Changer d'édition

Football / Paroles de techniciens: Jean-Claude Freichel: «Schieren a craqué physiquement»
Jean-Claude Freichel et Norden 02  restent au contact de Bissen dans la série 1.

Football / Paroles de techniciens: Jean-Claude Freichel: «Schieren a craqué physiquement»

Photo: Michel Dell'Aiera
Jean-Claude Freichel et Norden 02 restent au contact de Bissen dans la série 1.
Sport 5 min. 13.10.2014

Football / Paroles de techniciens: Jean-Claude Freichel: «Schieren a craqué physiquement»

Serge Breyer a vu Saint-Nicolas, Frédéric Cicchirillo, un miracle et Tino Marasco, trois beaux buts. Jeannot Reiter a juste eu peur la première demi-heure et Thomas Berens a adoré la dernière demi-heure de son équipe. Retour sur la 8e journée de D1.

Serge Breyer a vu Saint-Nicolas, Frédéric Cicchirillo, un miracle et Tino Marasco, trois beaux buts. Jeannot Reiter a juste eu peur la première demi-heure et Thomas Berens a adoré la dernière demi-heure de son équipe. Retour sur la 8e journée de D1.

• Jean-Claude Freischel (Norden 02): «Une première mi-temps équilibrée, sans grandes occasions, sans danger et face à une équipe bien organisée. Mon équipe était crispée après les dernières contre-performances. La seconde période a été totalement différente avec progressivement Schieren qui a cédé pour finalement craquer physiquement en fin de match. Le premier but a servi de déclic, cela a décomplexé mon équipe et obligé Schieren à s'aventurer plus.» Schieren - Norden02 0-4

• Augusto Martins et Pedro Ferreira (US Esch): «Un soulagement. Peut-être le déclic tant attendu. L'équipe s'est appliquée. Il n'y a pratiquement pas eu d'erreurs, elles nous avaient coûté cher. Le score n'était que de 1-0 à la pause, on s'est libéré en seconde période alors que Schifflange qui s'est énervé un peu plus. Un bon arbitrage.» US Esch - Schifflange 4-0

• Jeannot Reiter (Junglinster): «On a eu une première demi-heure difficile et heureusement que le CSO n'en a pas profité. Mais on avait les meilleurs footballeurs de notre coté face à une formation du CSO qui développe un foot plus physique. Stéphane Piron a apporté un plus, mais c'est son rôle. Ses éclairs ont donné un coup de pouce à l'orientation du match, avec d'abord son but, ensuite sa "pichenette" sur le deuxième avec Fabio Barbosa qui a poussé le ballon au fond du but. La rentrée de Da Cruz a donné un peu plus de solidité au CSO.» Buts de Stéphane Piron, Fabio Barbosa et Mike Hurt pour Junglinster. CS Oberkorn - Junglinster 1-3

• Laurent Careme (Luna Oberkorn): «On travaille toute une semaine le coté défensif et au bout d'une minute, une triple erreur, un penalty et un carton rouge réduisent à néant ce travail. Le match est évidemment déjà terminé. A noter quand même une bonne deuxième mi temps du Luna. Restons sur le souvenir du second acte et inspirons-nous en pour rebondir au plus vite. Au boulot.» Äischdall - Luna Oberkorn 5-1

• Frédéric Cicchirillo (Walferdange): «Lorentzweiler a inscrit son but à la 62e minute avant que nous bénéficions chanceusement d'un auto-goal à la 75e minute... Un joli lob des 20 mètres. Sur le match, on peut remercier notre gardien Kevin Jungbluth qui nous sauve un point. Lorentzweiler nous a dominés dans tous les secteurs du jeu. Un point miraculeux.» Lorentzweiler - Walferdange 1-1

• Patrick Gloden (Wormeldange): «On a un manque de concentration récurrent dans certaines situations qui coûte des points. Et dès qu'on encaisse un but, on perd la tête et on ne trouve plus les moyens de réagir et tenter de reprendre le match en mains. Je dis les choses telles qu'elles sont, froidement, sans vouloir noircir la situation réelle ou l'enjoliver dans d'autres circonstances.» But de Ben Wagner 0-1 (20e). Mertert/Wasserbillig - Wormeldange 3-1

• Tino Marasco (Remich/Bous): «Une victoire méritée. Le premier but est tombé après 28 minutes sur une belle action collective. Weiler a égalisé à la 35e minute. Et on prend ensuite deux buts d'avance, deux beaux buts. D'abord une superbe frappe des 20 m de Konate Kanjoura et à la 80e minute, une reprise de volée dans la lucarne de Mehdi Winkel. Weiler réduit le score à la 90e minute. En route pour un bon championnat.» Buts de Tarik Karif, Kanjoura Konate et Mehdi Winkel pour Remich/Bous. Weiler - Remich/Bous 2-3

• Serge Breyer (Boevange): «Boevange a joué à Saint-Nicolas ce 12 octobre, en offrant les trois buts à Bissen, rien que des cadeaux alors que nous étions aussi dangereux devant le goal de Bissen mais sans succès. Ensuite, à 3-0, on a tenté le tout pour le tout. Et évidemment, le vent a continué de souffler contre nous avec trois buts supplémentaires avec notre résignation en plus. Ces buts ne changeaient rien à la distribution des points.» Kreins (22e), Portal (30e), Risch (55e), Vowa (65e), Dos Santos (80e), Mendes (90e) pour Bissen. Bissen - Boevange 6-0

• Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Un grand match de Mertert alors que nous jouons bien depuis trois semaines mais sans résultat! Après la pause, nous avons encore amélioré notre jeu, alors que nous étions menés 1-0. Un penalty inscrit en deux temps et ensuite, l'équipe a déroulé en pratiquant un excellent jeu avec deux buts à la clé. Une victoire qui me rend heureux, je suis fier de mes joueurs.» Buts de Francisco Matos, Christian Braun et Yassin Netens pour Mertert/Wasserbillig; de Ben Wagner (15e) pour Wormeldange. Mertert/Wasserbillig - Wormeldange 3-1

•Joël Reichling (Wincrange): «Vingt bonnes minutes ne suffisent pas pour gagner un match. Une équipe de Kehlen qui mérite amplement son point. Sur le plan de la combativité, ils étaient largement supérieurs. Des chances pour marquer des buts des deux côtés. A l'avenir, l'équipe doit respecter un peu plus les consignes données avant match et à la pause. Je suis heureux d'avoir pris encore un point avec un coup-franc marqué dans les arrêts de jeu.» But de Carlos Pinot pour Wincrange; de Jeff Wies pour Kehlen. Wincrange - Kehlen 1-1

Propos recueillis par Daniel Pechon

Norden a de nouveau du mordant


Sur le même sujet

Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2
Football: Thomas Berens (Mertert/Wasserbillig): «Une fin heureuse!»
Jouer mal et s'imposer ou bien jouer et s'incliner? Patrick Leogrande et Joël Reichling ont été confrontés à cette équation ce dimanche. René Rippinger, quant à lui, est choqué par le score et la physionomie de la rencontre. Thomas Berens n'a pas reconnu son équipe tout comme Patrick Gloden.
L'entraîneur-joueur de Mertert-Wasserbillig, Thomas Berens, n'est pas satisfait de la prestation de ses joueurs malgré le point pris à Bertrange.