Changer d'édition

Football / Zoom sur l'adversaire du Luxembourg: Biélorussie: une génération perdue
Sport 2 min. 08.09.2015 Cet article est archivé

Football / Zoom sur l'adversaire du Luxembourg: Biélorussie: une génération perdue

La Biélorussie reste sur un revers concédé en Ukraine 3-1.

Football / Zoom sur l'adversaire du Luxembourg: Biélorussie: une génération perdue

La Biélorussie reste sur un revers concédé en Ukraine 3-1.
Photo: AFP
Sport 2 min. 08.09.2015 Cet article est archivé

Football / Zoom sur l'adversaire du Luxembourg: Biélorussie: une génération perdue

On la disait solide et expérimentée, on l'a vue fébrile et submergée. Samedi soir, la Biélorussie a perdu toutes ses chances de qualification pour l'Euro 2016 dès la fin de la première mi-temps à Lviv face à l’Ukraine (1-3), plus hargneuse et déterminée.

On la disait solide et expérimentée, on l'a vue fébrile et submergée. Samedi soir, la Biélorussie a perdu toutes ses chances de qualification pour l'Euro 2016 dès la fin de la première mi-temps à Lviv face à l’Ukraine (1-3), plus hargneuse et déterminée.

par Guillaume Balout

Demain mardi à Borisov, le Luxembourg peut donc s’attendre à un adversaire moins mobilisé, moins crispé aussi, seulement préoccupé par la défense symbolique de sa quatrième place : les deux sélections ne sont départagées qu’à la différence de buts.

Depuis le match aller (1-1) il y a un an au stade Josy-Barthel, le changement le plus notable dans le camp ex-soviétique est le remplacement du sélectionneur Georgi Kondratiev par Aleksansdar Khatskevitch. Ancien milieu de terrain du dernier Dynamo Kiev (1997-2002) de Valeri Lobanovski, le technicien de 41 ans a gardé le schéma en 4-4-2 à plat de son mentor ukrainien qui devrait trancher avec le système en 4-1-4-1 de son prédécesseur.

L'un comme l'autre s’appuient toutefois sur de nombreux joueurs issus du BATE Borisov et du Dinamo Minsk, clubs habitués aux rendez-vous internationaux : le premier, champion de Biélorussie depuis 2006, participe une nouvelle fois à la phase de poules de la Ligue des champions, le second rejoint celle de la Ligue Europa pour la deuxième année consécutive, et tous les deux écrasent actuellement le championnat local.

Kornilenko, buteur en confiance

Cet été, Borisov a réussi à faire revenir Aleksandar Hleb au pays. L’ancien ailier d’Arsenal, moins heureux ensuite à Barcelone, demeure un précieux et élégant meneur malgré ses 34 ans. Il peut aussi bien agir sur le côté gauche que dans un rôle plus central voire comme attaquant de soutien, rôle qui est plutôt le sien en sélection aux côtés de Sergei Kornilenko.

La Biélorussie mise sur les talents de buteur de Sergei Kornilenko pour écarter le Luxembourg.
La Biélorussie mise sur les talents de buteur de Sergei Kornilenko pour écarter le Luxembourg.
Photo: AFP

Auteur du but biélorusse sur penalty samedi, l’attaquant du Krylia Sovetov Samara avait inscrit un doublé, une semaine plus tôt, contre le Zenit Saint-Pétersbourg (3-1) dans un championnat russe où il en est déjà à trois réalisations depuis le début de la saison. Entouré par Igor Stasevitch (Borisov), remuant et opportuniste ailier droit, et Timofei Kalachev (Rostov), bon technicien, l’ancien buteur du Dnipro Dnipropetrovsk est l’homme en forme de la Biélorussie.

Tous ces joueurs, ou presque, sont aujourd’hui trentenaires, révélant un réel problème de renouvellement de génération. La liste d’Aleksandar Khatskevitch ne compte ainsi que quatre membres de la prometteuse équipe parvenue à la troisième place de l’Euro 2011 avec les Espoirs - Mikhail Sivakov, Egor Filipenko, Stanislav Dragun, Mikhail Gordeichuk -, ce qui préfigure de laborieux éliminatoires du Mondial 2018. Le Luxembourg, encore placé dans la même poule que la Biélorussie, en sera le premier témoin.


Sur le même sujet