Changer d'édition

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier (Weiler): «On a retrouvé notre rythme de croisière»
Sport 3 min. 27.04.2015

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier (Weiler): «On a retrouvé notre rythme de croisière»

Mike Varnier s'attend à une fin de championnat électrique

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier (Weiler): «On a retrouvé notre rythme de croisière»

Mike Varnier s'attend à une fin de championnat électrique
Ben Majerus
Sport 3 min. 27.04.2015

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier (Weiler): «On a retrouvé notre rythme de croisière»

Pascal Fabbri espérait mieux mais se satisfait du point. Pour Mourad Boukellal, le match nul n'est pas suffisant. Tino Marasco n'a pas eu un match facile et Mike Varnier a dégusté sa fin de rencontre.

Pascal Fabbri espérait mieux mais se satisfait du point. Pour Mourad Boukellal, le match nul n'est pas suffisant. Tino Marasco n'a pas eu un match facile et Mike Varnier a dégusté sa fin de rencontre.

• Pascal Fabbri (Bertrange): «Durant la première demi-heure, Berbourg a eu la possession du ballon mais on a été solide. En seconde période, changement de physionomie. On a été meilleur et on a dominé mais en manquant de précision dans nos actions dans les 20 derniers mètres. On espérait mieux mais le point me satisfait.» Bertrange - Berbourg 0-0

• Dan Santos (Beggen): «On continue de prendre match par match. Pas de commentaire pour l'instant.» Buts de Schroeder (6e), N'Tabala (16e), Thiel (36e) et Durao (49e).  Beggen - Vianden 4-0

• Patrick Gloden (Wormeldange): «Match très intéressant. On mène 2-0 après 30 minutes avec des buts d'Anton Bozic et Fabiano Merkes face à Aischdall, une formation très forte offensivement. Un match avec des occasions des deux côtés. On s'est battu et le point n'est pas volé. On se paie le luxe de manquer un penalty. Dommage la rentrée d'Arturo Schiavo à la 80e, expulsé pour une double jaune. Puis la grosse occasion d'Anton Bozic suite au penalty. A noter la solidarité et la combattivité de mes joueurs! On ne gagne plus mais le moral est là.» Wormeldange - Äischdall 2-2

• Tino Marasco (Remich/Bous): «Nous avons fait l'essentiel mais le boulot n'a pas été facile face à une équipe d'Oberkorn venue avec un gros bloc défensif. Le premier but ne tombe qu'après une heure. Un long dégagement de Jérémy Bandel vers un autre Jérémy, Manfrin qui contrôle le ballon et marque des 20 mètres. Le second de Joé da Silva, 17 ans, fraîchement rentré, reprend un ballon de volée… servi par Jérémy Manfrin! Un score logique.» Remich/Bous - CS Oberkorn 4-0

• Patrick Leogrande (Lorentzweiler): «Pour le moment notre jeu n'est pas beau à voir. Pas de volonté ni d'engagement sur le terrain. Mersch est mal récompensé sur la rencontre. On égalise sur notre première occasion pratiquement à la 86e minute par Eder Cardoso.» Mersch - Lorentzweiler 1-1

• Mike Varnier (Weiler): «Une entrée compliquée dans le match et qui a duré 20 minutes avant que Medina nous mette sur orbite avec 2 gestes géniaux. Après la mi-temps, Mertert n'est plus parvenu à nous mettre en difficulté. Les pommes de terre étaient cuites avec les rentrées de Da Luz et Gendera qui ont alourdi le score à 4-0. Un match dédié au gardien de Mertert blessé gravement la semaine dernière. Christophe Cum notre gardien, était lui aussi blessé. J'ai enfin le sentiment que l'on a retrouvé notre rythme de croisière, réapparu au bon moment, quatre semaines avant la fin. Une fin qui sera composée de quatre finales. L'ambiance devient électrique.» Mertert/Wasserbillig - Weiler 0-4

• Mourad Boukellal (Steinfort): «Deux points de perdus. On touche la transversale sur un coup franc de Santos et on hérite d'autres occasions en première mi-temps, sans rien marquer. En deuxième mi-temps, sur le premier corner tombé après deux minutes de jeu, sur une mauvaise remise, un tir à ras de terre trompe notre gardien. Mancini a deux occasions. On a continué sans rien lâcher. Puis un lob de Mancini est mal repoussé par le gardien et Laurent Lefèvre est au bon endroit! Un joueur qui évolue en seconde équipe et rentré à l'heure de jeu! Trop de fautes commises par Schieren qui a pris un wagon de cartons jaunes.» Steinfort - Schieren 1-1

Propos recueillis par Daniel Pechon


Sur le même sujet