Changer d'édition

Futsal / 12e journée de championnat: Samba Seven revit, Bettendorf et Nordstad assurés du Top 4
Sport 5 min. 09.02.2016

Futsal / 12e journée de championnat: Samba Seven revit, Bettendorf et Nordstad assurés du Top 4

Ilija Palamarevic (Colmar-Berg, en blanc) s'insinue entre Tiago Gomes et Hernani Lopes Rodrigues (Nordstad)

Futsal / 12e journée de championnat: Samba Seven revit, Bettendorf et Nordstad assurés du Top 4

Ilija Palamarevic (Colmar-Berg, en blanc) s'insinue entre Tiago Gomes et Hernani Lopes Rodrigues (Nordstad)
Photo: Stéphane Guillaume
Sport 5 min. 09.02.2016

Futsal / 12e journée de championnat: Samba Seven revit, Bettendorf et Nordstad assurés du Top 4

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
La Série A a déjà accouché de tous ses verdicts à l'occasion de la 12e journée de championnat: Clervaux, Bettendorf et Nordstad ont gagné et blindé leur participation aux play-offs. Pour Wilwerwiltz, il faudra encore patienter. En Série B, Samba Seven et Differdange 03 s’imposent tous les deux. Il restera encore deux matches à disputer ce jeudi.

La Série A a déjà accouché de tous ses verdicts à l'occasion de la 12e journée de championnat: Clervaux, Bettendorf et Nordstad ont gagné et blindé leur participation aux play-offs. Pour Wilwerwiltz, il faudra encore patienter. En Série B, Samba Seven et Differdange 03 s’imposent tous les deux. Il restera encore deux matches à disputer ce jeudi.

Par Stéphane Guillaume

Série A: Garnich sombre, mais n'abdique pas

Le FC Wiltz 71 a offert une résistance acharnée à l’Amicale Clervaux, le leader. C’était le jour et la nuit comparé au match aller, qui s’était soldé sur un... 25-2 en faveur des Clervallois. Mais Wiltz a tout de même dû courber l’échine lors de la seconde période.

Michael Santos, le gardien de but wiltzois, a un goût de trop peu: «On est rentrés très fort en début de match, ainsi qu'en deuxième mi-temps. Nous avons marqué très rapidement, mais malheureusement, le manque de concentration à certains moments du match nous a lésés. Nous avons cependant affiché une belle attitude sur le terrain face un adversaire de renom, et je dirais même qu'on méritait plus à l'issue de ce match.».

Bryan Nascimento de Araujo (Amicale Clervaux, en orange) brûle la politesse à Ben Gasper, du FC Wiltz
Bryan Nascimento de Araujo (Amicale Clervaux, en orange) brûle la politesse à Ben Gasper, du FC Wiltz
Photo: Stéphane Guillaume

La série noire continue pour les 58 Boys Garnich: ils ont subi ce week-end face à Wilwerwiltz leur quatrième défaite de rang.

Malgré cette désillusion, le coach Gerson da Silva Santos reste déterminé et compte bien ne pas sombrer et mener les 58 Boys à bon port dans la future Division 1: «Après cinq minutes de jeu, on menait 2-0. Puis, Wilwerwiltz s'est remis en selle et, après avoir inscrit le premier but, c'était déjà fini pour nous. Les 58 Boys ne sont plus parvenus à construire leur jeu et l'adversaire menait déjà 2-6 à la pause. Avec une fois encore l'obligation de courir plus que notre adversaire, mais c'était déjà trop tard. On se prend but après but et on doit accepter le score final de 6-11. Wilwerwiltz a mieux joué, c'est sûr. De notre côté, le manque de concentration, de motivation, et surtout,  d'expérience de la plupart des joueurs s'est avéré crucial. La preuve en est avec le classement général. Encore deux matches à disputer, mais pour ma part, je n’abandonnerai  jamais et j'afficherai toujours avec le même esprit compétitif. Maintenant et jusqu'à la fin du championnat, je me concentre déjà sur les play-offs. C'est notre dernier espoir afin de préparer l'équipe pour son ultime défi.».

Le FC Bettendorf s'est assuré une victoire indispensable face aux Golden Crows Feulen, qui lui collaient au train au classement avant cette joute. Avec désormais six points d’avance, le Top 4 est quasiment assuré pour la bande à Nuno Miguel, qui a su faire la différence dans le premier acte, au terme duquel le score était déjà de 5-1.

«On a été la meilleure équipe sur le terrain en première mi-temps et on a bien dominé le jeu. En deuxième période, on a su conserver notre beau jeu, puis on a levé le pied de l'accélérateur tout en continuant à bien jouer.»

Dans le duel entre les deux formations nordistes les plus anciennes de ce championnat, le Futsal Nordstad n’a fait qu’une bouchée du Futsal All Stars Colmar-Berg, qui présentait, pour une fois, un noyau étoffé, dans un match joué sur un train de sénateur.

Toute la maîtrise en mouvement de Frederico Esteves Ferreira (Futsal Nordstad, en noir) sous les yeux d'Ilija Palamarevic (All Stars Colmar-Berg)
Toute la maîtrise en mouvement de Frederico Esteves Ferreira (Futsal Nordstad, en noir) sous les yeux d'Ilija Palamarevic (All Stars Colmar-Berg)
Photo: Stéphane Guillaume

Cédric Tronci, le président de Colmar-Berg, revient sur ce débat. «Ce ne fut pas un match facile pour nous, vu que nous alignions beaucoup de jeunes joueurs. On essaie de faire jouer des jeunes, mais on éprouve certaines difficultés à pouvoir réunir un noyau conséquent à chaque match. Du point de vue du résultat brut, il n’y a pas grand-chose à dire, car Nordstad était mieux que nous. Maintenant, on va se concentrer sur les play-offs et tenter de sauver notre peau en Division 1.»

Série B: la bonne affaire du Samba Seven

Le Samba Seven était en fâcheuse posture avant la trêve hivernale. Depuis lors, le club de Niederkorn a remporté ses deux derniers matches et se relance même dans la bataille pour la quatrième place, puisqu'il pointe à présent à deux petites longueurs de l'US Esch, qu'il a dominée (2-1).

Nelson Fragoso, le coach de Samba Seven, était bien sûr aux anges. «Je tiens tout d’abord à féliciter tous mes joueurs, on a fait une prestation quasi parfaite. On a très bien défendu, et Esch n'est pas parvenu à percer notre défense. En première mi-temps, nous avons galvaudé trois occasions franches, et Esch a un dix mètres sans mur qui est détourné par notre gardien. En seconde mi-temps, Esch a joué plus haut, mais nous sommes parvenus à rester bien en place. On a marqué les premiers, puis on est resté très concentrés, avant d'enchaîner avec le deuxième but grâce à un gros travail de Helton Varela Ribeiro. L'US Esch a réduit le score à deux minutes de la fin sur une perte de balle. Je souligne tout particulièrement la combativité de mes joueurs, qui y ont cru du début jusqu’à la fin et ont très bien joué le coup tactiquement.»

L’Union Titus Pétange Futsal a offert une belle résistance au FC Differdange 03. Malheureusement pour la lanterne rouge, qui a démontré qu’elle valait mieux que sa dernière place, la défaite était tout de même au rendez-vous à la fin d’une rencontre assez intense et riche en occasions de buts.

Filipe Sampaio, de l'Union Titus Pétange (en blanc) tente de s'infiltrer entre les Differdangeois Fabio Ferreira (à g.) et Daniel Vieira
Filipe Sampaio, de l'Union Titus Pétange (en blanc) tente de s'infiltrer entre les Differdangeois Fabio Ferreira (à g.) et Daniel Vieira
Photo: Stéphane Guillaume

Diogo Costa, l'entraîneur des gardiens pétangeois, reconnaît néanmoins la supériorité de l'adversaire. «Differdange 03 est le champion en titre, et on le savait que cela allait être compliqué. Le score n’était que de 1-2 à la pause. On a eu la possibilité de revenir à égalité, mais quant le FCD03 a inscrit le troisième but, cela commençait à devenir difficile pour nous. On a essayé de les pousser à la sixième faute, pour obtenir un dix mètres sans mur, mais sans succès.» 

LES RÉSULTATS DE LA 12e JOURNÉE

  • Série A

FC Wiltz 71 - Amicale Clervaux Futsal 6-11

58 Boys Garnich - Futsal Wilwerwiltz 6-12

FC Bettendorf - Golden Crows Feulen 7-3

Futsal Nordstad - Futsal All Stars Colmar-Berg 11-2

  • Série B

Samba Seven Niederkorn - Futsal US Esch 2-1

Union Titus Pétange Futsal - FC Differdange 03 1-5

Jeudi à 20 heures: ALSS Futsal Münsbach - SC Bettembourg

Jeudi à 21 heures: AS Sparta Dudelange - RAF Differdange


Sur le même sujet

Futsal: Niederkorn et Wilwerwiltz s'adjugent les derbys
Cinq matches ont été disputés au cours de la 13e journée de championnat de futsal. Clervaux, en série A, s'est assuré la première place alors que Nordstad est toujours deuxième et Wilwerwiltz a composté son billet pour les play-offs. En série B, Esch et Niederkorn se sont offert des victoires de prestige. Les trois derniers verdicts tomberont ce jeudi soir.
Denis Teixeira da Fonseca et Sergio Oliveira Soares ont remporté le derby du Nord avec le Futsal Wilwerwiltz face au FC Wiltz 71 de Nihad Nurkovic.