Changer d'édition

Football / Qualifications pour l'Euro 2015: Espoirs: terminer sur une note positive
Après avoir battu la Gérogie, Nenad Dragovic et ses partenaires sont bien décidés à signer un résultat positif face aux Ecossais.

Football / Qualifications pour l'Euro 2015: Espoirs: terminer sur une note positive

Photo: Nicolas Bouvy
Après avoir battu la Gérogie, Nenad Dragovic et ses partenaires sont bien décidés à signer un résultat positif face aux Ecossais.
Sport 2 min. 07.09.2014

Football / Qualifications pour l'Euro 2015: Espoirs: terminer sur une note positive

Les Espoirs Luxembourgeois jouent lundi soir leur ultime rencontre des qualifications pour l'Euro 2015 face à l'Ecosse. Loin d'avoir été ridicules jusqu'ici, les Lionceaux veulent terminer leur campagne sur une note positive.

Les Espoirs Luxembourgeois jouent lundi soir leur ultime rencontre des qualifications pour l'Euro 2015 face à l'Ecosse. Loin d'avoir été ridicules jusqu'ici, les Lionceaux veulent terminer leur campagne sur une note positive.

Reinhold Breu étant indisponible puisqu'il assiste Luc Holtz dans les préparatifs du duel de ce lundi soir face à la Biélorussie, c'est donc Manu Cardoni qui saute dans la brèche et qui va coacher les U21 face aux Ecossais.

Ce lundi en fin d'après-midi (17h à Oberkorn), les espoirs luxembourgeois disputeront leur huitième et dernière rencontre des qualifications pour l'Euro. Une dernière sortie qui coïncide avec une première pour Cardoni qui fera ses débuts en compétition internationale.

Une première que le Man ne tient pas à rater. «Mardi soir, nous avons joué un bon match amical face aux espoirs de Sarrebruck (1-0). Si les joueurs conservent le même état d'esprit, je pense que nous pouvons réaliser un truc face aux Ecossais», dit-il.

Cardoni a sans aucun doute raison de se montrer confiant. C'est que les jeunes Luxembourgeois ont déjà démontré, au cours de cette campagne, qu'ils sont capables de cela. Notamment face aux Pays-Bas, le leader du groupe 3 a éprouvé toutes les peines du monde pour remporter ses deux duels face à la sélection grand-ducale.

Affichant une moyenne d'âge de dix-huit ans, les U21 nationaux n'ont pas tremblé jusqu'ici, face à des adversaires qui évoluent pour la plupart dans le monde professionnel. Face à des Ecossais certes solides mais qui pratiquent un football atypique, la troupe de Cardoni sait ce qui l'attend. «On va affronter un adversaire qui joue avec le cœur. Les Ecossais pratiquent un jeu typiquement britannique», résume l'ancien international qui ne cache pas ses ambitions. «Nous allons entamer ce match avec de l'ambition. Une rencontre ne se décide jamais à l'avance. Tout est possible. C'est à nous d'y croire», conclut le coach Cardoni qui se verrait bien conclure son premier match international et la campagne de qualification sur une note positive.

José Coimbra

Le groupe

Frising, Roulez; Da Graça, Vogel, Dragovic, Ewert, Mersch, D. Agovic, Todorovic, Couto, Lascak, Kalisa, Borges, E. Agovic, F. Thill, Bechtold, Kerger, Mastrangelo.

Le point

Ecosse - Luxembourg 3-0

Luxembourg - Slovaquie 1-7

Luxembourg - Géorgie 0-3

Luxembourg - Pays-Bas 0-1

Slovaquie - Luxembourg 3-0

Géorgie - Luxembourg 0-3

Pays-Bas - Luxembourg 3-1

Le classement du Groupe 3 avant le dernier match

1. Pays-Bas 16 pts

2. Slovaquie 13 pts

3. Géorgie 7 pts

4. Ecosse 7 pts

5. Luxembourg 3 pts


Sur le même sujet

Sélection nationale: Le kaléidoscope de la campagne
Du 8 septembre 2014 au stade Josy Barthel contre la Biélorussie au 12 octobre 2015 dans cette même enceinte face à la Slovaquie, flashback sur les dix étapes qui ont jalonné le parcours des Roud Léiwen dans le groupe C des éliminatoires du prochain Championnat d'Europe. Les différentes tactiques mises en place, les évaluations des joueurs pour chaque match, les fiches techniques des dix rencontres: souvenez-vous, c'était la campagne 2016.
Luxembourg - Macédoine, le 5 septembre 2015
Football / Tour qualificatif U19: Une bien maigre consolation
Les jeunes Luxembourgeois ont été costauds et même dominateurs face à la Biélorussie. Après avoir inscrit le premier but, la troupe de Manu Cardoni a cependant laissé échapper une victoire pourtant toute faite (2-2). Dommage car il y avait mieux à faire.
Repositionné en défense centrale, Cédric Sacras a tiré son épingle du jeu