Changer d'édition

Football / Vendredi en Ligue 2: Le FC Metz déjoue puis revit face à Clermont
Yeni N'Gbakoto a relancé les Messins en réduisant l'écart à la 78e minute.

Football / Vendredi en Ligue 2: Le FC Metz déjoue puis revit face à Clermont

Photo: Michel Dell'Aiera
Yeni N'Gbakoto a relancé les Messins en réduisant l'écart à la 78e minute.
Sport 4 min. 16.10.2015

Football / Vendredi en Ligue 2: Le FC Metz déjoue puis revit face à Clermont

En manque de tout, le FC Metz a vacillé (0-2) puis repris des couleurs (2-2) face à Clermont ce vendredi soir. Une nouvelle soirée poussive après l'échec concédé face à Nîmes (1-2). Cette fois, il va falloir que le staff technique mosellan se penche très rapidement sur un problème majeur: l'absence d’un attaquant de qualité au sein de l’effectif grenat.

En manque de tout, le FC Metz a vacillé (0-2) puis repris des couleurs (2-2) face à Clermont ce vendredi soir. Une nouvelle soirée poussive après l'échec concédé face à Nîmes (1-2). Cette fois, il va falloir que le staff technique mosellan se penche très rapidement sur un problème majeur: l'absence d’un attaquant de qualité au sein de l’effectif grenat.

Par Hervé Kuc

Le match et sa note

La douche froide puis une petite éclaircie. Le FC Metz a déjoué dès les premières minutes et la punition est tombée très rapidement. Diedhiou et les Clermontois ont profité des largesses de leurs adversaires pour gifler la formation dirigée par José Riga (0-1, 6e). Balliu et Toussaint pêchant dans le marquage. Une entame poussive et un reste de première période d'une faiblesse qui a fait froid dans le dos aux 10.650 courageux de Saint-Symphorien.

Logiquement, Clermont a doublé la mise sur un coup franc repoussé par Oberhauser mais repris par Hunou dans les filets messins (0-2, 34e). Dominé dans le jeu et dans l’envie, le FC Metz a repris des couleurs dans les vingt dernières minutes lorsque Clermont a vu son capitaine Avinel se faire expulser (63e). Une infériorité numérique qui a permis à N’Gbakoto de tenter une frappe enroulée en pleine surface, déviée par la défense adverse, qui a fini sa course dans le petit filer de Clermont (1-2, 78e).

Mieux, Balliu, d’une jolie reprise lointaine a permis aux Messins de revenir dans une partie très mal engagée (2-2, 85e) et de sauver l'essentiel. Malgré tout, les carences dans le jeu grenat sont trop importantes pour apprécier pareille prestation. Un petit 10/20 qui sanctionne une équipe mosellane qui commence à inquiéter.

Les joueurs et leur note

Comment noter avec objectivité une équipe qui évolue en plein brouillard? Les Messins n'y sont plus, le bateau commence à tanguer mais le point du nul a évité le pire. Oberhauser (5/10) n’a rien à se reprocher et une nouvelle fois, le gardien grenat a été délaissé par sa défense.

Balliu (5) a sauvé sa partie en offrant un point à sa formation, Gomes (4) cherche encore ses marques. Dans l'axe, Toussaint a peiné (3,5), Palomino (5) a lui essayé de colmater les brèches. Au milieu, Mandjeck (4) vaut par son physique mais manque de vitesse lorsqu’il s’agit de se tourner vers l’avant. Santos (4) n'arrive pas à hausser sa vitesse de jeu, Lejeune (4,5) a tenté de secouer le cocotier mais n'a pu animer une formation en souffrance. Candéias (3,5) est une énigme: quelle est sa véritable valeur? N’Gbakoto (5,5) a tenté et a permis à son équipe de ne pas sombrer en marquant un but qui a tout relancé.

En attaque, le jeune Diallo (4,5) a essayé de se débattre en première ligne et a laissé sa place au doué Gbaklé (5,5) qui a apporté beaucoup de fraicheur au jeu mosellan.

Jeu, «CogiTraining» et attaquants

José Riga l’avait annoncé lors de sa venue: «J’aime que ma formation puisse avoir la possession du ballon et s’efforce de produire du beau jeu.» Les souhaits du technicien belge ont du mal à prendre forme. Si les excellents résultats du début de saison ont caché les faiblesses d’ensemble, le bilan comptable actuel (4 points en 5 matchs) replace au grand jour les carences messines.

De plus, sans attaquant de qualité, ce qui est le cas au FC Metz cette saison, la montée en Ligue 1 restera au stade des espérances naïves. Alors, la vidéo des jeunes pousses messines s’échauffant de jolie manière selon une méthode nouvelle «le CogiTraining», c’est beau, ça fait sourire et ça fait surtout le buzz. Mais, cela ne fera jamais gagner un match.

Le classement

Dijon (1er, 22 points) conserve la tête de la Ligue 2 avant de recevoir Evian ce samedi. Le FC Metz (2e, 20) voir revenir Nancy à sa hauteur. Bourg-en-Bresse (4e, 19) effectue un sacré parcours pour un promu. Les Messins iront à Ajaccio dans huit jours.

Metz - Clermont 2-2

Stade Saint-Symphorien, temps frais, belle pelouse, arbitrage de M. Letexier, 10.650 spectateurs. Mi-temps: 0-2.

Evolution du score : 0-1 Diedhiou (6e), 0-2 Hunou (34e), 1-2 N’Gbakoto (78e), 2-2 Balliu (85e).

Cartons jaunes: N’Gbakoto (22e), Palomino (32e), Candéias (37e) à Metz ; Hunou (9e) à Clermont.

Carton rouge : Avinel (63e) à Clermont.

METZ: Oberhauser ; Balliu, Palomino, Toussaint (71e Kaprof), Gomes ; Mandjeck (66e Sassi), Santos, Lejeune (cap.), Candéias; N’Gbakoto, Diallo (46e Gbaklé).

Joueurs non entrés en jeu: Carrasso et Métanire.

CLERMONT: Jeannin ; Agounon, Avinel (cap.), Martin, Djellabi ; Hunou, Ekobo ; Jobello (70e Genest), Boulaya (65e Bockhorni), Dugimont (81e Espinosa); Diedhiou.

Joueurs non entrés en jeu: Caillard et Rivas.


Sur le même sujet

Football / Vendredi en Ligue 2: N'Gbakoto et le FC Metz accrochés à Niort
Poussif mais réaliste tout au long de la première période, le FC Metz a pris les devants devant Niort par la grâce d’un superbe coup franc de N'Gbakoto (42e) mais les Messins ont pêché sur corner (1-1, 72e). Un point qui permet provisoirement aux hommes de Riga de prendre la tête du championnat de Ligue 2 avant Dijon-Nancy lundi.
Yéni N'Gbakoto a de nouveau trouvé le chemin des filets.
Football / Ligue 2: Le FC Metz en manque d’efficacité à Brest
Dominateur mais partiellement inefficace, le FC Metz n’a ramené qu’un point de son déplacement à Brest (1-1) alors que la totalité de l’enjeu lui tendait les bras. Un résultat qui oblige les hommes de José Riga à faire du surplace au classement. Prochain rendez-vous le 16 octobre à Saint-Symphorien avec la venue de Clermont.
Jose Palomino, l'homme du match côté messin
Football / Ligue 1 : Le FC Metz contient Caen
Bien organisé, mais toujours en manque d'efficacité, le FC Metz a pris un point à Caen (0-0) qui ne le sauvera pas de la descente en mai prochain. Une solidité d'ensemble qui servira les hommes d'Albert Cartier lors des prochaines joutes qui s'annoncent bien plus périlleuses. Les Messins accueilleront Toulouse le 4 avril.
N'golo Kante en duel avec Gaetan Bussmann. Les Messins n'ont plus gagné depuis 18 matches.