Changer d'édition

Leicester et Manchester City s'accrochent, Arsenal en profite
Sport 2 min. 29.12.2015 Cet article est archivé
Football / Premier League

Leicester et Manchester City s'accrochent, Arsenal en profite

Sergio Aguero aurait dû bénéficier d'un penalty, mais le geste d'Inler n'a pas été sanctionné
Football / Premier League

Leicester et Manchester City s'accrochent, Arsenal en profite

Sergio Aguero aurait dû bénéficier d'un penalty, mais le geste d'Inler n'a pas été sanctionné
REUTERS
Sport 2 min. 29.12.2015 Cet article est archivé
Football / Premier League

Leicester et Manchester City s'accrochent, Arsenal en profite

Leicester et Manchester City n'ont pu se départager mardi (0-0) en match décalé de la 19e journée du championnat d'Angleterre ce qui signifie qu'Arsenal, grâce à une différence de but supérieure à Leicester, termine l'année 2015 en tête de la Premier League.

(AFP) - Leicester et Manchester City n'ont pu se départager mardi (0-0) en match décalé de la 19e journée du championnat d'Angleterre ce qui signifie qu'Arsenal, grâce à une différence de but supérieure à Leicester, termine l'année 2015 en tête de la Premier League.

Comme lundi dans l'autre choc de cette 19e journée, entre Manchester United et Chelsea, le "clash" entre Leicester et Manchester City a accouché d'un 0-0 mardi soir. Mais comme lundi, ce score nul et vierge était un beau 0-0, intense, crispant parfois, emballant, spectaculaire malgré l'absence de but et équilibré avec deux équipes allant d'une surface à l'autre.

Il n'aura pas manqué grand-chose pour une ouverture du score car les occasions ont été nombreuses des deux côtés. Les trente premières minutes ont été totalement en faveur de City avec une grosse pression sur le but de Schmeichel et des grosses occasions pour De Bruyne (18e) et Sterling (27e et 32e) à chaque fois sur un excellent travail de Bacary Sagna sur son côté droit.

Les quinze dernières minutes de la première période ont été pour Leicester qui a enfin pu mettre en place son jeu de contre. Albrighton a manqué de spontanéité sur un centre de Fuchs (40e) et surtout Vardy, après une erreur de Fernandinho, a tiré au dessus (41e).

La seconde période a été plus équilibrée en termes d'intentions. City a beaucoup poussé, Leicester a beaucoup défendu à l'image d'un excellent Kanté au milieu de terrain. Agüero aurait pu marquer (46e), comme Kanté (54e), Otamendi (64e), Vardy (71e) ou Fuchs (77e)! Les deux gardiens, Schmeichel pour les Foxes et Hart pour les Mancuniens ont été excellents.

Seulement, Leicester a encore calé. Pour la deuxième fois seulement cette saison, mais le second match de suite après la défaite à Liverpool samedi (1-0), les joueurs de Claudio Ranieri n'ont pas marqué. Ils n'ont pris qu'un point sur six, donc, et s'ils sont néanmoins toujours deuxièmes du classement, ils ont peut-être montré leurs limites dans les matches à gros enjeux. Mais qu'ils en soient là le 29 décembre 2015 est tout de même un incroyable exploit.

Manchester City, de son côté, n'a toujours pas perdu un dernier match de l'année civile depuis 2000 mais cela ne fait que deux victoires lors des cinq dernières rencontres de championnat, ce qui n'est pas suffisant pour un champion en puissance.

Dans son canapé, Arsène Wenger a dû apprécier. Un match nul était le résultat parfait pour Arsenal et ses joueurs. Il leur permettra d'attaquer 2016 au sommet du classement de la Premier League grâce à une meilleure différence de buts que Leicester (+15 contre +12), de conserver trois points d'avance sur les Citizens, quatre sur Tottenham, le voisin honni, qui s'est imposé lundi à Watford (2-1) et neuf sur Manchester United englué à la sixième place. Mais en 2016, la course au titre la plus disputée depuis des années reprendra de plus belle.


Sur le même sujet

Intouchable. Manchester City, qui a surclassé Bournemouth (4-0) samedi lors de la 19e journée pour aligner une 17e victoire de rang en championnat, continue d'assommer la Premier League et compte désormais 13 points d'avance sur Manchester United.
Du pied ou de la tête, Sergio Agüero a fait cauchemarder Bournemouth samedi.
Football / Premier League
Leicester, leader surprise du championnat d'Angleterre, reçoit Manchester City, favori dans la course au titre, mardi soir au King Power Stadium et voudra rebondir après sa défaite à Liverpool samedi (1-0) et continuer sa saison de rêve.
Devancé par Liverpool, Andy King et Leicester vont en appel contre City. Un test grandeur nature.
Football / Premier League
Le Boxing Day a encore été dramatique samedi avec une nouvelle défaite de Manchester United à Stoke (2-0), qui assombrit un peu plus l'avenir de Louis Van Gaal, et l'humiliation à Southampton d'Arsenal (4-0), qui rate l'occasion de prendre la tête de la Premier League.
Wayne Rooney tente d'échapper à Bojan Krkic, mais les Mancuniens ont sombré à Stoke
Réaliste puis libéré, Arsenal a dominé Manchester City (2-1) grâce à un étincelant Özil, ce qui permet au dauphin de Leicester de compter désormais quatre points d'avance sur les Citizens, 3e, lundi après la 17e journée de Premier League.
David Silva ceinture Aaron Ramsey, mais Arsenal était inarrêtable ce lundi soir
Football / 19e journée en Premier League
Incroyable derby londonien à White Hart Lane! Les Spurs ont balayé les Blues cinq buts à trois, permettant à Manchester City, vainqueur à l'arraché de Sunderland (3-2) un peu plus tôt de rejoindre Chelsea en tête de la Premier League.
Andros Townsend convertit un penalty. C'est l'un des cinq buts inscrits par les Spurs ce jeudi soir face à Chelsea.
Football / Dix-neuvième journée en Angleterre
Chelsea, le leader, a été accroché par Southampton (1-1) dimanche lors de 19e journée de Premier League mais Manchester City n'a pas su en profiter contre Burnley (2-2) tandis qu'Arsenal est allé gagner à West Ham (2-1).
Les Diables Rouges Toby Alderweireld et Eden Hazard se sont quittés dos à dos malgré un joli but de la star des Blues