Changer d'édition

Football: René Hoffmann, le rempart de la Frontière
Sport 3 min. 16.09.2015 Cet article est archivé

Football: René Hoffmann, le rempart de la Frontière

René Hoffmann, ici sous les couleurs de la Jeunesse, possède une carte de visite de toute beauté.

Football: René Hoffmann, le rempart de la Frontière

René Hoffmann, ici sous les couleurs de la Jeunesse, possède une carte de visite de toute beauté.
Archive LW
Sport 3 min. 16.09.2015 Cet article est archivé

Football: René Hoffmann, le rempart de la Frontière

René Hoffmann a défendu les buts de la Jeunesse Esch durant de longues années. Le gentleman de la Frontière, international à 35 reprises, détenteur du record de titres de champion national, a aussi participé aux matches de légende des Bianconeri contre le Real Madrid, à l'âge de 17 ans, face aux Reds de Liverpool ou encore contre le Bayern Munich, il y aura 40 ans ce jeudi.

(DH avec jpk) - René Hoffmann a défendu les buts de la Jeunesse Esch durant de longues années. Le gentleman de la Frontière, international à 35 reprises, détenteur du record de titres de champion national, a aussi participé aux matches de légende des Bianconeri contre le Real Madrid, à l'âge de 17 ans, face aux Reds de Liverpool ou encore contre le Bayern Munich, il y aura 40 ans ce jeudi.

Ce jeudi 17 septembre, cela fera 40 ans que le Bayern Munich est venu disputer son unique match de Coupe d'Europe au Luxembourg. Un événement d'envergure pour vous le gardien de la Jeunesse...

Je me rappelle notamment de l'euphorie qui régnait dans le stade de la route d'Arlon où des tribunes supplémentaires avaient été construites. Plus de 20.000 spectateurs s'étaient pressés pour voir l'équipe championne d'Europe en titre avec les champions du monde Beckenbauer, Hoeness, Müller et Schwarzbeck qui étaient venus pour la première fois au Luxembourg. Nous nous étions inclinés 0-5 (Zobel 2x, Schuster et Rummenigge 2x).

En revanche, je garde un moins bon souvenir de notre déplacement à Munich et de notre préparation deux jours avant le match. Nous avions eu la permission d'un agriculteur pour que nous puissions au moins utiliser une installation qui ressemblait à un terrain de football. La veille du match retour, nous avions pu nous entraîner au stade Olympique. Lors de ce deuxième match, nous avons perdu 1-3 (Schuster 3x) avec un but refusé et un autre d'André Zwally.

Seize ans avant la confrontation avec le Bayern, vous aviez connu une expérience sportive un peu spéciale face aux virtuoses du Real Madrid (Alfredo Di Stefano, Ferenc Puskas ou Jesus Herrera). Racontez-nous.

Après notre qualification contre les champions polonais de Lodz (1-2 et 5-0), Paul Steffen, notre gardien, s'est fracturé un doigt lors d'un match de championnat juste avant le deuxième tour contre le Real Madrid. C'est ainsi que, gardien des Juniors, j'ai été aligné en équipe première à 17 ans, contre Tétange et le National Schifflange. Cela m'a permis d'être moins impressionné par les 80.000 spectateurs de Madrid. Comme d'habitude, j'étais excité mais je n'avais pas les genoux qui tremblaient ni la chair de poule car je sentais la confiance de l'entraîneur George Berry et de mes coéquipiers. Nous avions perdu 0-7. Au match retour, joué dans le stade de la capitale, Paul Steffen était de nouveau dans les buts et nous avons concédé une défaite honorable 2-5 (la Jeunesse a même mené deux fois au score grâce à Marcel Theis et Albert Schaack).

Le 19 septembre 1973 reste aussi une date gravée à jamais dans votre carrière. Pourquoi?

En effet, nous avons accompli une performance sensationnelle à l'occasion du match aller contre Liverpool. Un score de 1-1 , avec une égalisation tardive mais bien méritée de Gilbert Dussier et le soutien incroyable de près de 7.000 spectateurs dans le stade de la Frontière. Au retour, dans la célèbre enceinte d'Anfield Road, nous avons vécu l'atmosphère unique d'un stade anglais.

Retrouvez l'intégralité de notre entretien dans l'édition de ce mercredi 16 septembre du Luxemburger Wort et sur notre site wort.lu/de (Wort+)

René Hoffmann en bref

Né le 4 juillet 1942

Carrière: 343 matches en Division Nationale (un but)

Champion en 1960, 1963, 1967, 1968, 1970, 1973, 1974, 1975, 1976 et 1977

Vainqueur de la Coupe de Luxembourg en 1973, 1974 et 1976

Finaliste de la Coupe en 1965, 1966, 1971, 1973, 1974, 1975 et 1976

Doublé en 1973, 1974 et 1976

Coupe d'Europe: 24 matches (20 en Coupe des clubs champions, 4 en Coupe de l'UEFA)

Matches internationaux: 35, première sélection le 11 mai 1961 contre la France (0-2), dernière apparition le 15 octobre 1975 face à l'Autriche (2-6)

Clubs: Jeunesse (1956-1995 et en 2010), Beggen (1995-1999) et Mondercange 1999-2010) 


Sur le même sujet

La Jeunesse pleure René Hoffmann
L'ancien gardien de but de la Jeunesse et de l'équipe nationale (35 sélections), René Hoffmann s'est éteint ce jeudi 6 novembre à l'âge de 77 ans.
René Hoffmann s'est éteint à l'âge de 77 ans
L'AS Rome et Manchester City au défi des probabilités
L'AS Rome et Manchester City, respectivement battus 4-1 par Barcelone et 3-0 par Liverpool, ont très peu de chances de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des champions. Mais le soutien de leur public peut leur permettre de rêver à l'exploit, mardi.
Les tuniques bleues capables de désarçonner les Reds? La probabilité est mince.