Changer d'édition

Futsal / 8e journée de Championnat: Bettembourg lâche du lest, Wiltz méritait mieux
Sport 6 min. 01.12.2015

Futsal / 8e journée de Championnat: Bettembourg lâche du lest, Wiltz méritait mieux

Ricardo Silva (58 Boys Garnich, en blanc), résiste à David Gonçalves da Cruz (FC Wiltz 71)

Futsal / 8e journée de Championnat: Bettembourg lâche du lest, Wiltz méritait mieux

Ricardo Silva (58 Boys Garnich, en blanc), résiste à David Gonçalves da Cruz (FC Wiltz 71)
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 6 min. 01.12.2015

Futsal / 8e journée de Championnat: Bettembourg lâche du lest, Wiltz méritait mieux

Sept des huit matches de la huitième journée de championnat ont livré leur verdict. En Série A. Clervaux confirme son leadership, Nordstad et Wilwerwiltz s’imposent encore, et Garnich renoue avec le succès. En Série B. Differdange, Esch et Niederkorn continuent sur leur lancée.

Sept des huit matches de la huitième journée de championnat ont livré leur verdict. En Série A. Clervaux confirme son leadership, Nordstad et Wilwerwiltz s’imposent encore, et Garnich renoue avec le succès. En Série B. Differdange, Esch et Niederkorn continuent sur leur lancée.

Par Stéphane Guillaume

SÉRIE A: Garnich passe par un trou de souris

L’Amicale Clervaux Futsal affrontait dimanche soir le Futsal All Stars Colmar-Berg, qui ne disposait encore que de... trois joueurs à dix minutes du début du match, les deux derniers arrivant tout juste pour débuter la rencontre, remportée (8-4) par le leader Clervallois.

«Mon équipe n'était pas été vraiment dedans. Ce n’était pas un bon jour, vu la piètre qualité de notre prestation. Mais à la fin, la seule chose qui compte, ce sont les trois points: l'objectif a été atteint. Je souhaite bonne chance à Colmar-Berg pour le reste du championnat; je trouve triste leur situation actuelle, mais bon, j'espère qu'ils trouveront une solution pour stabiliser le club et l'aider à redevenir ce qu'il a été dans le passé», raconte Filipe Fonseca, le président de Clervaux , qui évoque un trop plein de confiance au sein de son effectif.

Steve Mendes (Amicale Clervaux, en orange), tente de chiper le ballon à Rui Oliveira (Colmar-Berg)
Steve Mendes (Amicale Clervaux, en orange), tente de chiper le ballon à Rui Oliveira (Colmar-Berg)
Photo: Stéphane Guillaume

«S'échauffer et voir l’adversaire jouer à trois avec le ballon, tandis que deux autres joueurs de l’équipe adverse arrivent au moment du coup de sifflet initial: on ne peut pas le croire, peut-être, mais cet état de fait nous a insufflé un trop plein de confiance.»

Les 58 Boys Garnich sont passés par un trou de souris (7-6) face au FC Wiltz 71, qui méritait sans doute le point du partage. Garnich peut remercier le bon vieux serviteur du club, Ivan Milosevic, rentré à la pause alors que le score était de 2-1, et qui a planté un quintuplé pour offrir la victoire à ses couleurs.

Alessio Gaggioli était un vice-président heureux après ce match: «Wiltz nous a posé beaucoup de problèmes, on ne s’attendait pas à avoir une telle adversité et c’est bien d’avoir des matches de la sorte. Nous avons bien joué le coup, mais je trouve qu’à certains moments, les joueurs de Wiltz passaient un peu trop facilement. Mais dans l’ensemble, je suis très satisfait. Milosevic a fait la différence, c’est bien pour lui car cela faisait longtemps qu’on l’attendait à ce niveau. Il est de retour et c’est un plus pour nous.»

Joao Silva, le gardien des 58 Boys Garnich, s'interpose devant David Gonçalves da Cruz (FC Wiltz 71)
Joao Silva, le gardien des 58 Boys Garnich, s'interpose devant David Gonçalves da Cruz (FC Wiltz 71)
Photo: Stéphane Guillaume

Le Futsal Nordstad n’a plus connu la défaite depuis la 5e journée de championnat. Avec ce troisième succès de rang face au FC Bettendorf (11-7), il se place en embuscade à la deuxième place du classement général. Tiago Gomes, joueur blessé mais présent parmi les spectateurs, estime que la victoire est méritée; «Je crois que notre victoire est tout a fait méritée. Je ne veux pas dire que Bettendorf a mal joué, car on connaissait déjà leurs qualités à jouer au futsal, mais on avait une revanche a prendre sur le match aller (défaite 9-4, ndlr). Le résultat est juste à mon avis, on a pris trois points très importants contre une grande équipe du Nord.»

Le Futsal Wilwerwiltz continue aussi sur un rythme d’enfer. Il est venu a bout des Golden Crows Feulen (8-7), et se trouve maintenant à la troisième place, à égalité de points avec Nordstad, qui dispose d'une meilleure différence de buts. Avec seize points dans la besace, le Top 4 est à portée de main.

Miguel da Silva, le capitaine de Wilwerwiltz, résume ce match: «La première mi-temps était bien disputée dans l’ensemble, avec de bonnes combinaisons des deux côtés. On est rentré aux vestiaires avec un score de 2-2. On a bien recommencé et on a géré le match; on avait le contrôle de tout et on menait 5-2 après dix minutes de jeu. Mais, à deux minutes de la fin, Feulen menait 6-7. On a puisé dans nos dernières forces et renversé la situation, 7-8 score final. Feulen a une jeune équipe, qui est bien compacte. Ils nous ont posé beaucoup de problèmes, mais on était plus forts et on l'a démontré aujourd’hui, même si l’arbitrage était complètement contre nous …»

SÉRIE B: Pétange en progrès, mais pas encore vainqueur

Futsal US Esch - SC Bettembourg (5-4) fut un match intéressant sous tous rapports. Les nombreux spectateurs ont pu assister à un spectacle indécis et palpitant, du début jusqu’à la fin. La différence s'est faite à... quinze secondes du buzzer. Sergio Rodrigues, le vice-président eschois, apporte son regard sur ce match dans l’interview (séquence audio) ci-après.

Le FC Differdange 03 n’a pas dû forcer son talent pour venir à bout du RAF Differdange (10-4). Tout était déjà dit à la pause, avec un score de 8-0, la seconde période étant gérée à la guise du champion en titre.

Marco Sousa (US Esch, en bleu) devant Joe Monteiro da Veiga (SC Bettembourg)
Marco Sousa (US Esch, en bleu) devant Joe Monteiro da Veiga (SC Bettembourg)
Photo: Stéphane Guillaume

Filipe Costa, l'entraîneur du FCD03, a pu effectuer quelques essais dans ce duel. «C'est une victoire méritée, dans un match où nous avons opté pour un nouveau style de jeu, et cela a bien fonctionné. Une fois le score de 8-0 acquis à la mi-temps, nous avons pu essayer de nouvelles choses, notamment en faisant jouer les joueurs à des postes encore inconnus. Mais nous avons trois grosses rencontres d'affilée à présent: Esch, Bettembourg et Münsbach. Il était donc important pour nous de remporter ces trois points.»

L’Union Titus Pétange Futsal a à nouveau offert une résistance farouche à la Samba Seven Niederkorn (4-8). Les progrès sont notoires, mais ce n’était pas encore assez pour accrocher une formation niederkornoise bien plus expérimentée.

Le président de Pétange, Luis Gonçalves, note les progrès de son ossature. «Je pense que c'était un bon match de la part de tout le monde (Samba, arbitres, et nous-mêmes). Comme souvent, cela s'est joué sur des petits détails. C’était 2-4 à la pause, mais nous avons tout de même corrigé pas mal de choses ces derniers temps. Je le redis: on a une équipe assez jeune, dont la plupart des joueurs n'avaient aucune base du futsal. Je pense, qu'en gros, mes joueurs ont fait un assez bon match. Mais la victoire n'était pas encore pour cette fois-ci, malheureusement!».

LES RÉSULTATS DE LA 8e JOURNÉE

Série A

Amicale Clervaux Futsal - Futsal All Stars Colmar-Berg 8-4

58 Boys Garnich - FC Wiltz 71 7-6

Futsal Nordstad - FC Bettendorf 11-7

Futsal Wilwerwiltz - Golden Crows Feulen 8-7

Série B

FC Differdange 03 - RAF Differdange 10-4

Futsal US Esch - SC Bettembourg 5-4

Union Titus Pétange Futsal - Samba Seven Niederkorn 4-8

Jeudi à 20 heures: ALSS Futsal Münsbach - AS Sparta Dudelange


Sur le même sujet

Futsal / Championnat: Esch et Nordstad s'imposent au forceps
Dans cette sixième journée de championnat, Bettendorf, en série A, a pris la tête. Clervaux et Nordstad s'imposent. En série B, Esch confirme sa quatrième place et les deux formations de Differdange ont remporté leur match. Bettembourg - Münsbach reste au programme pour ce jeudi.
Carlos Lopes (Futsal All Stars Colmar-Berg) pressé par Steve Ackels (Futsal Nordstad)