Changer d'édition

Futsal: l'UTP et le Samba 7 dos à dos, la bonne affaire pour le FCD03 et Clervaux
Sport 5 min. 22.01.2019 Cet article est archivé

Futsal: l'UTP et le Samba 7 dos à dos, la bonne affaire pour le FCD03 et Clervaux

Tiago Carvalho (Union Titus Pétange, en blanc) et Sylvain Ferreira (Samba 7, à dr.) n'ont pas pu se départager (5-5)

Futsal: l'UTP et le Samba 7 dos à dos, la bonne affaire pour le FCD03 et Clervaux

Tiago Carvalho (Union Titus Pétange, en blanc) et Sylvain Ferreira (Samba 7, à dr.) n'ont pas pu se départager (5-5)
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 5 min. 22.01.2019 Cet article est archivé

Futsal: l'UTP et le Samba 7 dos à dos, la bonne affaire pour le FCD03 et Clervaux

La dixième journée de la phase classique du championnat de Ligue 1 était aussi la première de l'année 2019. Victorieux, le FCD03 et Clervaux font la bonne opération, puisque le Racing a été accroché par l'US Esch. Pour le reste, l'Union Titus Pétange et le Samba 7, d'une part, Aspelt et Nordstad, de l'autre, se sont quittés dos à dos.

Par Stéphane Guillaume

Contrairement à ce que pourrait laisser croire sa large victoire 11-2, le FC Differdange 03 n’a pas eu la vie facile durant trente minutes face à l'AS Sparta Dudelange. Ce n'est que dans les dix dernières minutes que le leader, qui compte désormais cinq points d’avance sur le Racing, a fait la nette différence au tableau-marquoir.

«On savait que l’on aurait à faire face à un adversaire très fort, et motivé par sa brillante saison en cours. En outre, le FCD03 dispose dans ses rangs de plusieurs athlètes de grande qualité, ce qui lui permet de réaliser d’excellentes rotations sans perte de qualité, tout en gardant les joueurs toujours frais pour maintenir l’intensité du jeu. Differdange peut ainsi présenter simultanément différents systèmes et solutions dans son modèle de jeu», explique Pedro Marques, le coach du Sparta Dudelange.

Et pourtant, Marques lui-même avait élaboré une tactique bien rodée pour faire face au jeu parfaitement huilé de son adversaire du jour. «Dans la limite de nos possibilités, nous avons étudié l'équipe differdangeoise et tâché de trouver le meilleur moyen de contrecarrer son jeu: il s'agissait d'abaisser un peu notre bloc au niveau de nos lignes défensives, d'annuler le jeu en pivot d'Ernad Mašić, de contrôler le un-contre-un sur les flancs et de tirer parti des situations de transition défense - attaque pour créer des occasions devant le but. L'objectif était d'essayer d’accrocher un résultat positif le plus près possible de la fin du match, de créer une instabilité émotionnelle chez l'adversaire et de le mettre mal à l'aise. Et, en dépit de quelques erreurs individuelles de notre part, je pense que nous avons réussi à suivre le plan pendant vingt-cinq, voire trente minutes en maintenant le résultat à 3-2. Mais quand Differdange a eu un avantage de trois buts, nous avons dû remonter un peu sur le parquet pour aller chercher le résultat.»

Et c’est précisément à ce moment que les Dudelangeois ont lâché prise. «La fatigue de mes joueurs était due aux rotations plus faibles, qui nous ont donc coûté cher. Le FCD03 a joué avec l'espace qu'il aime, et a alors su creuser l'écart. Physiquement et émotionnellement, nous n’avons pas pu réagir. Nous avons fait du très bon travail jusqu'à la trentième minute. La victoire du Differdange est juste, mais avec une différence de buts que nous ne méritons pas», conclut Pedro Marques.

L’US Esch est parvenue à arracher un point face au Racing Luxembourg (3-3). C’est dans la dernière minute du temps réglementaire que les Eschois ont été chercher ce partage des points amplement mérité.

Le joueur du Racing, Rafael Valente évoque ce débat: «Nous avons bien débuté le match, réalisant une bonne première mi-temps. Nous avons su gérer la partie en menant au score 3-0... jusqu’à deux minutes du repos, où, sur une séquence de gardien avancé, l'US Esch a réduit l'écart à 3-1. La seconde mi-temps fut bien plus équilibrée; nous avons eu plus de mal à trouver nos marques sur le parquet. L'US Esch a su en profiter, comme par exemple sur le dernier but consécutif à un dix-mètres à l'ultime minute du match, avec cette égalisation à 3-3. Je préfère ne pas parler du corps arbitral. Nous sommes déjà concentrés sur notre prochain match contre Nordstad, histoire de rebondir de plus belle. Je tiens enfin à féliciter Joao Paixao pour ses premiers buts avec ses nouvelles couleurs.»

FC Nordstad: la bataille continue

C’est un résultat nul (6-6) qui est venu sanctionner le duel opposant les Red Boys Aspelt et le FC Nordstad. «Ce sont là clairement deux points de perdus dans notre bataille pour le maintien! J'ai vu un super match de mon équipe, avec plein de belles combinaisons d'attaque. Malheureusement, nous encaissons le sixième but à la dernière seconde de la rencontre. Notre bataille continue...», relate le président du FC Nordstad, Tiago Rodrigues.

Yassine Lakrich (Samba 7, en bleu) contrôle le cuir au nez et à la barbe de Miguel Oliveira Borges (Union Titus Pétange)
Yassine Lakrich (Samba 7, en bleu) contrôle le cuir au nez et à la barbe de Miguel Oliveira Borges (Union Titus Pétange)
Photo: Stéphane Guillaume

L’Union Titus Pétange et le Samba 7 Niederkorn se sont aussi quittés sur un score de parité (5-5), un nul qui arrange davantage le Samba 7,  qui conserve sa cinquième place au classement. L'Union Titus Pétange a manqué de réussite, avec plusieurs envois sur le poteau, alors que le Samba 7 a égalisé à quelques secondes du terme grâce à un Thomas Luis auteur d’un triplé.

Enfin, l’Amicale Clervaux a réalisé une bonne opération avec sa victoire sur le fil face au FC Bettendorf (6-5). Trois unités qui permettent aux Nordistes de revenir à quatre longueurs de la deuxième place.

Les résultats de la 10e journée de Ligue 1

Union Titus Pétange - Samba 7 Niederkorn 5-5

US Esch - Racing Luxembourg 3-3

Red Boys Aspelt - FC Nordstad 6-6

FC Differdange 03 - AS Sparta Dudelange 11-2

Amicale Clervaux - FC Bettendorf 6-5

Le classement de Ligue 1

1. FC Differdange 03 30 points

2. Racing Luxembourg 25

3. Amicale Clervaux 21

4. Red Boys Aspelt 15

5. Samba 7 Niederkorn 14

6. US Esch 12

7. AS Sparta Dudelange 10

8. Union Titus Pétange 9

9. FC Nordstad 7

10. FC Bettendorf 0

Les résultats de la 10e journée de Ligue 2

ALSS Luxembourg - CS Fola Esch 6-5

FC Wiltz 71 - Miseler Léiwen Wintrange 13-3

RAF Differdange - US Esch II 3-0, forfait

Wilwerwiltz - 58 Latdevils Garnich 3-0, forfait

Exempt: All Stars Colmar-Berg

Le classement de Ligue 2

1. ALSS Luxembourg 22 points

2. Wilwerwiltz 22

3. FC Wiltz 71 19

4. RAF Differdange 19

5. CS Fola Esch 15

6. US Esch II 9

7. All Stars Colmar-Berg 6

8. Miseler Léiwen Wintrange 6

9. 58 Latdevils Garnich 0


Sur le même sujet

Clervaux a assuré sa troisième place, le FCD03 et le Racing n’ont pas rencontré de difficulté lors de la 18e journée de Ligue 1. Dudelange se trouve en quatrième position aux dépens d’Esch. En bas de classement, Nordstad a relégué Pétange à la neuvième place.
André Rocha (en jaune, AS Sparta Dudelange) stoppe Abilio Costa de l'US Esch. Les Dudelangeois auront le dernier mot.
Après la 16e journée de phase classique du championnat de Ligue 1, le FCD03, le Racing et Clervaux ont toujours la mainmise sur les trois premières places. Par contre, c’est désormais Dudelange, aux dépens d'Aspelt, qui occupe le quatrième siège en vue des play-offs.
Le ballon semble insaisissable. Le gardien du Racing Moises Valente tente de s'en emparer sous le regard de Tiago Carvalho (Union Titus Pétange).
Les verdicts de la 11e journée de phase classique du championnat de Ligue 1 sont tombés. Le FCD03, le Racing et Aspelt ont conforté leurs positions. Pétange, qui n’avait plus gagné depuis la troisième journée, a retrouvé le goût de la victoire tout comme Dudelange.
Fabio Cruz (en bleu) et le Samba 7 Niederkorn se sont fait surprendre par Dragan Jurcevic et les Red Boys Aspelt.
On disputait la seizième journée de Ligue 1 ce dimanche, et dans cette dernière ligne droite, le FC Bettendorf, surtout, mais aussi le FC Nordstad ont réalisé les bonnes opérations du week-end. Pour le reste, les trois membres du Top 3, le Racing, le FC Differdange 03 et l'Amicale Clervaux se sont imposés de concert.
Antonio Vieira, en rouge, FC Differdange 03, et Miguel Oliveira, Futsal US Esch / Foto: Stéphane Guillaume