifications de Clervaux, le tenant du trophée, et des deux équipes de Ligue 1 le Racing Luxembourg et le Samba Seven Niederkorn.
David Martins, en blanc, CS Fola Esch, et Admir Agovic, Racing Union Luxembourg / Foto: Stéphane Guillaume
Futsal: Vitor Da Silva: «On peut encore faire de belles choses»
Trois quarts de finale de la Coupe de Luxembourg seront disputés ce week-end. Le Futsal Wilwerwiltz, lanterne rouge de Ligue 2, fera office de petit Poucet face au Samba 7 ALSS Futsal Niederkorn, sociétaire de Ligue 1. Tour d'horizon avec le capitaine du club nordiste Vitor Da Silva.
Vitor Da Silva, capitaine du Futsal Wilwerwiltz, est persuadé que le club nordiste va relever la tête.
Futsal: Chris da Graça (Fola): «Nous le prenons comme un défi à réussir»
Le CS Fola Esch est un des deux derniers représentants de Ligue 2 encore en lice en quart de finale de la Coupe de Luxembourg. Le sort lui a réservé un périlleux déplacement chez le leader toujours invaincu de Ligue 1, le Racing FC Union Luxembourg. La parole à Christopher da Graça, responsable de la section futsal du club eschois.
Chris da Graça, responsable de la section futsal du CS Fola / Foto: Stéphane Guillaume
Futsal: Carlos Fonseca (Amicale Clervaux): «On rêve du titre»
L’Amicale Clervaux est occupée à réussir pleinement son premier tour du championnat, avec sept victoires pour seulement une petite défaite au compteur. Lors de la neuvième et dernière journée programmée avant la trêve, le club nordiste s'en ira défier le leader, le Racing Luxembourg.
Carlos Fonseca / Foto: Stéphane Guillaume