Changer d'édition

Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.

Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»

Photo: Christian Kemp
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.
Sport 5 min. 08.09.2014

Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»

Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.

(DP) - Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.

Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Je suis déçu pour ne pas dire fâché. Car je n'ai pas vu sur le terrain le fruit de notre bonne préparation. L'équipe n'a pas respecté la tactique et nous avons oublié notre agressivité positive en sortant des vestiaires. Dix minutes après notre ouverture du score on a perdu pied. En seconde période, on est remonté sur le terrain pour gagner mais avec trop de déchets individuels. Etre mené 1-2, c'est plus difficile face à un adversaire qui vient de retourner le score. Pour conclure, une fin heureuse après un mauvais match.»

Pascal Fabbri (Bertrange): «Un match démarré trop timidement. La deuxième période était meilleure. Dommage de na pas être concentrés lors des 10 dernières minutes. Avec deux points de plus, on nagerait en milieu de classement. Une belle satisfaction, la rentrée à la pause du junior Ivan Mladenovic. Il a montré que l'on peut compter sur lui.»

Bertrange - Mertert/Wasserbillig 2-2: buts de Da Paiva et Schmitt pour Mertert/Wasserbillig; de Giammarchi (s.p.) et Marzouk pour Bertrange.

Samuel Scholer (Schifflange): «Encore une fois une équipe combative et disciplinée! Je le répète, il est important de conserver les dix doigts de pieds sur terre. Il n'y a pas un joueur à mettre en évidence mais le travail de tout un groupe.»

Patrick Gloden (Wormeldange): «Défaite méritée mais score forcé. L'absence totale sur le terrain de quelques joueurs en première mi-temps m'a fortement déçu. Certains doivent se remettre en question sinon d'autres vont avoir leur chance rapidement. J'avais prévenu que Schifflange était un gros calibre et qu'il fallait être agressif dans le jeu. Après la pause, mon discours a eu quelques effets mais pas au marquoir.»

Schifflange - Wormeldange 4-0: buts de Michaux (3) et Gonzales.

Joël Reichling (Wincrange): «Un bon niveau de la part des deux équipes. On mérite mieux. On se crée trois occasions à 100% contre une équipe qui va jouer le titre et on est battu d'un petit but. Si on arrive à jouer nos matches de cette manière, je n'ai aucune peur pour la suite du championnat.»

Bissen - Wincrange 1-0: but d'Ayrton Dos Santos.

René Rippinger (Lorentzweiler): «En première mi-temps, Lorentzweiler avait le meilleur fonds de jeu sans mettre à profit ses occasions. En deuxième, nous offrons l'avantage à Norden suite à faute individuelle, puis le 2-0 suite à une autre faute du gardien après un coup franc. Les deux autres buts sont tombés plus facilement. Nous jouons mieux que notre adversaire mais nous nous retrouvons avec quatre ballons dans les filets lors des 45 dernières minutes.» Norden - Lorentzweiler 4-0

Patrick Leogrande (Kehlen): «Nous jouons mieux contre Harlange la semaine dernière mais nous perdons. On joue mal contre Walferdange et on prend trois points! Walferdange méritait mieux surtout après ce but contre son camp à la 75e.»

Kehlen - Walferdange 1-0

Jacek Complak (Bastendorf): «Pas beaucoup de bon football. Vianden a eu moins d'occasion que nous. C'est une toute nouvelle équipe et il faut du temps pour qu'elle trouve ses marques. Mais c'est dans des matches comme ça qu'il faut prendre les trois points.»

Joao Pereira (Vianden): «On savait que les nerfs jouent beaucoup dans des matches pareils. Et mon banc était un peu court avec les blessés. Bastendorf a plus dominé à 10 contre 10. En fin de match, Bastendorf aurait pu inscrire le 2-1 mais notre gardien n°3, Patrick Rickl, a fait un match superbe.»

Bastendorf - Vianden 1-2: buts de Zanon (2) pour Vianden; de Nilton Alves pour Bastendorf.

Serge Breyer (Boevange): «Un mauvais arbitrage, mais pour les deux équipes. Un nul aurait été plus correct mais la chance a penché de notre coté.»

Boevange - Beggen 4-3: buts de Kocan (2) et Monteiro (2) pour Boevange; Ntabala (2) et Spencer pour Beggen.

Laurent Careme (Luna Oberkorn): «Un début de match marqué par la sortie sur civière de Yoan Beylet. Son remplaçant Kabran Lambert a mis sept minutes pour inscrire son premier but, cinq minutes avant qu'Olivier Semedo n'inscrive son premier but, une tête après un "caviar" de Dario Soraire qui a marqué encore deux minutes plus tard. Deuxième mi-temps plus équilibrée où mon équipe a bien géré son avantage. Carton rouge pour Berbourg à 17 minutes de la fin avant que Dan Huss marque et Georges Sandro fixe le score à 4-1. Préparation à présent du déplacement à Remich où on avait pris 8-0 la saison dernière.»

Luna Oberkorn - Berbourg 4-1: buts de Kabran, Semedo, Soraire et Sandro pour le Luna; Huss pour Berbourg.

Romain Jean (Bettembourg): «Deux équipes qui ont joué à fond. On a été peut-être plus chanceux en profitant d'une faiblesse défensive de Weiler car trois de nos buts ont été marqués sur des balles en profondeur.»

Bettembourg - Weiler 4-3: buts de Borges (2), Lumare et Goncalves pour Bettembourg.

Le point sur la troisième journée de championnat


Sur le même sujet