Changer d'édition

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier: «On a déjà fait deux fois l'aller-retour»
Mike Varnier et ses hommes ont signé un succès important contre Echternach.

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier: «On a déjà fait deux fois l'aller-retour»

Photo: Serge Daleiden
Mike Varnier et ses hommes ont signé un succès important contre Echternach.
Sport 3 min. 16.11.2015

Football / Paroles de techniciens: Mike Varnier: «On a déjà fait deux fois l'aller-retour»

Le week-end a été favorable aux formations d'Antonio Teixeira. Fabrice Spoiden, Mike Varnier et Samuel Scholler. Quant à Frank Lessure, il va pouvoir préparer la venue de Wiltz dans le cadre de la Coupe de Luxembourg.

(DP) - Le week-end a été favorable aux formations d'Antonio Teixeira. Fabrice Spoiden, Mike Varnier et Samuel Scholler. Quant à Frank Lessure, il va pouvoir préparer la venue de Wiltz dans le cadre de la Coupe de Luxembourg.

Fabrice Spoiden (Wincrange): «Une défense décapitée mais avec des jeunes remplaçants qui ont brillé et réalisé du bon boulot. Une preuve que la relève est de qualité. Nous manquons de confiance, de chance dans le jeu et de réalisme devant le but. Alors que les attaquants empilent à l’entraînement, ils sont maladroits le dimanche, c'est évident qu'il s'agit d'un manque de confiance. Trois points très importants car une défaite nous aurait enfoncés» Wincrange - Vianden 2-1

Antonio Teixeira (Lintgen): « Un score lourd mais tout a tourné rond pour nous. Toutes nos occasions ont terminé au fond du goal dans la première demi-heure et c’était déjà 3-0. Le match était plié. La confiance est là et ce qui fait notre force, nous n’avons pas de buteurs attitrés mais de nombreux buteurs. La confiance est de retour dans l’équipe.» Walferdange - Lintgen 0-7

Mike Varnier (Weiler): «Nous restons loin de nos ambitions mais on a déjà fait deux fois l’aller/retour en enfer les dernières semaines au niveau des blessés. La poisse, c’est la poisse. Malgré la situation sportive peu satisfaisante, nous accueillons en moyenne 18 joueurs aux entraînements depuis que nous sommes à nouveau au complet. Une victoire qui fait du bien à tout le monde avec deux buts de nos routiniers.» Weiler - Echternach 2-1

Frank Lessure (Schieren): «On a bien commencé avec deux buts après 20 minutes avant de trop de se relaxer et laisser revenir Feulen, deux buts plus qu’évitables. Feulen égalise sur penalty après le 3-2 de la 75e minute. Nous devons améliorer la conservation du ballon et la pression en équipe. Maintenant, nous nous préparons pour notre match… facile contre Wiltz en coupe puisque nous n'avons rien à perdre.» Schieren - Feulen 3-3

Claude Leogrande (Munsbach): «Un match nul de très bon niveau des deux côtés. Un match solide des deux équipes. On aurait pu gagner, vu le nombre d'occasions plus nettes de notre côté. A Munsbach, chaque joueur s’est battu comme un lion et il le faudrait à chaque match. A noter l'excellent arbitrage de Tania Morais. Beaucoup d’arbitres masculins devraient prendre exemple. » Muhlenbach - Munsbach 0-0

Edmundo Lima (US Esch): «Un match où il fallait être patient face à une équipe de Wormeldange, compacte, disciplinée et qui a joué en contre. Un but précoce ( 5e) nous a tranquillisés et rendu la tâche plus aisée.» US Esch - Wormeldange 3-0

Norbert Fischels (Mersch): « C’est mérité. Bissen a bénéficié de son expérience et notre jeune équipe a encore appris. Peut-être que j’ai choisi la mauvaise tactique en première mi-temps en étant plus défensif. En seconde période, on a haussé le rythme et hérité de belles occasions. Mais sur un contre, on a pris le second but. Un match de haut niveau. Le titre va se décider entre les quatre équipes de tête.» Bissen - Mersch 2-0

Pascal Fabbri (Bertrange): «On a eu le match en mains mais les remplaçants ont été aussi efficaces. Ce n’est pas un de nos matchs les plus brillants mais le principal, on a les trois points. Buts de Gael Piwo, Daniele Schiavone et Maxence Bas.» Junglinster - Bertrange 0-3

Samuel Scholler (Schifflange): «Soulagé d’avoir renoué avec la victoire car les garçons travaillent dur depuis des semaines. Nous avons bien démarré la rencontre avec deux buts de Fabien Gonzales dans le premier quart d’heure. A la pause, le score aurait dû être de 4-0. En seconde période, Bettembourg est revenu sur le terrain avec d’autres intentions. Nous avons trop reculé et finalement encaissé. On a tenu ensuite tout en se procurant quelques opportunités en contre.» Bettembourg - Schifflange 1-2


Sur le même sujet