Changer d'édition

Football: Yéyé fait swinguer Differdange
Sport 4 min. 16.10.2015 Cet article est archivé

Football: Yéyé fait swinguer Differdange

Almeida devant Ferino. Le FCD03 parviendra à ses fins mais le Progrès aurait mérité le partage des points.

Football: Yéyé fait swinguer Differdange

Almeida devant Ferino. Le FCD03 parviendra à ses fins mais le Progrès aurait mérité le partage des points.
Photo: Ferannd Konnen
Sport 4 min. 16.10.2015 Cet article est archivé

Football: Yéyé fait swinguer Differdange

Pour la quatrième fois consécutivement le FC Differdange 03 est venu s'imposer sur la pelouse du Progrès, ce vendredi soir en ouverture de la 9e journée de BGL Ligue. Le derby de la Cité du Fer est tombé dans l'escarcelle des hommes de Marc Thomé grâce à un exploit individuel.

Pour la quatrième fois consécutivement le FC Differdange 03 est venu s'imposer sur la pelouse du Progrès, ce vendredi soir en ouverture de la 9e journée de BGL Ligue. Le derby de la Cité du Fer est tombé dans l'escarcelle des hommes de Marc Thomé grâce à un exploit individuel.

Le match et sa note: un derby vaut pour son engagement mais pas seulement. Le Progrès et le FC Differdange 03 ont attendu une grosse mi-temps pour enfin offrir aux 1643 spectateurs présents au stade Jos Haupert une qualité de jeu digne de ce nom. Etait-ce la faute d'une trop longue trêve internationale, toujours est-il que les visiteurs étaient les mieux en place tactiquement alors que les Jaunes se montraient les plus pressant sur le but d'un Weber qui allait se montrer intraitable au cours de cette rencontre mais devait souffler un bon coup lorsque Bouzid croisait trop une reprise quasiment à bout portant suite à un coup de Thill (19e). Bukvic, pas heureux sur ce coup, s'était bien raté.

Le grand défenseur differdangeois avait été préféré à Siebenaler pour contrer le grand Rossini dans la surface. Mais l'attaquant belge, qui revient de blessure, n'aura  pas vraiment l'occasion de se mettre en évidence mis à part en seconde période lorsqu'il ratera une reprise sur le deuxième corner de sa formation (54e).

Un Menaï, touché et en tribune, ou un Rougeaux, pas retenu, aurait sans doute fait un bien fou à une formation niederkornoise bien maladroite en phase de conclusion et réduite à dix lorsque Bouzid écopait d'un deuxième carton jaune juste avant la rentrée aux vestiaires.

Le Progrès laisse passer sa chance

Paradoxalement, c'est à la reprise que le Progrès allait enfin se lâcher. Le club d'Olivier Ciancanelli aurait même pu - certainement dû - être crédité d'un penalty pour une main dans la surface de May (49e), mais M. Bourgnon ne sanctionnait pas le geste fautif du capitaine differdangeois.

Ce coup du sort n'explique pourtant pas le gros raté de Sébastien Thill, à l'heure de jeu, lorsque sur un service de Cassan qui avait "mouché" Martin, côté droit, le jeune international ne trouvait pas le cadre-. Par contre, Garos, lui trouvait le cadre et de belle manière soixante seconde plus tard. Le natif de Rouen avait pris sa chance à 25 mètres mais Weber s'était détendu avec classe pour repousser le danger en corner.

Cette frappe du milieu défensif niederkornois était la première frappe cadrée du match...

Le Progrès venait de laisser passer sa chance et plus rien ne tournera en faveur des Jaune et Noir. A commencer par l'intenable Yéyé qui appuyait là où ça fait mal en slalomant dans la défense de Flauss, en déposant Soares au passage, pour aller glisser le ballon hors de portée du gardien français (0-1, 73e).

Differdange avait fait le plus dur. Le Progrès jetait toutes ses forces offensives dans la bataille, manquait une balle d'égalisation par Poinsignon, pas assez précis dans sa frappe (78e),  et terminait même le match à neuf à la suite d'un second carton jaune-rouge adressé cette fois-ci à Ramdedovic (80e).

Le derby avait choisi son camp. Pour la quatrième fois en quatre saisons, le FCD03, plus réaliste, raflait la mise sur la pelouse du stade Haupert.

La note de 9/20 vient sanctionner un match engagé, parfois très viril, mais assez pauvre techniquement.

Le fait du match: en écopant d'un second carton jaune pour une faute de main tout à fait évitable, juste avant la pause, Ismael Bouzid n'a pas rendu service à ses partenaires. Une faute de débutant pour un joueur pourtant très expérimenté et qui avait déjà écopé de la même sanction cette saison contre Rumelange.

L'homme du match: un éclair dans la nuit niederkornoise. Au milieu des imprécisions et des déchets techniques, Jordan Yéyé a apporté la lumière sur ce derby en même temps que les trois points à sa formation en s'offrant un slalom de toute beauté dans la défense locale. C'est aussi lui, en partant au but, qui provoque l'expulsion de Dzenid Ramdedovic à la 80e minute de jeu.

Ils ont dit

Progrès Niederkorn - FC Differdange 03 0-1

Stade Jos Haupert, pelouse, arbitrage de M. Bourgnon assisté de MM. Mateus Santos et Mantero, 1643 spectateurs. Mi-temps : 0-0.

Le but:  Yéyé (73e).

Corners : Progrès 4 (1+3) ; Differdange 1  (1+0).

Cartons jaunes : Bouzid (12e,  faute su Almeida), Ferino (55e faute sur Luisi), Ramdedovic (70e, faute sur Franzoni), S. Thill (90+2, faute sur Luisi) pour le Progrès; May (25e, faute sur Ferino) et Martin (51e, faute sur Ferino) pour Differdange.

Carton jaune-rouge: Bouzid (45+1, main volontaire), Ramdedovic (82e, faute sur Yéyé qui partait au but).

PROGRÈS (4-2-3-1): Flauss ; Ferino, Dog (70e, O. Thill), Bouzid (cap.), Soares ; Ramdedovic, Garos ; Cassan (68e Bossi), S. Thill, Poinsignon ; Rossini (76e Cunha).

Joueurs non utilisés : Machado ; Fiorani.

Entraîneur : Olivier Ciancanelli.

DIFFERDANFE 03 (4-3-3): Weber ; Franzoni, Martin, Bukvic, Rodrigues; Yéyé, May (cap.) (62e Bettmer), Jänisch ; Almeida (40e Luisi), Er Rafik, Caron (51e , P. Ribeiro).

Joueurs non utilisés : Schaab ; Siebenaler.

Entraîneur : Marc Thomé.


Sur le même sujet

Football / BGL Ligue: Le Progrès une nouvelle fois accroché
Après sa déroute differdangeoise de la semaine passée, le Racing recevait un Progrès Niederkorn qui a besoin de points pour rester dans la course à l'Europe. Un match accroché au final et qui a vu le Progrès partager une nouvelle fois les points sur le score de 2-2.
Les Racingmen Nenad Dragovic (g.) et Fine Bop (d.) essayent de stopper Mickael Garos.
Football: La bonne opération du Progrès
Le Progrès, qui a encore manqué son entame de match, s'est fait surprendre par Strassen mais est parvenu à arracher un précieux succès face au promu sur le score de 4-2. Un résultat qui lui permet de passer son adversaire du jour au classement pour prendre la cinquième place et revenir à un point de la Jeunesse.
Dzenid Ramdenovicet ses partenaires du Progrès ont pris la cinquième place à l'UNA Strassen d'Edis Agovic.
Football: Opportuniste, Differdange fait chuter le Progrès
En s'imposant face au leader sur le score de 3-1, le FC Differdange 03 est revenu à un point de son voisin qui a perdu, ce dimanche au cours de la sixième journée de championnat, son brevet d'invincibilité. Zimmer avait pourtant ouvert le score dès la troisième minute, mais l'opportunisme de Er Rafik, Ribeiro et Caron a fait la différence pour les Rouges.
Le coup franc indirect de Caron transperce le mur niederkornois: 3-1 pour Differdange.