Changer d'édition

Football: Michel Kettenmeyer: "La recette du succès de Strassen... la tarte du coach!"
Sport 5 min. 10.09.2015

Football: Michel Kettenmeyer: "La recette du succès de Strassen... la tarte du coach!"

Michel Kettenmeyer fera la part des choses dimanche quand le leader strassenois, qui reste sur un probant succès face au Fola, s'en ira défier Differdange.

Football: Michel Kettenmeyer: "La recette du succès de Strassen... la tarte du coach!"

Michel Kettenmeyer fera la part des choses dimanche quand le leader strassenois, qui reste sur un probant succès face au Fola, s'en ira défier Differdange.
Photo: Ben Majerus
Sport 5 min. 10.09.2015

Football: Michel Kettenmeyer: "La recette du succès de Strassen... la tarte du coach!"

C'est en leader sous les couleurs de Strassen que Michel Kettenmeyer, va revenir fouler la pelouse de Differdange. Rencontre avec le milieu défensif de 26 ans, prêté au promu par le FCD03, qui laissera ses sentiments aux vestiaires dimanche.

C'est en leader sous les couleurs de Strassen que Michel Kettenmeyer, va revenir fouler la pelouse de Differdange. Rencontre avec le milieu défensif de 26 ans, prêté au promu par le FCD03, qui laissera ses sentiments aux vestiaires dimanche.

Propos recueillis par Didier Hiégel

Michel, vous qui avez connu votre première sélection avec les A contre la Biélorussie, en octobre 2010, comment avez-vous trouvé la rencontre de mardi soir (0-2)?

L'équipe nationale, en première période, a employé le même système à trois défenseurs que nous utilisons à Strassen et j'ai trouvé l'équipe bien en place au cours des 45 premières minutes et encore mieux positionnée en seconde période avec quatre joueurs derrière. Les deux buts encaissés étaient tout à fait évitables alors qu'au niveau offensif j'ai constaté des mauvais choix et un manque de réussite, dans les premiers contrôles notamment. Il a aussi manqué la volonté de pousser plus loin les actions offensives.

Pensez-vous que ce système à trois défenseurs, que vous connaissez bien pour le pratiquer à Strassen, correspond aux qualités et à l'effectif de la sélection nationale?

Auparavant, j'ai toujours été contre ce système de jeu car j'ai longtemps été habitué à évoluer en 4-4-2 ou en 4-4-1-1. Il faut avoir des joueurs aux qualités précises pour jouer dans ce mode (vitesse, placement et intelligence tactique), mais aussi des ailiers avec un gros volume de jeu et un grand sens tactique. Ce n'est pas évident du tout, on l'a vu sur le premier but où Chris Philipps est en couverture à droite et ne ferme pas l'axe et, sur une passe du latéral gauche, le Biélorusse (Gordeichuk) se retrouve face à trois défenseurs et parvient à marquer. Cela ne doit pas arriver!

Restons sur ce système tactique à trois défenseurs: procéder de la sorte pour un promu qui découvre la BGL Ligue n'est-ce pas un peu "gonflé"?

Nous avions joué ainsi la saison dernière, ce qui nous a bien réussi même contre des formations comme le Racing, le RM Hamm Benfica ou Rodange, ou encore lors du match de barrage (3-0 contre Käerjéng). Le coach a alors décidé de poursuivre en ce sens. Nous avons dans l'effectif plusieurs éléments qui peuvent occuper ces trois places mais pour le moment les titulaires (Mondon, Dos Santos, Kerger) s'en chargent très bien. Il n'est donc pas question de changer puisque nous sommes bien en place.

Pourquoi avoir choisi d'être prêté à Strassen alors que vous aviez d'autres touches avec des clubs de l'élite?

En manque de temps de jeu à Differdange, je n'y étais plus très à l'aise. J'ai donc décidé d'être prêté six mois pour jouer davantage et retrouver le plaisir. Le club de Differdange ne voulait pas non plus que je rejoigne un club de BGL Ligue, de plus jouer en Promotion d'Honneur ne me gênait pas. J'y suis resté une saison supplémentaire, toujours en prêt, car j'y ai retrouvé les sensations que j'ai connues lorsque je suis arrivé à Differdange à 16 ans.

Après s'être hissé parmi l'élite, Strassen a réussi son entrée en BGL Ligue, et de fort belle manière. A quoi est due la réussite de l'UNA?

La recette du succès... c'est la tarte que le coach ramène avant tous les matches. Une tarte aux pommes contre Dudelange (2-2) et une tarte aux pommes et aux fraises avant le match contre le Fola (4-2)... Mais, plus sérieusement, c'est un tout, la mayonnaise a pris avec un bon groupe de joueurs, le staff technique et tout l'entourage du club.

Après ce départ de championnat tonitruant, le club a-t-il revu ses objectifs à la hausse?

Non, le maintien reste l'objectif numéro 1 en prenant des points contres des adversaires qui jouent aussi pour éviter la relégation. Si on peut prendre des points contre les "grands", Fola, Dudelange, Differdange ou la Jeunesse, on  les prendra, mais nous ne pensons pas à la Coupe d'Europe. Une fois atteint la barre des 30 points, nous réviserons peut-être nos ambitions mais nous n'oublions pas que nous ne sommes que Strassen, une équipe qui découvre la BGL Ligue après être passée par un match de barrage.

Avant de venir à Strassen vous étiez un des plus ancien Differdangeois puisque vous étiez arrivé en 2006. Qu'est-ce que ça va vous faire de vous retrouver en face de votre équipe de coeur?

Je suis très impatient et très content de revoir mes anciens partenaires et amis avec qui je suis toujours en contact. Mais mes copains et les supporters differdangeois savent que je vais défendre à fond les couleurs de mon nouveau club. Il est hors de question que je retire le pied! Cela va quand même me faire bizarre d'entrer sur le terrain est d'aller à gauche et non à droite.

Quelle sera la recette à mettre en pratique pour que Strassen fasse un nouveau gros coup cette fois-ci sur la pelouse du FCD03?

Ce sera d'évoluer de la même manière que nos autres sorties en championnat. Jouer en équipe, rester soudés et se battre les uns pour les autres. Nous n'avons aucune pression, nous allons donc nous déplacer pour les embêter, et tenter de prendre un voire même les trois points.

Les "pronos" de Michel Kettenmeyer pour la 6e journée de BGL Ligue

Samedi à 17h:

Etzella - Grevenmacher 0-1

Dimanche à 16h:

Fola - Jeunesse 2-2

Dudelange - Progrès 1-0

Mondorf - Rosport 1-0

Rumelange - RM Hamm Benfica 1-0

RFCUL - Wiltz 2-1

Dimanche à 19h:

Differdange - Strassen 1-2


Sur le même sujet

Football : Lourenco: «Plus considérés comme des "petits"»
L'UNA Strassen de Kevin Lourenco se déplace dimanche à Niederkorn pour clore en beauté une première partie de saison déjà réussie. Rencontre avec le maître à jouer d'un promu qui se sent pousser des ailes tout en se gardant bien de fanfaronner. Par la même occasion, l'ancien de la Jeunesse et du Fola nous livre ses pronostics pour la 13e journée de BGL Ligue, la dernière de l'année.
Kevin Lourenco, ici face à Differdange, se verrait bien engranger une huitième victoire en championnat, à Niederkorn, avant la trêve hivernale.
Football: Christopher Rondel: «Gagner le mini championnat entre promus»
Prêté par le Racing à Strassen cet été, Christopher Rondel va retrouver la pelouse du stade Achille Hammerel, dimanche, sans désir de revanche mais avec la ferme intention de conquérir les trois points pour que Strassen réaffirme son statut de n°1 des promus. Par la même occasion, l'ancien attaquant de Villerupt nous livre ses pronostiques pour la 10e journée de BFGL Ligue.
Christopher Rondel, ici devant le Rosportois Artur Poloshenko, espère jouer un mauvais tour à ses anciens partenaires du Racing.