Changer d'édition

Football / Quatrième journée en Division 1: Lorentzweiler intraitable à domicile, l'US Esch se réveille
Sport 3 min. 15.09.2014

Football / Quatrième journée en Division 1: Lorentzweiler intraitable à domicile, l'US Esch se réveille

Tom Munoz (Lorentzweiler) trompe la vigilance d'Alexandre Ramauge et porte son équipe aux commandes

Football / Quatrième journée en Division 1: Lorentzweiler intraitable à domicile, l'US Esch se réveille

Tom Munoz (Lorentzweiler) trompe la vigilance d'Alexandre Ramauge et porte son équipe aux commandes
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 15.09.2014

Football / Quatrième journée en Division 1: Lorentzweiler intraitable à domicile, l'US Esch se réveille

Intouchable, Norden est seul au sommet en Série 1. Walferdange et Mersch décollent enfin. En série 2,  alors qu’Äischdall a raté le coche, Schifflange garde la main sans jouer. L'US Esch a quitté les profondeurs du classement.

Intouchable, Norden est seul au sommet en Série 1. Walferdange et Mersch décollent enfin. En série 2,  alors qu’Äischdall a raté le coche, Schifflange garde la main sans jouer. L'US Esch a quitté les profondeurs du classement.

• Série 1: Schieren freine Bissen

Douze points, douze buts, aucun encaissé, deux points d'avance sur le deuxième et même cinq sur le troisième: tout roule pour Norden même si son dernier succès à Vianden est le plus étriqué de sa série avec l'unique but de Marco Do Anjos Ribeiro dès la 10e minute (1-0).

Bissen a vu ses premiers points s'envoler à Schieren après le penalty, dit de compensation, converti à la 86e par Sergio Sousa. Dans le tournant du match, un réflexe unique à la 60e d'André Nogueira, le keeper local, avait maintenu en vie la Jeunesse qui a pris ensuite progressivement le jeu à son avantage (2-2).

Après sa victoire face à Bastendorf, Wincrange pointe à la troisième place grâce surtout à son 6/6 à domicile avec la particularité d'avoir marqué tous ses buts devant son public. En s'imposant mais pas sans souffrir face à Kehlen, avec le but d'Olavo Spencer (23e), Beggen compte aussi le maximum de points à domicile et des filets inviolés.

Walferdange et Mersch étaient toujours privés de succès avant leur première victoire dimanche acquise sur un score de tennis. Walferdange a passé un savon à Harlange/Tarchamps, tâche facilitée par des Green Boys réduits à neuf dès la pause alors que les filets des verts n'avaient encaissé que deux fois en trois matchs (6-1). Scénario différent à Mersch qui a d'abord été mené 0-2 par Boevange après six minutes avant de prendre l'avantage à la pause (3-2). Le marquoir a ensuite doublé en seconde période pour les deux équipes (6-4).

Sur le même score que son premier match à domicile, Lorentzweiler a écarté Steinfort en marquant un but pratiquement chaque demi-heure (3-1). Six points pour Lorentzweiler, tous pris à domicile! Paradoxe, Mersch est classé septième avec la plus mauvaise défense et Schieren, malgré sa neuvième place, reste une des trois dernières équipes invaincues.

Raoul Abega Ndongo et Steinfort naviguent toujours en zone dangereuse
Raoul Abega Ndongo et Steinfort naviguent toujours en zone dangereuse
Photo: Yann Hellers

• Série 2: l'US Esch change ses habitudes

La nouvelle de cette quatrième journée est peut-être celle que Schifflange qui sans jouer (match à Mertert/Wasserbillig le mardi 16) reste seul en tête! L'autre, le réveil brutal de l'US Esch qui a enfilé cinq buts à Berbourg et remporte son premier succès en championnat ainsi qu'en trois déplacements au Berdenia.

En deux matchs, aucun goal n'a toujours été inscrit à la rue de Koerich à Äischdall qui concède à domicile son second 0-0 de la saison face à Bettembourg. En dominant Bertrange 3-1, Weiler enfile un troisième match sans défaite sans n'avoir jamais inscrit moins de trois buts. Grâce à ces qualités offensives et les sept points engrangés, les Yellow Boys nichent à la troisième place et sont talonnés par Remich/Bous qui aligne un succès de rang acquis dans les dernières minutes alors que le Luna menait encore à la 70e (3-1).

Wormeldange compte sept points également au compteur après son partage avec Junglinster (0-0) qui s'est retrouvé à 10 à l'heure de jeu. Les Mosellans restent plus de 200 minutes sans avoir secoué les filets et ont été réduits à 10 aussi à la 90e.

Bredouille les deux premiers matchs, le CS Obercorn est parvenu à inverser la vapeur avec un six sur six. Face à Berdorf/Consdorf, le CSO a marqué aux extrémités de la rencontre (3e et 88e) pour l'emporter 2-0.

Daniel Pechon

Paroles de techniciens


Sur le même sujet