Changer d'édition

Football : Samuel Scholer (Schifflange): «Moins flamboyants qu'avant»
Sport 3 min. 16.03.2015

Football : Samuel Scholer (Schifflange): «Moins flamboyants qu'avant»

Pour Sam Scholer, le temps de la "fleur au fusil" est terminé.

Football : Samuel Scholer (Schifflange): «Moins flamboyants qu'avant»

Pour Sam Scholer, le temps de la "fleur au fusil" est terminé.
Archive Nicolas Bouvy
Sport 3 min. 16.03.2015

Football : Samuel Scholer (Schifflange): «Moins flamboyants qu'avant»

Samuel Scholer, le coach de Schifflange, a changé de manière de jouer. Mourad Boukelall est satisfait de son équipe qui a lutté en infériorité numérique. Gabriel Martins, quant à lui, l'a jouée fine pour un retour gagnant.

 (DP) - Samuel Scholer, le coach de Schifflange, a changé de manière de jouer. Mourad Boukelall est satisfait de son équipe qui a lutté en infériorité numérique. Gabriel Martins, quant à lui, l'a jouée fine pour un retour gagnant. Samuel Scholer, le coach de Schifflange, a changé de manière de jouer. Mourad Boukelall est satisfait de son équipe qui a lutté en infériorité numérique. Gabriel Martins, quant à lui, l'a jouée fine pour un retour gagnant.

Samuel Scholer (Schifflange): «Une victoire méritée et nécessaire. Cette semaine, on a travaillé pour resserrer les liens entre les joueurs. Nous sommes moins flamboyants qu'avant, on évite de jouer la fleur au fusil. La défense a été solidifiée et on évolue plus avec une remontée de ballon directe. Il nous manque encore deux ou trois points pour être tranquille. Weiler aurait pu égaliser en fin de match mais avant notre penalty, on touche aussi deux fois les poteaux.»

Weiler - Schifflange 0-1 (but de Semir Skenderovic)

Jean-Claude Freischel (Norden): «Nous avons largement mérité cette victoire. Excepté les 10 minutes après la mi-temps, nous avons dominé le match. Nous avons mis l'adversaire sous pression dès le départ et fait acte de plus de réalisme devant le but avec une bonne première mi-temps. Le premier but est arrivé après une belle combinaison entre Weiles et Aili. Le second but est de Pauly, sur penalty, et le troisième une frappe lointaine de Fernando Pereira.»

Wincrange - Norden 0-3

Marc Birsens (Kehlen): «Un nul n'aurait pas trahi la physionomie de la rencontre. On a marqué le 1-0 après 20 minutes. La première mi-temps était à notre avantage avant de subir la seconde. C'était un match musclé, je suis content de notre esprit d'équipe et de notre combativité.»

Mersch - Kehlen 0-1 (but de Joé Ludovicy)

Pascal Fabbri (Bertrange): «Les joueurs ont fait beaucoup d'efforts ces dernières semaines et réalisé de bons matches sans être récompensés. Cette fois, avec un bon travail et un bon bloc défensif, on est parvenu à obtenir un retour comptable avec trois points.»

Äischdall - Bertrange 0-1 (but de Paulino Diaz)

Jacek Complak (Bastendorf): «On était venu pour jouer défensivement. Mais menés au score, on est rentré sur le terrain en seconde période avec d'autres intentions et on a tout de suite égalisé. Ensuite, Bissen a dominé mais avec des attaques souvent stoppées aux 30 mètres. Bissen était supérieur techniquement mais manque de finition. Encore deux ou trois points et l'objectif de début de saison sera atteint.»

Bissen - Bastendorf 1-1

Mourad Boukelall (Steinfort):«Un nul mérité, surtout que l'on s'est battu à 10 durant 70 minutes pour tenir. A 11 contre 11, on aurait pu espérer plus. Mon défenseur latéral a pris deux jaunes et je comptais déjà trois absents. Je m'étais même placé comme 16e homme sur la feuille de match. On a été techniquement très bien et on s'est arraché pour obtenir ce point. Le but de Vianden était peut-être consécutif à hors-jeu.»

Vianden - Steinfort 1-1 (but de Samy Sbaa)

Gabriel Martins (CS Oberkorn): «Un début de match catastrophique sanctionné par quatre buts en 15 minutes! A la pause (3-5), on a discuté calmement et j'ai averti les joueurs. L'entrée de jeunes joueurs a fait du bien. J'ai pris des risques en sortant un défenseur pour passer à trois derrière. Puis la rentrée de Leandro Lavina (absent des terrains depuis plus de six mois pour blessure), en milieu de terrain, en cours de seconde période, a transformé l'équipe dans le rush final. Le score est passé de 5-7 à 8-7. Bettembourg a eu moins de dix occasions mais s'est montré réaliste. Nous nous en avons eu une vingtaine.»

CS Oberkorn - Bettembourg 8-7

Tom Hubert (Berbourg): «Une prestation collective, disciplinée et défensivement meilleure. Avec des absents des deux cotés. La victoire est logique. Une victoire obtenue avec trois joueurs en forme, auteurs d'une bonne prestation: Dany Leconte, Pit Speltz et Peter Lauer. Remich a été réduit à 10 à l'heure de jeu.»

Berbourg - Remich-Bous 4-0 (buts de Kevin Madeira 28e, Peter Lauer 58e, Achmed Boussi 88e et Dan Huss 89e)


Sur le même sujet

Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»
Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.