Changer d'édition

Football / Saison 2015-2016: L'Union Titus Pétange sur les rails
L'Union Titus Pétange sera dirigée par Paolo Amodio. L'actuel coach de Lamadelaine a été nommé pour les 3 prochaines saisons.

Football / Saison 2015-2016: L'Union Titus Pétange sur les rails

Photo: Michel Dell'Aiera
L'Union Titus Pétange sera dirigée par Paolo Amodio. L'actuel coach de Lamadelaine a été nommé pour les 3 prochaines saisons.
Sport 29.04.2015

Football / Saison 2015-2016: L'Union Titus Pétange sur les rails

L'Assemblée générale constitutive du nouveau club issu de la fusion entre le Titus Lamadelaine et le CS Pétange s'est tenue ce mercredi soir.

L'Assemblée générale constitutive du nouveau club issu de la fusion entre le Titus Lamadelaine et le CS Pétange s'est tenue ce mercredi soir. 

Le vendredi 20 mars dernier, les clubs de Pétange et de Lamadelaine s'étaient prononcés favorablement pour unir leur destinée. Ce mercredi soir, l'AG constitutive a avalisé le nom de la future entité: l'Union Titus Pétange.

Un nouveau comité a vu le jour et il sera présidé par Jean-Paul Duarte alors que le poste de vice-président sera occupé par Pascal Wagner. L'Union Titus Pétange comptera 617 licenciés. Outre une équipe senior et dames, qui verra le jour, le nouveau club alignera également 17 équipes de jeunes. Les couleurs du club sont le blanc, noir, bleu. 

Au niveau des infrastructures, les équipes de jeunes évolueront à Lamadelaine alors que l'équipe première, qui sera dirigée par Paulo Amodio lors des trois prochaines saisons, se produira à Pétange. A noter encore que Laurent Libert a été nommé directeur sportif. Vu le nombre important de joueurs, 4 commissions ont aussi été créées: sportive, marketing, jeunesse et événements.

Photo: Wildson Alves




Sur le même sujet

Football / 26e journée en PH: Mickael Leoni: «Mobilisation générale»
Les clubs de Pétange et Lamadelaine s'uniront d'ici quelques semaines. Mickael Leoni (26 ans) a signé un contrat de deux ans à l'Union Titus Pétange. «Je veux battre Rodange, terminer à la dixième place et finir sur une bonne note», dit-il. Le Rodangeois Julien Rolandi (29 ans) ne l'entend pas de cette façon.
Mickael Leoni et le Titus veulent finir sur une note positive.