Changer d'édition

Football / Paroles de techniciens: Georges Menster: «La moindre erreur pouvait se payer cash»
Sport 3 min. 22.09.2015

Football / Paroles de techniciens: Georges Menster: «La moindre erreur pouvait se payer cash»

Georges Menster

Football / Paroles de techniciens: Georges Menster: «La moindre erreur pouvait se payer cash»

Georges Menster
Photo: Yann Hellers
Sport 3 min. 22.09.2015

Football / Paroles de techniciens: Georges Menster: «La moindre erreur pouvait se payer cash»

Paul Hunnewald (Useldange) et Carlos Pereira (Gilsdorf) ont vécu vingt dernières minutes pénibles. Pour Manuel Morocutti (Mensdorf), elles ont été plus agréables mais avec des regrets. Georges Menster (Itzig) se félicite de l'état d'esprit affiché par son groupe.

Paul Hunnewald (Useldange) et Carlos Pereira (Gilsdorf) ont vécu vingt dernières minutes pénibles. Pour Manuel Morocutti (Mensdorf), elles ont été plus agréables mais avec des regrets. Georges Menster (Itzig) se félicite de l'état d'esprit affiché par son groupe.

Propos recueillis par Daniel Pechon

Dany Duarte (Aspelt): «Une première mi-temps équilibrée avec deux gardiens à la hauteur. C'est Lasauvage qui a ouvert la marque à la 60e avec pour effet de nous réveiller. Egalisation à la 72e par Mladen sur coup franc. Le 2-1 par le même joueur et un penalty d'Albertino ont fait le compte.» Aspelt - Lasauvage 3-1

Paul Hunnewald (Useldange): «Un bon match de mon équipe avec une domination jusqu'à la 70e minute et un manque de concrétisation des occasions. Après un carton jaune/rouge trop sévère, Koerich a forcé pour l'égalisation obtenue sur un penalty imaginaire. Deux points de perdus. Mais avec cette manière, les résultats vont suivre.» Useldange - Koerich/Septfontaines 1-1

Georges Menster (Itzig): «Un match très tactique entre deux équipes très bien organisées, avec très peu d'occasions de but en première mi-temps. La moindre erreur pouvait se payer cash. Heureusement, c'est Sanem qui l'a commise en concédant un penalty qui nous a permis d'ouvrir le score à la 60e. Une minute plus tard, Sven Schiltz a profité d'une erreur dans la défense adverse pour sceller le score après un pressing exemplaire d'Alain Schanet. On a très bien géré ensuite l'avance en restant compacts derrière et en tentant de profiter de l'espace. Je suis très content de la mentalité et la discipline affichée par le groupe en ce moment.» Itzig - Sanem 2-0

Artur Marques (Moutfort): «Nous avons livré un bon match pendant 70 minutes, les 20 premières minutes et la seconde période. Un match très disputé entre les deux surfaces mais avec peu de travail pour les gardiens. Trois erreurs individuelles ont fourni les trois buts entre la 22e et la 40e. Une équipe de Pfaffenthal très combative et bien compacte. Un arbitrage correct. Nous devons continuer à travailler et ça finira par payer.» Red-Black - Moutfort 3-0

John Mathgen (Colmar-Berg): «Un gardien qui nous a sauvés de la catastrophe! Boevange a été supérieur et a joué à un rythme de Division 1. Colmar a eu peu de rythme et été désorganisé. Encore un carton rouge qui nous a mis à mal. En seconde période, on a joué à trois derrière et Boevange a eu plus d'occasions. Les 20 dernières minutes ont été meilleures et on doit se baser sur cette fin de match. But de Yannick Bianchini.» Colmarberg - Boevange 1-3

Carlos Pereira (Gilsdorf): «Deux points de perdus car pendant 60 minutes nous étions seuls sur le terrain. Notre gardien a été spectateur. On a eu des occasions pour faire 3, 4-0. Sur le premier tir d'Hosingen, on encaisse le 2-1 et on perd le fil. Si on joue comme les 60 premières minutes, on jouera un rôle dans ce championnat. Mais si c'est comme la dernière demi-heure, on aura du mal à se maintenir. Buts d'Oliveira, Adilson, Moreira et Valdares.» Hosingen - Gilsdorf 4-4

Manuel Morocutti (Mensdorf): «On n'était pas trop dedans en première mi-temps avec un jeu trop précipité. Une faute individuelle d'un joueur, impeccable sur le match, nous fait encaisser. Puis on est sanctionnés d'un jaune-rouge, un joueur entraîné dans la provocation… et on se réveille. A 10, on a mieux joué, on a dominé et on s'est créé trois occasions énormes. Des regrets surtout pour cette fin de match.» Mensdorf - Biwer 1-1

Jorge Freitas (Berdorf/Consdorf): «Une victoire avec la manière. Le travail porte ses fruits, trois victoires sans encaisser. Malheureusement, on a perdu sur blessure Vitor Ribeiro, blessé dans un match de la deuxième équipe vendredi. Courage Vitor. Buts de Dany Lopes, Steve Lopes sur penalty, Kiku Pinto à deux reprises. Carton rouge pour Nelito Gomes.» Berdorf/Consdorf - Merl 4-0


Sur le même sujet