Changer d'édition

Football / Paroles de techniciens: Carlos Pereira :«La place de Koerich/Septfontaines n'est pas logique»
Sport 3 min. 27.10.2015

Football / Paroles de techniciens: Carlos Pereira :«La place de Koerich/Septfontaines n'est pas logique»

Carlos Pereira est satisfait du collectif de Gisldorf

Football / Paroles de techniciens: Carlos Pereira :«La place de Koerich/Septfontaines n'est pas logique»

Carlos Pereira est satisfait du collectif de Gisldorf
Photo: Serge Daleiden
Sport 3 min. 27.10.2015

Football / Paroles de techniciens: Carlos Pereira :«La place de Koerich/Septfontaines n'est pas logique»

Paul Hunnewald a pris ses responsabilités et s'estime responsable de la situation de la Jeunesse alors que Yannick Bianchini regrette une seconde mi-temps de ses hommes. Retour sur la 9e journée de D2.

(DP) - Paul Hunnewald a pris ses responsabilités et s'estime responsable de la situation de la Jeunesse alors que Yannick Bianchini regrette une seconde mi-temps de ses hommes. Retour sur la 9e journée de D2.

Dany Duarte (Aspelt): « On a débuté à 100 à l'heure en inscrivant un but. Après 34 minutes, un double carton jaune sévère nous a réduits à 10. A la pause, je devais faire avec deux blessés en plus. Notre objectif était et ne pouvait être que de défendre! Une victoire méritée par notre pugnacité, notre volonté. On a eu l'occasion de tuer le match avec deux contres alors qu'Itzig a attaqué sans cesse.» Aspelt - Itzig 1-0

Carlos Pereira (Gilsdorf): «Globalement un bon match de mon équipe. Un match très intense durant les 25 premières minutes pour un match de D2 et on a été chanceux d'inscrire deux buts dans une rencontre équilibrée. En seconde période, on domine mais c'est Koerich qui revient à 2-2 alors que l'on aurait pu et dû tuer le match. Heureusement, on démoralise l’adversaire en reprenant l'avance juste une minute après le 2-2. Le travail collectif a fait la différence. Un classement de Koerich/Septfontaines , pas logique, qui ne correspond à leur qualité. Une équipe jeune et talentueuse.» Koerich/Septfontaines - Gilsdorf 2-3

Paul Hunnewald (Useldange): «Victoire méritée de Steinfort qui a pratiqué un bon football. Techniquement, l'adversaire nous a été supérieur. La volonté et l'engagement sont présents chez nous et nous avons réussi à tenir plus qu'une heure. Après le 0-1, on a eu du mal à créer des situations dangereuses. Le 2-0 tombe sur un contre à deux minutes de la fin. Malgré une infirmerie pleine, je me mets en question et j'assume la responsabilité des résultats décevants et la situation délicate du club.» Useldange - Steinfort 0-2

Georges Menster (Itzig): «Après avoir ouvert le score, Aspelt a pris le plus grand bus qu’ils ont pu trouver et il l’ont garé devant leur but. Mais ils ont fait preuve d'une grande combativité. Le match a été à sens unique durant 85 minutes et on s’est créé suffisamment d'occasions. On a été maladroits devant le but, mais c’est surtout le gardien adverse, qui a maintenu Aspelt dans le jeu avec quelques interventions fantastiques. Je suis vraiment désolé pour mes joueurs, qui ont produit du jeu, mais qui ne se sont pas récompensés.» Aspelt - Itzig 1-0

Jorge Freitas (Berdorf/Consdorf): «3-3, après le match de coupe remporté au tir-au-but face au même adversaire. On était prévenu. On est revenu deux fois au score, même en infériorité numérique la seconde fois. On vient d'encaisser 7 buts en deux matchs. C'est de trop. Il faut rétablir l'assurance et la balance entre attaque et défense. Il nous reste du boulot.» BC01 - Luna Obercorn 3-3

Johann Bourgadel (Sanem): « Si nous menions 3-0 après 25 minutes, il n'y avait rien à redire. Mais on a manqué de folie en première mi-temps. Un changement nous a apporté de la vitesse après la pause. Notre adversaire n'a frappé qu'une fois au but en seconde période. Une équipe de Schouweiler qui manque d'ambition mais l'équipe de Nico Funck a de bons éléments. Je suis content de mon groupe.» Schouweiler - Sanem 0-3

Yannick Bianchini (Colmar/Berg): «On a peut-être trop reculé en seconde période. Malgré cela, on leur fait deux cadeaux dont un penalty inexistant. J'aurais espéré un partage. En étant obligé de changer trois joueurs centraux dont deux à la pause, cela nous a mis aussi en difficulté, voilà pourquoi on a dû aussi reculer.» Colmar/Berg - Medernach 2-3

Tun Calcagniti (Hosingen): «Après 29 secondes, Dany Glod etait déjà seul face au gardien! Alain Wagner, que j'ai dû appeler à la rescousse après une hécatombe de quatre absents, nous brosse un superbe coup-franc pour le quatrième but. Un bon arbitrage d'un tout jeune arbitre. Et l'homme du match, évidemment, Sacha Biwer!» Diekirch - Hosingen 0-6


Sur le même sujet

Football / Championnat des dames: Mamer enfile les victoires
Cinq vainqueurs: les quatre premiers et... la lanterne rouge! Aucun changement dans la hiérarchie si ce n'est Itzig, revenu sur les talons du neuvième, le Progrès. En déplacement à Lintgen/Boevange, Junglinster a accroché sa sixième victoire mais a dû cravacher.
Progrès - Mamer 1-2