Changer d'édition

Futsal: Antonio Abreu a retrouvé le plaisir de jouer au Samba 7 ALSS
Sport 3 min. 06.02.2017 Cet article est archivé

Futsal: Antonio Abreu a retrouvé le plaisir de jouer au Samba 7 ALSS

Antonio Abreu: «J’ai contacté personnellement Domenico Laporta pour lui demander si je pouvais venir faire mes preuves à l’entraînement du Samba Seven»

Futsal: Antonio Abreu a retrouvé le plaisir de jouer au Samba 7 ALSS

Antonio Abreu: «J’ai contacté personnellement Domenico Laporta pour lui demander si je pouvais venir faire mes preuves à l’entraînement du Samba Seven»
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 3 min. 06.02.2017 Cet article est archivé

Futsal: Antonio Abreu a retrouvé le plaisir de jouer au Samba 7 ALSS

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Durant la trêve hivernale, Antonio Abreu est passé du FC Differdange 03 au Samba 7 ALSS Futsal, soit... d'un concurrent pour le titre à un autre. Depuis lors, il en a mis plein la vue à tous ses adversaires avec pas moins de neuf buts inscrits en quatre matches. Son ancien mentor, Filipe Costa, et son nouveau, Carlos Soares, évoquent ce transfert retentissant.

Durant la trêve hivernale, Antonio Abreu est passé du FC Differdange 03 au Samba Seven ALSS Futsal, soit... d'un concurrent pour le titre à un autre. Depuis lors, il en a mis plein la vue à tous ses adversaires avec pas moins de neuf buts inscrits en quatre matches. Son ancien mentor, Filipe Costa, et son nouveau, Carlos Soares, évoquent ce transfert retentissant.

Par Stéphane Guillaume

Antonio Abreu est un joueur atypique. Il est aussi doué balle au pied sur un parquet... qu’imprévisible à cause d’un tempérament de feu qui peut se transformer en montées brutales d'adrénaline.

Le joueur est capable du meilleur comme du pire. Comme son éviction du FC Differdange 03, par exemple, suite à un coup de sang, une porte de vestiaire en ayant d’ailleurs pris pour son grade. Suite à cette incartade, le comité differdangeois a pris la décision de ne plus compter sur lui.

«C’est un joueur que je respecte beaucoup et cela me fait de la peine qu’il soit parti. Mais il n’a pas respecté le code de conduite interne et, en raison de son attitude indisciplinée, on a dû trancher et on a donc pris la décision de le laisser partir au Samba Seven ALSS Futsal. Cependant, je lui souhaite beaucoup de réussite dans son nouveau club», relate  le responsable de la section futsal du FCD03, Filipe Costa.

Affilié au Samba Seven ALSS depuis début janvier, le joueur cartonne sous ses nouvelles couleurs jaunes, et il se démène comme un beau diable. Avec déjà neuf buts  à son actif en quatre matches - dont le penalty décisif lors du match de ce week-end face à Dudelange à quinze secondes du terme -, il se sent comme un poisson dans l’eau à Niederkorn.

«A Differdange, je manquais cruellement de temps de jeu, et pourtant, je m’entraînais comme un fou. J’ai finalement demandé au club de me laisser partir;  il a insisté pour que je reste encore quelques semaines, mais mes apparitions sur le parquet ne s’amélioraient pas. L’entraîneur ne me faisait toujours pas confiance», précise Antonio Abreu.

Après la décision du comité du FCD03, l'intéressé a proposé ses services au voisin du Samba Seven ALSS. «J’ai en effet contacté personnellement Domenico Laporta, le coach adjoint du Samba Seven ALSS, pour lui demander si je pouvais venir faire mes preuves à l’entraînement. Tout s’est bien passé, et le transfert entre les deux clubs a été entériné. Je remercie d’ailleurs Messieurs Laporta et Ramos, le président du Samba Seven, de m’avoir redonné l’opportunité de faire ce que j’aime, à savoir jouer au futsal.»

«Je préfère qu’il joue avec moi que contre moi»

Son nouvel entraîneur, Carlos Soares, se montre élogieux vis-à-vis d'un joueur qui lui avait déjà tapé dans l’œil par le passé. 

Carlos Soares, entraîneur de Samba Seven ALSS: «C’est le travail d’un entraîneur et du comité de savoir gérer les joueurs au caractère trempé»
Carlos Soares, entraîneur de Samba Seven ALSS: «C’est le travail d’un entraîneur et du comité de savoir gérer les joueurs au caractère trempé»
Photo: Stéphane Guillaume

«J’ai accepté Antonio dans mon groupe car c’est un joueur que j’admire. Déjà lors de la saison dernière, l’ALSS l’avait approché pour qu’il incorpore le club. Donc, nous ne sommes pas passés à côté de cette opportunité. Son style de jeu est intéressant comme pivot, en plus c’est un gaucher qui possède une bonne frappe et une bonne conservation de balle. Lors de ses deux premiers matches, il a inscrit sept buts. Je n’ai pas besoin d’en dire plus, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Maintenant, on va travailler pour qu’il s’intègre parfaitement avec nous et on va être champions tous ensemble», martèle Soares.

Un Carlos Soares qui tempère les avis négatifs sur le caractère dit difficile du joueur. «Du point de vue de son tempérament, je n’ai aucun souci avec lui. Il se montre irréprochable. C’est le travail d’un entraîneur et du comité de savoir gérer les joueurs au caractère trempé. Personnellement, je préfère qu’il joue avec moi que contre moi», conclut le cornac de Niederkorn.


Sur le même sujet

Dames: Bettembourg champion d’automne, l'Entente Wormeldange se paye Junglinster
Le Sporting Bettembourg a dû s’arracher mercredi soir pour obtenir une victoire (3-1) à l'Entente Rosport, qui lui permet de fêter le titre honorifique de champion d’automne. Dans le même temps, le champion en titre, Junglinster a concédé sa quatrième défaite de la saison face à son voisin, l’Entente Wormeldange/Munsbach/CSG.
Emma Kremer (Junglinster, en noir) et Marta Estevez (Entente Wormeldange/Munsbach/CSG, en blanc)
Futsal: Filipe Costa (FCD03): «Je me suis limogé moi-même»
Filipe Costa, l'entraîneur du FC Differdange 03, finaliste malheureux de la Coupe et du play-off titre, a décidé de rendre son tablier, après la défaite contre Munsbach, lundi en finale du play-off titre. Il explique ses raisons et parle de son futur au sein du club de la Cité de Fer.