Changer d'édition

Futsal /8es de finale de la Coupe de Luxembourg: Avantage aux Sudistes
Sport 3 min. 29.09.2015

Futsal /8es de finale de la Coupe de Luxembourg: Avantage aux Sudistes

Romain Timoshkin et Garnich ont pris la mesure de Steve Mendes Gomes et Clervaux au terme d'une rencontre à suspense..

Futsal /8es de finale de la Coupe de Luxembourg: Avantage aux Sudistes

Romain Timoshkin et Garnich ont pris la mesure de Steve Mendes Gomes et Clervaux au terme d'une rencontre à suspense..
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 3 min. 29.09.2015

Futsal /8es de finale de la Coupe de Luxembourg: Avantage aux Sudistes

Les huitièmes de finale de la Coupe du Luxembourg ont livré leurs verdicts. Six sudistes, Garnich, Niederkorn, Esch-Alzette, Differdange, Münsbach et Bettembourg, et deux nordistes, Colmar-Berg et Feulen, poursuivent l'aventure.

Les huitièmes de finale de la Coupe du Luxembourg ont livré leurs verdicts. Six sudistes, Garnich, Niederkorn, Esch-Alzette, Differdange, Münsbach et Bettembourg, et deux nordistes, Colmar-Berg et Feulen, poursuivent l'aventure.

Par Stéphane Guillaume

Un constat saute directement aux yeux après la soirée de dimanche où cinq matchs se sont disputé, les trois clubs nordistes sont passés à la trappe. Les 58 Boys Garnich sont parvenus à accrocher une victoire qui leur échappait depuis belle lurette face à une vaillante Amicale Clervaux Futsal.

«Je suis très content de notre première victoire et surtout de la performance de chacun de mes joueurs. Je suis confiant pour la suite, et j’espère qu’on va continuer comme ça.», déclare Dirk Jaeger, président de Garnich.

Le FC Differdange 03 n’a pas été tendre avec le deuxième nordiste en lice. Malgré un bon début, le FC Nordstad a ensuite perdu pied face au champion en titre et son jeu léché. «On a dominé les quarante minutes face à un adversaire pas encore en place tacitement, il nous a tout de même tenu en échec pendant les douze premières minutes de jeu. Après le 2-1, tout était plus facile», constate Filipe Costa, coach du FCD03.

C’est l’US Esch-Alzette qui s’est ensuite débarrassé du FC Wiltz 71, une première pour les bizuts nordistes qui ne restera pas dans les annales du club. «Un manque d’expérience et une certaine nervosité pour ce premier match officiel ont perturbé notre début de match. On a quand même eu des moments où on a bien joué mais le ballon ne voulait pas rentrer», estime Michael Santos, joueur de Wiltz.

Berdiano Gonçalves au pressing de Filipe Sampaio. Le Samba Seven a pris la mesure de l'Union Titus Pétange 11-3.
Berdiano Gonçalves au pressing de Filipe Sampaio. Le Samba Seven a pris la mesure de l'Union Titus Pétange 11-3.
Photo: Stéphane Guillaume

Dans les affrontements entre Sudistes, le  Samba Seven Niederkorn n’y a pas été de main morte avec l’Union Titus Pétange Futsal. «Une victoire logique contre une équipe volontaire de Pétange qui nous a tenu tête en première mi-temps en réduisant un retard de 3-0 à 3-2 en une minute. La deuxième mi-temps a été une bonne continuation de notre travail effectué depuis le début du mois d'août», avance Georges Ramos, directeur technique de Niederkorn.

L’AS Sparta Dudelange n’a pas eu la vie facile face à l’ALSS Futsal Münsbach, les Dudelangeois peuvent s’en vouloir d’avoir gâché des opportunités de but avec quatre dix mètres galvaudés suite à un abus de fautes visiteuses. «C’était un match  disputé. Contre une équipe expérimentée, notre jeune équipe s'est bien défendue et a joué le match au coude à coude» selon le président dudelangeois Daniel Marques.

Lundi, ce sont trois matchs passionnants qui ont clôturé ces huitièmes de finale. Le tenant du trophée, le SC Bettembourg, a eu chaud face au RAF Differdange mais il s’impose tout de même avec quatre buts dans les derniers instants.

Jo Kieffer et Bettembourg ont souffert pour venir à bout de Pedro Miguel Garcia et Differdange. Les tenants du titre ont fait la différence en fin de match.
Jo Kieffer et Bettembourg ont souffert pour venir à bout de Pedro Miguel Garcia et Differdange. Les tenants du titre ont fait la différence en fin de match.
Photo: Stéphane Guillaume

Futsal Wilwerwiltz - Futsal All Stars Colmar-Berg n’était pas conseillé aux cardiaques car la qualification s’est décidée dans les dernières minutes. «Dommage que l'arbitrage n'était pas à la hauteur, chaque équipe a fait un super match», clame Cédric Tronci, le président de Colmar-Berg.

Enfin les Golden Crows Feulen se qualifient au terme d’un match intense face au SC Bettendorf. «C’est une grosse surprise car c’est une des meilleures équipes que j’ai rencontrées depuis cinq mois. Un match très intense et le nombreux public était satisfait du spectacle», conclut Christian Dawance, coach de Feulen.

Les résultats

58 Boys Garnich - Amicale Clervaux Futsal  11-10

Samba Seven Niederkorn - Union Titus Pétange Futsal 11-3

FC Wiltz 71 - US Esch-Alzette 1-9

FC Differdange 03 - FC Nordstad 8-2

AS Sparta Dudelange - ALSS Futsal Münsbach 4-9

Futsal Wilwerwiltz - Futsal All Stars Colmar-Berg 4-5

Golden Crows Feulen - SC Bettendorf 10-8

RAF Differdange - SC Bettembourg 2-8

Interview de Paulo Aguiar président du RAF Differdange



Sur le même sujet

Futsal / Championnat: Esch et Nordstad s'imposent au forceps
Dans cette sixième journée de championnat, Bettendorf, en série A, a pris la tête. Clervaux et Nordstad s'imposent. En série B, Esch confirme sa quatrième place et les deux formations de Differdange ont remporté leur match. Bettembourg - Münsbach reste au programme pour ce jeudi.
Carlos Lopes (Futsal All Stars Colmar-Berg) pressé par Steve Ackels (Futsal Nordstad)